Aldjia Matoub: « Je sais qui a tué mon fils! »

« aldjia.jpgCeux qui ont tué mon fils sont ceux auxquels on a barré la route lors de la deuxième campagne électorale pour qu’ils n’accèdent pas à Ath Douala car cela aurait été un affront », a déclaré Aldjia Matoub, mère de Lounès, à Taourirt Moussa, lors d’une discussion avec les correspondants de presse.

 

 

Na Aldjia a affirmé ne pas avaler du tout la thèse que c’est le GIA (groupe islamique armé) qui aurait exécuté son fils. Elle a affirmé que les véritables assassins et leurs complices sont à chercher ailleurs. Elle a, à cet effet, livré plusieurs indices. Le plus flagrant est d’après elle, le fait que certains s’opposent avec acharnement à une enquête qui éluciderait ce crime, ayant rendu toute la région de la Kabylie orpheline. Na Aldjia a en outre, souligné qu’elle n’a plus confiance en la justice, vu que depuis neuf ans, on lui promet que la lumière sera faire au sujet de l’assassinat mais à ce jour rien n’a été fait.

Commentaires

  1. farhat dit :

    vive matoub lounes assa azeka lounes ila ila , arbi ad yafu felass………. asefru ghaf louness:
    ayouznen meden d tir
    aya tir a yareqman
    nekigh a youznegh d azrem
    abridik daw wakal
    inas ilwenas
    issmik ad yeqim i
    i darya men darya.

    j suis a paris i louness dans mon coeur pour toujour iii il sera dans le coeur de mes enfants vive tamurt
    le15 nov 2007 @++++

  2. bourai dit :

    courage a na aldjia thafethe adevan yougase.

  3. Laglagui dit :

    Vous n’avez qu’à divulguer leur nom. Pourquoi avoir demandé à Bouteflika à faire l’enquête ?

  4. said dit :

    azul.les assassins de lounes sont connus de tous.c’est comme les assassins de abane tout le monde les connait.c’est la « baltaguia » de toufik.ceux que toufik a arme grace aux islamistes et a l’etat d’urgence.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER