FFS: L’audit national demain

aitahmed1.jpgLe Front des forces socialistes (FFS), organisera son audit national, ce week-end, au Centre de la mutuelle générale des matériaux de construction de Zéralda, Tipasa. Intitulées Démocratie avant, démocratie durant et démocratie à l’issue, ces assises, dont les travaux se dérouleront sous forme d’ateliers, se tiendront en prévision du 4e congrès du parti, prévu les 4, 5 et 6 septembre prochain. Contrairement aux audits précédents, le présent s’appuiera sur la base militante du parti, au lieu des membres du conseil national. «Le secrétariat national a demandé à la base militante d’élire les représentants de chaque fédération à l’audit en spécifiant qu’aucun responsable ne peut avoir le droit d’y participer, par le simple fait de sa qualité de responsable» a indiqué le secrétaire national du FFS, Karim Tabbou, dans un entretien accordé à L’Expression. Ainsi, ajoute M.Tabbou, «ne peuvent participer à l’audit que ceux qui sont détenteurs d’un mandat délivré par la base militante. C’est une approche nouvelle dans notre parti. C’est notre conception de la politique». Le plus vieux parti de l’opposition, espère ainsi, donner «une leçon de démocratie» à la classe politique nationale. Du côté de la direction du FFS, on souligne que l’audit sera une preuve de plus, de la démocratie et de la transparence prévalant au sein du parti. Mieux encore, l’on estime que les 400 militants qui prendront part à la réunion, qui se tiendra demain et après-demain, ont tous été élus par la base militante du parti. «Cet audit vise l’amélioration du fonctionnement du parti et à évaluer la politique d’ouverture, la résolution fondamentale et la stratégie du 3e congrès», estime-t-on au Bureau national du plus vieux parti de l’opposition. Aussi, au FFS, on souligne que la conférence d’audit sera suivie d’une conférence nationale des élus qui se tiendra les 5 et 6 juillet. Avec ces deux réunions, le FFS compte déblayer le terrain et se préparer pour tenir son quatrième congrès national. Un congrès qui, faut-il le souligner, n’a que trop traîné en longueur.
Rappelons, dans ce sens, que le 4e congrès du FFS devait, statutairement, se tenir en avril 2004. Il ne s’est toutefois pas tenu dans les délais impartis. La direction du Front des forces socialistes avait, à chaque fois, une carte à brandir pour justifier les multiples reports de cette fameuse rencontre. Reste, maintenant, à savoir si le quatrième congrès national réussira à réunir, voire à réconcilier, les membres de la grande famille FFS. Une chose est sûre, la direction du parti compte remettre de l’ordre après une longue phase de turbulences.

Commentaires

  1. biban dit :

    en ces moment de chaleur de l’éternel chaud étéqui demeur depuis 62!!mes camarades je vous souhaites bonne chances bon courage dans vos traveaux a l’audit!
    nous militants de base nous avons une exigence!! des resultats !il faut sortir aves des resultats et la concretisation sur le terrain ok
    a+

  2. Bouaziz dit :

    c’est bien beau tous celà, mais de ceux qui sont venus à l’audit beaucoup n’y ont pas leur place, j’irai meme à dire qu’ils n’ont pas de place au FFS, tellement leurs langages, comportements et actions sont loin trés loin de discours de la pensée et de l’ame du FFS.

  3. aziz jeune étudiant dit :

    je n’ai jamais entendu le nom de SI LARBI , ou de MELBOUSSI aolrs q’il veulent remplacer AIT AHMED ! ! !

  4. Grave pour quelqu'un qui vit à monréal, qui n'arrive pas a formuler une phrase correcte, un peu de tenue! Grave dérive du FFS, ce qui se passe là, n'est pure reproduction de pratiques longtemps, dénoncées! Basta basta basta dit :

    I

  5. FFS canal historique dit :

    Le 04 et 05 septembre 2007 se tiendra la congrès-mascarade organisé par un club d’apparatchick au passé militant peu glorieux au fait ça sera la liquidation du ffs , ait ahmed a choisi de liquider le parti en le confiant à des opportunistes affairistes, une trahison flagrante à toutes celles et à tous ceux qui onb donné leur vie et leurs sang pour que le ffs vive.
    la démocratie au sein du ffs et reduite à uhne répression-exclusions digne des années KGB, tous ce qui osent formulés des critiques objectives sont radiés par les mercenaires politique à la soldes de l’exilé de Lausane. Le FFS se laisse détruire par une entreprise lancée depuis pratiquement 1996/1997 , un projet dignement piloté par la famille de l’ombre qui se cache deriere ait ahmed.
    aujourd’hui nous assistons impuisson au démantelement du parti.
    Militants du FFS reveillez vous et empechez le tsunami destructeurs des bahloul/tabou

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER