Le verdict dans l’affaire El-Islah reporté au 10 juillet

djab.jpgLa chambre administrative du Conseil d’Etat a décidé hier de maintenir en délibéré, au 10 juillet prochain, le verdict dans l’affaire d’El-Islah, que se disputent Djaballah et Boulahia. Cette décision a été prise après plaidoirie de la défense de Djaballah composée des Mes Khebaba et Hadjadj, lesquels ont assuré que «la loi est de (leur) côté puisque l’Administration ne peut décider dans une affaire sur laquelle la justice n’a pas encore tranché».

 

En l’absence de la défense de l’aile Boulahia et de celle du représentant du ministère de l’Intérieur, la chambre administrative du Conseil d’Etat a décidé de mettre en délibéré cette affaire. Pour rappel, l’affaire du Mouvement de la réforme nationale (MRN), ou El-Islah, s’est corsée après, notamment, l’autorisation donnée par le ministère de l’Intérieur à l’aile dissidente du mouvement, conduite par Mohamed Boulahia, pour tenir un congrès à la veille des dernières élections législatives, alors que la justice n’avait pas encore tranché sur la direction légitime du parti que présidait jusqu’alors Abdallah Djaballah.

 

Ce dernier avait déposé un recours auprès du département de Zerhouni pour l’invalidation de ce congrès tenu dans la précipitation à El-Harrach après plusieurs refus d’octroi d’autorisation signifiés par le ministère de l’Intérieur.

 

Après plusieurs pourvois appels, «l’affaire El-Islah» est donc arrivée au niveau du Conseil d’Etat.

 

H. M.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER