Interdiction de l’avant-première d’un film de Jean-Pierre Lledo

lledo.jpgLa projection en avant-première du film « Ne restent dans l’oued que ses galets », du cinéaste d’origine algérienne Jean-Pierre Lledo, a été interdite mercredi à Alger. «La projection a été annulée sur ordre du directeur du Centre national du cinéma», a indiqué Jean-Pierre Lledo à l’AFP. Aucune raison précise n’a été donnée pour justifier cette décision qui lui a été communiquée par Mouloud Ouardane, responsable de la commission «Alger, capitale de la culture arabe 2007», une manifestation qui se déroule depuis le début de l’année. Le film devait être présenté dans le cadre de cette manifestation. Selon l’invitation adressée par Jean-Pierre Lledo, le scénario de ce film, qui a reçu une subvention du ministère algérien de la Culture, tourne autour de quatre personnages évoquant leurs voisins juifs et chrétiens absents, depuis leur départ d’Algérie après l’indépendance en 1962. «Le scénario a été accepté par la commission de lecture», a indiqué Jean-Pierre Lledo, qui affirme qu’il avait pour seule obligation de présenter son film en avant-première à Alger et d’en remettre ensuite une copie aux autorités.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER