• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 4 juillet 2007

Archive pour le 4 juillet, 2007

France: durcissement des conditions du regroupement familial

Le conseil des ministres a examiné aujourd’hui, mercredi, un projet de loi sur la « maîtrise de l’immigration et l’intégration », qui durcit les conditions du regroupement familial et sera soumis au Parlement en septembre.
Ce texte présenté par le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement Brice Hortefeux complète les lois du 26 novembre 2003 et du 24 juillet 2006 relative à l’immigration et l’intégration.
« Dès le pays d’origine, les personnes souhaitant rejoindre la France dans le cadre du regroupement familial, tout comme les conjoints étrangers de Français sollicitant un visa de long séjour, feront l’objet d’une évaluation permettant d’apprécier leur degré de connaissance de la langue française et des valeurs de la République », précise un communiqué gouvernemental.
« Si le besoin en est établi, une formation leur sera délivrée préalablement à l’arrivée en France. »
Si une famille bénéficiant du regroupement compte des enfants, un « contrat d’accueil et d’intégration » sera signé par les parents avec l’État. Les parents recevront dans ce cadre une formation sur leurs droits et devoirs en France. Ce contrat portera également sur l’assiduité scolaire des enfants.
« En cas de non respect du contrat, des mesures d’accompagnement seront prises, qui pourront aller jusqu’à une décision du juge des enfants confiant la gestion des allocations familiales à un tiers, dans l’intérêt des enfants », précise le communiqué.
Enfin, l’étranger souhaitant faire venir son conjoint et ses enfants en France devra établir qu’il dispose de « revenus adaptés » à la taille de sa famille, du smic à 1,2 smic minimum.
Selon Laurent Wauquiez, Brice Hortefeux a estimé que l’objectif de ce texte était de « conforter une politique d’immigration choisie » et rappelé que le principal vecteur d’immigration en France était le regroupement familial.
« Ce projet de loi est équilibré puisqu’en même temps il conforte le droit d’asile », a ajouté Laurent Wauquiez.
Ce projet de loi prévoit que le ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement sera désormais chargé de l’asile et assurera à ce titre la tutelle de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).
Enfin, pour respecter une récente jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme, les référés dirigés contre les refus d’asile à la frontière auront désormais un caractère suspensif.
« Un enrichissement du projet de loi est possible » dans le cadre du débat au Parlement, « notamment sur toutes les questions d’articulation entre l’épargne et le codéveloppement », a fait valoir le porte-parole du gouvernement.

Le journaliste Alan Johnston libéré après 114 jours de détention

alanchoc.jpg
Le journaliste britannique de la BBC Alan Johnston a été relâché et remis par ses ravisseurs islamistes à des responsables du Hamas à Gaza, dans la nuit de mardi à mercredi.

Agé de 45 ans, Johnston, seul correspondant occidental travaillant à plein temps dans la bande de Gaza, avait été porté disparu le 12 mars. Ses ravisseurs avaient dit ensuite appartenir à l’Armée de l’Islam.

Johnston, qui est apparu souriant et avait l’air en forme, a été salué par ses collègues de la BBC après son arrivée en voiture à la résidence du dirigeant du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh.

La BBC s’est déclarée « extrêmement soulagée » par l’issue heureuse à ces 114 jours de captivité.

En direct à la BBC-télévision, Johnston a déclaré à Gaza qu’il n’en revenait pas d’être libre et qu’il avait souvent eu très peur durant ses quatre mois de captivité. « Etre libre est tout bonnement la chose la plus formidable ».

« J’ai rêvé maintes fois que j’étais libre et je me réveillais toujours dans cette pièce(…). Je n’en reviens pas d’être libre », a-t-il dit. Il a ajouté avoir suivi les événements à la radio durant la majeure partie de sa captivité et a remercié tous ceux qui, dans le monde entier, tout comme ses collègues de la BBC, l’avaient soutenu et avaient mené des efforts pour obtenir sa libération.

Le journaliste a dit avoir été enfermé dans une pièce de 2m sur 2m50 et avoir été dans l’ensemble bien traité mais menacé de mort à certains moments. Les geôliers l’ont battu durant la demi-heure qui a précédé sa libération.

Le journaliste a quitté Gaza avec des diplomates britanniques pour prendre la direction de Jérusalem.

Haniyeh a, pour sa part, déclaré que la libération du journaliste confirmait le sérieux du mouvement radical islamiste dans sa volonté d’ »imposer la sécurité et la stabilité et de maintenir la loi et l’ordre dans cette partie, qui nous est très chère, de notre patrie ».

Le MSP organise sa 5e université d’été

Le MSP a élu cette année Tipaza pour l’organisation de la cinquième université d’été et ce, du 24 au 28 juillet courant. L’édition de cette année est consacrée, selon les premières informations recueillies, au bilan des résultats acquis à l’occasion des législatives du 17 mai et la préparation des locales de novembre prochain. Les cadres du MSP débattront cet été du rôle de l’élu dans la promotion du développement local et aussi des prérogatives qui lui seront attribuées à l’ombre du nouveau code communal et de wilaya soumis pour amendement en session parlementaire de l’automne.
A noter que quelque 3 000 participants sont prévus pour prendre part à cette formation d’été dans le but de faire le point sur les élections.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER