UNE COUSCOUSSIERE A… 38 MILLIONS DE CENTIMES

couscoussiere.jpgIl est fait état dans un rapport de l’IGF datant de 2001 qu’une entreprise à caractère industriel et commercial a acquis une couscoussière pour la somme de 38 millions de centimes (oui vous avez bien lu), c’est là une des nombreuses anomalies signalées dans ce rapport de l’IGF qui circule sous le manteau à Alger.

Commentaires

  1. boukhalfa dit :

    les réunions de tout type se termine toujours par une qaada autour d’un couscous:on dit que c’est la tradition.
    mais le pouvoir préserve des budgets collosaux à ces zerdates.
    imaginez dans une ecole de 300 élves (demis pensionnaires)
    dans une wilaya cotière de l’EST algerien ,le conseil de gestion a octroyé un budget de 350 millions de cms pour le restaurant et 5 million de centimes uniquement pour la bibliothèque.
    vous voyez,c’est pour cel c’est la parole d’un membre de ce conseil et nullement une information rapportée par quelques sources que ce soient.
    c’est à l’image du pays:une république couscoussière en
    puissance.
    salut

  2. boukhalfa dit :

    les réunions de tout type se termine toujours par une qaada autour d’un couscous:on dit que c’est la tradition.
    mais le pouvoir préserve des budgets collosaux à ces zerdates.
    imaginez dans une ecole de 300 éleves (demis pensionnaires)
    dans une wilaya cotière de l’EST algerien ,le conseil de gestion a voté un budget de 350 millions de centimes pour le restaurant et 5 million de centimes uniquement pour la bibliothèque.
    vous voyez,c’est pour cela que les librairies se ferment les unes aprés les autres et on voit à leurs places des
    restaurants qui se multiplient comme des champignons.
    ça c’est la parole d’un membre de ce conseil et nullement une information rapportée par quelques sources que ce soient.
    c’est à l’image du pays:une république couscoussière en
    puissance.
    salut

  3. mohamed tayeb dit :

    Ce qui est désolant dans ce genre d’information c’est de taire le nom de la société!!

    La crainte de poursuite en justice ne peut pas être car si l’information est avérrée le demandeur sera débouté car ce dernier ne peut se prévaloir que d’un faux – Il ne peut y avoir diffamation : c’est contre les personnes

    cela dit – on ne connait pas les limites du folklore algérien. Rappelez-vous le verdict dans l’affire Khalifa où la BA a reclamé un ( 01 ) dinar de dommages intérêts ce qui outre le fait que c’est grotesque mais de surcroit condamnable car une entreprise n’a pas d »honneur à défendre mais des interets à préserver et si elle s’estime lésée elle doit obligatoirement demandée réparation totale du préjudice subie .

    Salutations

  4. omar dit :

    mais ctt a fait normal nos decideurs on fait de l algerie une vulgaire republik militaro couscoussiere

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER