Les « frondeurs du FFS » et la conférence des cadres

fronde.jpgDésormais, les « frondeurs » du FFS ne savent plus où se donner de la tête. Ils courent dans tous les sens. Certains animateurs de la « fronde » sont signaler tantôt à Béjaia tantôt à Alger…Ils cherchent des soutiens. Ils veulent organiser une conférence nationale des « cadres » du FFS. Elle se tiendrait dans une des villes cotières de Kabylie. Par ailleurs, nous avons appris d’une source proche du FFS l’exclusion définitive de trois militaints du FFS immigration. Il s’agit de M. Farid Aissani, M. Mahfoud Yanat et de Melle Nadia Taalba.

Commentaires

  1. la fin de la fronde dit :

    c votre fin .

  2. la fin de la fronde dit :

    il reste le RCD DE DA SAADI , il parait qu il ya de la place pour tout le monde.

  3. mahfoudh hamadi dit :

    il es vraie que le ffs est un parti qui mérite baucoup de respect vue l’idéal porter par baucoup de militants et des pans entiers des populations algérienne , a partir de ce constat on peut nous permettre de dire que des manipulations peuvent surgirent du coté du pouvoir des moukhabarates et avec différentes maniéres.
    ceux que le ffs appele frondeurs est un receptacle de voyous et de tout ce que vous voulez , ils sont surtout téléguider je suis d’accord.mais dire que karim abbou peut devenir président du ffs …ya plus d’hommes chez vous ? d’ailleur c’est qui celui la , il se peut qu’il es des services de toutes façons touts mes amis du ffs me disent qu’il n’as aucun parcour.

  4. khelil dit :

    Pourquoi recourrir tout le temps à l’exclusion pour régler les problemes internes du FFS . L’exclusion est un mauvais procédé . Il affaiblit toute veillété de rassemblement . Luther a été exclu de l’eglise catholique en 1521 . Il était , certe, seul mais vingt ans apres ,toute l’Allemagne est devenue protestante .

    Je pense que Farid aissani ne gere pas le FFS actuellement. Il n’est , donc, pas responsable de se qui s y passe .

    Au final , beaucoup de gens savent que le FFS doit sortir se son mode de fonctionnement confrerique et qu’il donne des propositions concretes pour permettre à l’Algerien de trouver du boulot , manger du pain , aller utilement à la fac ,faire le moin de paperasse possible ;;;;;;;;;;;

  5. Arguez dit :

    Les militants sincères et convaincus du FFS doivent être vigilants et prudents pour eviter toutes les manipulations de ce pouvoir diabolique et mafieux pour se maintenir eternellement.Ne faites pas le jeux de ce pouvoir et règlez les conflits internes en
    famille.LE LINGE SALE SE LAVE EN FAMILLE?

  6. tchebreg dit :

    Pouah! Y a pas de quoi le crier sur tous les toits. En effet, les protestataires sont issus de plusieurs générations de militants de votre parti, si tant est que vous vous considérez réellement du FFS ; ils ont fait preuve de tant de tenacité et de patience que toutes les observations qu’ils soulèvent ont eu le temps de se faire suffisemment entendre et citer ; de solides liens d’amitié, de solidarité et un parcours commun font que leur dispersion ne sera que l’oeuvre du temps ; toutes choses qui feront que s’ils ont eu raison de faire ce qu’ils ont fait, il n’y a guère de doute que cela apparaitra de soi-même, grâce à vous-mêmes, d’ici pas trop longtemps. S’ils ont eu tort, ils auront au moins le mérite de poser les questions qu’ils jugent en toute conscience nécessaires, quand ils ont la conviction qu’il le faut, même à tort, et d’assumer de mettre leur parcours, leur crédibilité, voire pour certains d’entre eux leur mandat en jeu avant terme : on s’en relève beaucoup mieux lorsqu’on est militant politique, le saviez-vous ?

    Cordialement,
    Tchebreg.

  7. citoyen dit :

    Y a pas de quoi le crier sur tous les toits. En effet, les protestataires sont issus de plusieurs générations de militants de votre parti, si tant est que vous vous considérez réellement du FFS

    PEPONSE

    je suis d’accord avec tcbreg mais il faut rajouter que les frondeurs aussi recel des escros condamnés par la justices, des corrempus,des repris de justice… et preter oreille à ces gens c’est faire preuve d’une inculture et d’une cessité politique avérée
    je ne suis pas un donneur de lecon, mais parfois il faut faire le point bet dire les choses par leurs noms

  8. mohand arezki dit :

    les recettes aissani
    a voulire j’ai l’impréssion que vous incarné le sommum de la sincerité, votre raisonnement purement juridique me laisse perplèxe, faire du droit est une chose, en faire un bourrage de crane en est un autre
    vous n’avez rien trouvé de mieux que d’enticiper sur la non tenu des échéances internes,nous voila à quelques jours du congres apres avoir tenu la conférence d’audit et celle des élus
    monsieurs aissani car vous etes l’instigateur, de toutes les pratiques anti démocratiques dans le ffsi et vous etes responsable en partie de cette léthargie que traverse le parti en france

    a cours d’arguments, vous faite un appelle à la rebelion et vous vous n’etes jamais associé au démarches loyales entamés par la section ffsidf
    pire encore certains de vos sbires on traité d’autres militants de nouveaux débarqué, cela nous rappelle « une certaine facon de voir qui n’ont rien à voir avec l’idéologie socialiste »

    je me permet de citer votre propos car j’ai cherché à trouvé quelques chose de non juridique dans le raisonnement du mathématicien

    « l’instauration d’un fonctionnement démocratique effectif à tous les paliers de responsabilité, local, fédéral et national. Le président et les membres du conseil national ont, en ce sens, une responsabilité historique. Il leur incombe de convoquer de toute urgence une session extraordinaire du conseil national sur la crise organique et politique que nous traversons. »

    le docteur aissani nous propose la tenue d’un conseil national au lieux et à la place des assises nationales, c’est de faire le jeux des frondeurs, dont il fait l’exellent défenseur

  9. khelil dit :

    Monsieur Mohand Arezki ,

    Si vous etes vraiment un militant de la section FFS idf , vous seriez vraiment sympa de dire que Aissani Farid n’est pas l’ogre qu’on s’amuse à nous décrire . Vous tirez sur Farid Aissani car vous savez qu’il n’est pas violent . La derniere éléction de la section Ile de france a été une occasion de verifier  » le tout sauf Aissani » de la direction nationnale et de certains .

    Tout le monde tire sur Mr Aissani comme pour tuer un « pere » .Alors , si c’est vraiment à la mode , je m’en douterai pas de vos gouts retros.

    Ce qui se passe au FFS dépasse de loin le nom de Aissani , Rachedi , Bouhadef ……etc mais il s’agit de transformer un parti qui a fonctionné’ jusqu’à maintenant , avec la plus ancienne des formes de pouvoir ( un pouvoir charismatique) à un parti moderne régi par des régles et normes que personne n’aura droit à dépasser . Cela pourra etre , à mon avis, le gage de la pérénité de ce parti .L’histoire est une éternité , elle ne fait pas de halte mais elle note des instants qui à leur tours marquent le futur.

    Sans rancune pour tout le monde SVP

  10. mohand arezki dit :

    monsieur khellil
    ce n’est pas la bonne maniere de faire pour les amis de farid aissani
    a aucun moment je n’ai jamais dit que farid aissani est violent , mais j’ai exprimé une opinon sur la section idf et le parti
    parlon des autres moi je ne peut pas comparer les démarches des uns a celles des autres « quant ils ont leurs avis »
    pour le reste transformer le parti, oui, tu vois comme on peut tjs etre d’accord sur des sujets mais pas sur tout
    de ma part sans rancune , sans ecces

  11. Kouider dit :

    Par delà les individus, le parti FFS est victime de son encerclement.Encerclement par le pouvoir et ses innombrables relais dont des partis comme le RCD, le RND etc… Cet encerclement est favorisé par l’existence d’un environnement lisse ou toutes les têtes (fln, msp, rnd, ugta…) sont alignés comme dans une caserne. Le combat est inégal. Il reste aux dirigeants locaux du FFS à résister et surtout à ne pas s’entredéchirer au grand bonheur de leurs nombreux ennemis. Ces derniers freont absolument tout pour empêcher que le rapport de force actuel soit modifié, surtout à l’approche des élections locales. Dernier point important: la politique est réduite au degré zéro par des saadani, soltani, bouhadja, goudjil… au point ou jamais la désaffection populaire n’a été aussi grande. On a la forte impression que la population ne veut pas s’impliquer dans une démarche de changement, peut être parce qu’elle a été ou qu’elle est encore trés marquée par la décennie rouge 90.

  12. sofiane dit :

    j’aimerai bien bien savoire un peu plus sur l’ecole de formation poulitique du ffs a alger si vous vouler bien m’envoyè un formilaire pour inscription dans cette ecole merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER