Le FFS réunit les militants de 1963

Les anciens militants de 1963 du Front des forces socialistes (FFS) se sont réunis, jeudi, avec la direction du parti et en présence du premier secrétaire, Karim Tabbou, pour débattre des préparatifs en vue du quatrième Congrès du parti, programmé pour les 5, 6 et 7 septembre prochain. Ils étaient tous là, y compris ceux qui ont participé à la contestation ayant visé la direction du parti. Cette rencontre, qui a eu lieu dans la défunte salle de cinéma El Hoggar de Draa Ben Khedda, entre dans le cadre de la préparation du congrès et intervient après la Conférence nationale d’audit démocratique et transparent et la conférence nationale des élus et à la veille de la convention thématique.
Selon le premier secrétaire du FFS qui a animé un point de presse, «le Congrès est un événement politique important pour le FFS, qui a choisi le côté du peuple, notamment lors des dernières élections législatives, et ce, contrairement aux autres partis qui ont opté pour le côté du pouvoir». Quand les responsables du parti ayant initié la rencontre ont appelé les participants à s’inscrire pour prendre part au congrès, certains d’entre eux, visiblement ceux qui ont participé à la contestation, ont refusé et préféré quitter la salle. L’un d’eux dira même qu’il ne peut pas participer au congrès alors qu’il a été «tabassé» à l’intérieur même du siège du parti. Karim Tabbou abordera aussi le congrès pour dire : «C’est le seul cadre approprié pour débattre de tous les problèmes internes du parti.» Un congrès ouvert à la société, précisera-t-il, et auquel des syndicalistes et militants autonomes et personnalités intègres sont invités à participer. Karim Tabbou annoncera également que le congrès aura lieu sur la côte ouest d’Alger, à Zéralda, sauf que la cérémonie d’ouverture se déroulera dans une salle dans la capitale où entre 800 et 1200 congressistes seront attendus.
Interrogé sur la contestation, Karim Tabbou affirmera qu’«une décantation positive s’est faite. Certains militants sont partis, d’autres sont arrivés, mais la zone de turbulences fait partie du passé». «Le FFS a renoué avec ses militants et ses cohérences», ajoutera Karim Tabbou qui ne manquera de faire savoir que les préparatifs pour les quatrièmes assises de son parti ont avancé à 90%. Il précisera aussi que le président du parti Hocine Aït Ahmed sera présent.

Sources La Tribune

Commentaires

  1. FILS DE CHAHID dit :

    il y va de l’interet du Parti et des Militants de se rencontrer et enterrer les anciennes humeurs qui parti desormais du passé -
    l’Ouverture Politique et indispensable pour ne pas verser dans une léthargie comme cela a ete le cas pour PS Francais
    osez – osons et faisons avancer les choses car l’Algérie en a bien besoin
    vive la Démocratie-vive les droits de l’Homme -Vive la transparence – vive la scincérité – vive le courage politique – vive la paysannerie algérienne -
    VIVE LE FFS

  2. EL AFRIT ROI DU SPRINT dit :

    il faudra que ceux qui ont contribué à l’Assassinant de ABANE RAMDANE -KRIM BELKACEM-MOHAMED KHIDER-COLONEL CHABOU- COLONEL CHABANI- AHMED MEDHEGRI-SAID ABID-MOHAMED BOUDIAF- MOHAND OULHADJ- DEVRONT ETRE TRANSFERE AVANT LE 3EME MANDAT DE BOUTEFLIKA AU TRIBUNAL PENAL INTERNATIONAL DE LA HAYE
    FILS DE CHAHID REVEILLEZ -VOUS L’HEURE A SONNE

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER