Hamrouche peut-il succéder à Aït Ahmed ? Avis des internautes

haa2.jpgLa piste Hamrouche n’est pas la plus mauvaise dans le contexte actuel. Et s’il est parrainé par le FFS, je pense que les démocrates algériens doivent soutenir cette action inédite. Hamrouche, bien qu’il a été un homme du système, a permis une libéralisation réelle du champ politique algérien quand il était 1er ministre. dont acte.

 

Chater
………………………………
Je suis très favorable à Hamrouche.
Lorsqu’il était chef du gouvernement, il a fait preuve d’ouverture d’esprit tant sur le plan de la liberté que sur le plan économique. Il s’est entouré d’imminents spécialistes, contrairement à certains, pour se lancer dans l’économie de marché proprement dites. Dommage, ses successeurs n’ont pas manqué de changer d’orientation ce qui a conduit notre pays, en toute logique, droit vers le mur. Il demeure, à mon sens, le candidat idéal pour une éventuelle deuxième république!

 

Halim
……………………………………………..

 

Hamrouche peut être une vraie alternative pour renverser la vapeur et venir à bout de ce système qui semble s’éterniser dans notre pays.
Mais tout cela reste au conditionnel, il faut mobiliser les forces vives et démocratiques et notamment réveiller les consciences sur le danger qui menace notre avenir et celui de nos enfants.
Faut – il encore croire que l’armée se tiendra hors du champ politique à l’écheance de 2009?
Nous espèrons quand même que le changement est toujours possible mais l’avenir nous le dira bien évidemment.

 

Boussad
…………………………………………….

 

Bonjour, je retiens une bonne chose concernant la personnalité et les intentions de Mr M.Hamrouche durant son passage comme premier ministre : Il a projeté de remettre les jeunes chomeurs, les hitistes et les trabendistes sur le chemein de la dignité en important une énorme quantité de matériel, outillage et autres utiles à la campagne “emploi de jeune”, ce materiel s’est retrouvé en vente en détail dans les galeries et les souk el fellah à l’aube de leur disparition. Un programme mort-né. Esperant bien que ce bon citoyen puisse redonner confiance au peuple meurtri. Merci.

 

Nacer T
………………………………………………

 

L’option Hamrouche via le FFS est à encourager!
L’ancien chef du gouvernement a la capacité d’inventivité et de modernisation qui manque tant aux gouvernants actuels.
Il l’a prouvé en 1990-1991 avec l’équipe des réformateurs, au double plan économique et politique.
Maintenant, je pose une question de fond : le système ne verra t-il pas, le moment venu, Hamrouche comme une de ses bouées de sauvetage, et, à ce titre, recyclable voire “corruptible” politiquement s’entend ?
Dans de telles conditions, la trajectoire Hamrouche serait-elle viable ?
En d’autres termes, le système ne va t-il pas de nouveau exercer sa suprématie ?

 

Stamlouti R
…………………………………..

 

J’ai admiré Hamrouche dans le passé à travers ses réformes, sa consécration et ses approches scientifiques dont il tire en grande partie sa particularité parmi ses pairs. Toutefois, il est à se demander si un jour il ne finira pas comme les autres ; c’est à dire dans les filets du système. J’espère que sa sincérité et son intégrité l’empêcheront de tomber dans ce piège. Mais surtout, c’est le type de relations qu’il entend entreprendre avec l’armée qui nous indiqueront s’il sera entièrement ou partiellement libre de ses actes.
En tout cas, si Hamrouche devient président, nous aurions misé non pas sur le « moins mauvais » mais sur un des meilleurs candidats qui se sont présenté à ce jour.

 

Faycel
………………………………………

 

Le FFS est un parti politique qui a toujours milité pour que le peuple algerien récupère sa souverainneté,la confiscation du pouvoir politique économique et social par certains cacites.Avait tout au long des trentes dernières années provoquée des crises cycliques qui ont failli emporter le pays aux désastres de tout ordre.Le FFS avait refusé de marchander ses principes politique, il en avait payé fortement le prix,les meilleurs de ses militants ont payé de leur vie.Le leader historique en a fait le preuve quand les généraux putchites lui ont fait la proposition de présider le haut comité d’état,il avait refusé la proposition,éstimant que seul le peuple souverain décidera de lui confier de telles responsabilités.Aujourd’hui si MR HAMROUCHE ,homme de grande éxperience, et qui connait parfaîtement les rouages du système décide de s’affilier au FFS celà est une bonne nouvelle ,l’homme a un passé politique singulier ,il est le père des réformes politiques,son entente parfaite avec le leader AIT AHMED est un signe que le personnage avait compris que la seul alternative pour sortir le pays de la crise moral,politique ;économique et social passe par l’avennement et la naissance d’une deuxième république en algerie.

 

Benhadid
…………………………………………….

 

Il parait que Mouloud Hamrouche va adhérer au FFS et se présenter à l’éléction présidentielle de 2009. Je crois que c’est une trés bonne idée et c’est tout bénef pour notre pays, car représenter le FFS à la place de Aït Ahmed c’est une veritable caution historique, de plus Hamrouche renferme toute les composantes algériennes dont je cite quelques unes
1- Il connait bien la maison,
2- Issu d’une trés grande famille révolutionnaire (fils de chahid) fréres, soeurs, mère et oncles tous des anciens maquisards (son pére a été assasiné sous ses yeux alors qu’il avait 11ans). Après la révolution, il a fait des études,
3- c’est lui qui a essayé de réformer le FLN,
4- c’est lui qui a déverouillé la presse algérienne: souvenez-vous des réformes de 1990 par la suite il a démissionné, car il voulait discuter avec tout le monde y compris le FIS. Malheureusement le coup d’Etat du général Nezzar a tout fait capoter et la suite des évenements tout le monde la connait,
5- la mafia en place ne peut plus jouer avec la kabylité de Aït Ahmed puisque ce dernier a décidé de se retirer de la présidence du FFS et d’être président honorifique.

 

Mohamedi
…………………………………………….

 

Etrange scène politique et médiatique algérienne. Un quotidien – suivi par d’autres – connu par son patron pour son obédience absolue au régime ouvre avec un article tout droit sorti d’un sous-sol de laboratoire, en annonçant que Hamrouche va succéder à Ait AHmed à la tête du FFS. Plus c’est gros, plus ça prend. Car, il faut ignorer la réalité du parti FFS, de Hocine Aït Ahmed et aussi celle du personnage Hamrouche pour se lancer dans une telle élucubration. Balancer publiquement une telle mixture – en la présentant comme quasi sure – n’est absolument pas innocent.
D’abord, elle vise à semer la zizanie au sein du FFS, ensuite entre Ait et Hamrouche et ensuite – car cette “piste” n’est soustendue par aucun raisonnement crédible – à brouiller la perception de l’opinion publique, si tant est qu’elle existe. Cette manipulation grandeur nature tend à faire accroire que le ffs n’est pas meilleur que le fln, le rnd ou même le pnsd, car il se livre à des combinaisons d’appareils et de salons. Donc, ils seraient tous pareils. Et donc, tout aussi méprisables.
Tout aussi étrange est le vide analytique au sein des rédactions de presse. Il n’y a pas eu une seule analyse qui décortique cette “piste”, pour démontrer sa viabilité ou non viabilité. Je ne pense pas que cela tienne aux journalistes de base, mais à leurs chefs. Est-ce àcause des vacances ? Probablement pas, puisque d’autres sujets sont traités en long et en large. C’est que les instructions ne sont pas les mêmes pour tous ! Y a bien eu un autre étrange article sur Bouteflika et sa ville natale, mais sans suite. Pour le moment. Etrange.
En réalité, c’est le vide organisé. Ni vie politique, ni médiatique, si ce n’est des erztaz , de la manipulation et du ridicule qui ne tue personne; genre le dg de la tv qui inaugure à oran un festival du cinéma arabe, alors qu’il a été le fossoyeur de l’enpa, du caic , de l’anaf quand il était ministre.
Ministre par la grace de Belaid abdeslem, un autre que le ridicule ne tue pas. Sa longue dépêche de 300 pages – sur blog – a révélé deux choses fondamentales: ce n’est pas un homme politique, et encore moins un économiste. Juste capable de taper la brosse à bouteflika. En réalité ce blog ne visait qu’a taper sur les adversaires de Boutef. Et, ce n’est donc qu’une combine de plus entre gens du régime.Une de plus et qui ne nous concerne pas. Le montage sur la présumée succession d’Ait entre dans cette logique de brouillage du paysage, et, de ce fait ne mérite aucun intérêt.

 

Kouider

Commentaires

  1. Slimane dit :

    Terwi thebrwi!!
    Hamrouche ou pas Hamrouche ça ne changera rien! Tout le mal nous vient de l’etranger. nous sommes comdamnés à vivre dans le chaos jusqu’a la fin des jours.

  2. aissaoui dit :

    hamrouche, a mon avis le dernier espoir pour l’algerie , apres Si l’hocine biensure, mais reellement est ce on peut parler actuallement sur l’apport d’une personne ,or que on sait que le vrais probleme réside reellement dan la structure de l’ETAT, i-e, l’Etat Nation,en effet , tout sa me pousse a vous invitez a plus de reflexion sur le sort d’Algerie ,parceque ,comme disait M amokrane Cherifi : »l’Etat algerien risque de disparaitre…

  3. toufik dit :

    ben ecouter a qui veut m’entendre !
    ait ahmed a fixer la barre tres haut trop meme !!!!!!
    donc pas la pein de speculer sur le successeur de da el ho!il est irremplassble a pres son depart il faut tourner la page et se tenter de ce qui peut venir apres en esperant qui va continuer le chemin tracer par le zaim de l’algerie moderne da el houcine+

  4. farfour dit :

    je suis trés favorable à Mouloud c un homme qui a permis le pluralisme lorsqu’il était 1er ministre son adhesion à l’FFS permettre a ce parti de devenie un parti national et non pas régional comme il l’est maintenant

  5. farfour dit :

    d

  6. Kouider dit :

    Il y a des convergences politiques entre le FFS et le courant réformateur du FLN, depuis le retour d’exil de Hocine Ait Ahemd en 1989 ou 90. Elles allaient permettre la tenue des premieres legislatives de mai 91, avec une possibilité de victoire du binome FFS-FLN réformateur. Mais, il ya eu d’abord l’appel à la grève politique lancé par le Majd de K.Merbah. Puis, cet appel a été élargi à Ali Mahsas et son partillon, au Pt de Hanoune, à Said Sadi..ce qui donna le fameux groupe des 6 + 1 !!! Un peu d’histoire immédiate est nécessaire pour comprendre que depuis cette période une guerre ouverte et feutrée (c’est selon les circonstances) a été déclenchée contre le binome FFS-FLN réformateur. Puis, les 6+1 se sont ravisés en passant le flambeau au FIS. Cer denier – aveugle politiquement et manipulé de l’intérieur de son appareil – est allé à l’assaut en reprenant le thème de la grève et en réclamant la démission de chadli, en plus. Le FIS, après l’emprisonnement de ses dirigeants, a été encore une fois mené du bout du nez en acceptant de tenir le fameux congrès de Batna et d’aller ensuite aux législatives…jusqu’à l’arrêt du processus électoral et la guerre.
    Aujourd’hui, le FFS est assailli et encerclé de toutes parts, Hamrouche et ce qui reste de son courant sont eux aussi encerclés…Quant aux autres, les pseudo opposants, ils ont intégré le pouvoir: Hanoune à l’APN, Sadi aussi, Mahsas sénateur etc ……Aujourd’hui, l’action politique conjointe FFS-réformateurs est nécessaire, mais pas suffisante. Faut que le courant du FIS réintégre la scène politique. Sinon, que ceux qui ont participé politiquement à la sale guerre soit mis hors du champ politique, cad: le fln actuel et le rnd. Mais, cela est une autre affaire

  7. chouchou dit :

    si mouloud represente le changement et la veritable rupture ,soyons tous derriere lui

  8. biban dit :

    il faut poser le probleme d’une autre facons! le role distiné au ffs pour le changement tant attendu depuis 1962!
    hamrouche cun acteur parmis d’autres mais ses acteurs vont faire du ffs la locomotive du changement! kima kaleha mehri :le ffs le prolongement du fln historiqe. donc le changement avec le ffs et la colaboration des bonnes volontés de tous bords .voila la problématique !la vrai question!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER