• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 août 2007

Archive pour le 15 août, 2007

Maroc : La répression continue..

mohammedvi543.jpgAujourd’hui mercredi 15 août 2007 le tribunal de 1ère instance de Casablanca à prononcé son verdict dans le dossier « Al Watan Al An » : · 8 mois de prison FERME pour Mustapha HORMATALLAH membre de la rédaction de l’hebdomadaire « Al Watan Al An » et une amende de 1000 DH.. · 6 mois de prison avec sursis pour Abderrahim ARIRI directeur de l’hebdomadaire « Al Watan Al An » & une amende de 1000 DH..

Un ex-maire d’une commune algéroise bénéficie de 4 appartements!

Un ancien maire d’une commune algéroise, suspendu par les services de la wilaya d’Alger, il y a de cela quelques mois, aurait bénéficié, selon des sources crédibles, de quatre appartements dans une promotion immobilière privée (avec des prête-noms). Selon nos sources, les appartements en question ont été donnés pour récompenser l’ancien maire ayant fait bénéficié le promoteur d’une assiete de terrain appartenant à la commune. Par ailleurs, nous apprenons que l’ancien maire a déjà vendu deux appartements. Le prix unitaire: 650 millions de centimes.
LLah Ibarak !

Belaid Abdesselam: Les excuses de la France ne sont pas nécessaires

1belaid1518elkhabar.jpgInvité de Fatour Essabah du quotidien El Khabar, l’ancien Chef du Gouvernement, Belaid Abdeslam, a estimé que la France n’avait pas à s’excuser pour ce qu’elle a fait durant l’ère coloniale. M. Abdeslam a indiqué : « je vais vous surprendre mais il n’y a aucune raison de demander ces excuses parce que tout simplement c’est impossible du point de vue pratique, car aucun pays ne s’est jamais excusé pour une agression sur un autre, à l’exception de ceux qui ont été défaits en guerre à l’instar de l’Allemagne nazi, quand à nous nous avons obligé la France à reconnaître notre indépendance et se retirer de l’Algérie mais nous ne l’avons pas vaincu pour la détruire, elle est aujourd’hui une puissance mondiale et ses excuses sont impossibles et improbables ». Pour ce qui est de la détermination de Bouteflika et son insistance sur les excuses, M. Abdeslam a indiqué que c’est parce que c’est le président et que par conséquent il essaye de concrétiser les souhaits de tous les citoyens.

Chemini (Béjaia) : L’assassin du patriote se rend

L’assassin du patriote du village Sidi Yahia, dans la commune de Chemini (wilaya de Bejaia), survenu dimanche dernier, s’est rendu de lui-même à la brigade de la gendarmerie d’Akfadou.
L’information a été confirmée hier par le Commandement de la gendarmerie nationale de Bejaia. L’assassin, âgé de 54 ans, est de la même famille que la victime dont il est cousin. Il aurait, semble-t-il, agi consciencieusement dans l’accomplissement de son forfait. Quant au mobile du crime, il reposerait sur les nombreux litiges existant entre le meurtrier présumé et sa victime, un patriote âgé de 70 ans répondant aux initiales de D.M.T., qui a été retrouvé mort, dans la journée d’avant-hier, égorgé et éventré à l’entrée de son village Aït Yahia, dans la commune de Chemini, à environ 60 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya.

Manifestation à Paris pour dénoncer les «rafles» estivales

Environ 200 personnes ont manifesté hier soir à Paris, dans le quartier populaire de Belleville, pour dénoncer les «rafles» d’immigrés sans papiers durant l’été. Le rassemblement a été organisé par le Réseau éducation sans frontières (Resf) en pointe de la lutte contre l’expulsion de parents sans papiers ayant des enfants scolarisés en France. Il était dédié à Ivan, un jeune Russe de 12 ans en situation irrégulière grièvement blessé jeudi en chutant du 4e étage de l’immeuble où il vivait avec ses parents à Amiens, alors que des policiers venaient les interpeller. «Nous ne voulons pas de cette violence faite aux familles et aux valeurs de la France», a déclaré le représentant du Comité central de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), ajoutant : «Nous ne voulons plus de cette xénophobie d’Etat qui s’exerce sur les étrangers et ceux qui sont censés l’être.» La représentante de Resf Paris a raconté, pour sa part, que le début de la manifestation avait été marquée par «une dizaine de policiers qui faisaient des contrôles au faciès dans la station de métro : l’homme noir, qu’ils ont embarqué s’est avéré être Français ! C’est une vraie provocation !» «La solution n’est pas l’expulsion de ces gens, ils sont trop nombreux, ils reviendront, il faut trouver une autre solution, une logique globale d’autant qu’aux immigrés économiques et politiques s’ajouteront bientôt les immigrés climatiques», a estimé le maire du XIe arrondissement de Paris.

Tizi Ouzou: 2 kidnappings en une semaine

La wilaya de Tizi Ouzou a enregistré, hier, le deuxième kidnapping en moins d’une semaine. Selon des sources sûres, A. A. âgé de 34 ans et fils d’un commerçant a été enlevé, hier vers 21 h, dans la commune de Draâ El-Mizan.
La victime était avec son père (commerçant) à bord de leur véhicule quand ils sont tombés dans un faux barrage dressé par trois individus armés et agissant à visage découvert, au lieu dit Chréa Thazrout.
Les ravisseurs ont forcé A. A. à les suivre et ont laissé partir le père à qui, une rançon de un milliard de centimes a été exigée contre la libération de son fils.
A noter que mercredi passé, 06 individus armés ont enlevé à Berkouka (Maâtkas) le fils d’un autre commerçant. Un émigré âgé de 32 ans. Une rançon de 600 millions de centimes a été exigée de sa famille. Il est toujours en captivité.

 

S. M. S

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER