« La Dépêche de Kabylie » n’assure pas son personnel et…

ladepechedekabyliecopy43.jpgLa Dépêche de Kabylie ne cesse d’insulter le FFS en colportant des mensonges via ses quelques correpondants de Kabylie. Alors que son bureau de Béjaia n’a pas écrit un mot sur le crime l’assassinat de Kamel Saadi par Smail Mira (durant les 13 jours de l’hospitalisation de la victime), un « journaliste », M.A.T de Tizi Ouzou vient d’écrire un « article » colportant des mensonges intitulé « un deal entre Ait Ahmed et Hamrouche ».

 

Savez-vous que La Dépêche de Kabylie ne déclare pas son personnel aux assurances sociales hormis 3 ou 4 journaliste ?
Savez-vous que La Dépêche de Kabylie fait signer à ses journalistes un contrat de travail en mentionnant que le signataire n’a pas le droit à une déclaration aux assurances sociales ?

 

La direction de ce journal doit s’occuper de ses journalistes au lieu de s’occuper du FFS. Les derniers résultats aux élections législatives obtenus par l’UDR doivent servir de leçon aux Benyounes.

Commentaires

  1. khelil dit :

    Cette dépeche se dépeche est ne retient pas son sang froid . Ceci , tout comme son patron , en l’occurence Mr Ben younes qui s’est depeché de quitter le RCD en sentant son déclin . Il s’est dépecher par la suite à créer un parti avec juste un petit appareil . ensuite , il s’est mis ,à la meme vitesse, à régulariser cette formation sans respecter la liste d’attente au service des agréments du ministere de l’interieur .

    Revenu bredouille de ce dernier acte dépeché , Il se dépeche à soutenir Bouteflika et prendre le train au derier sifflet , en se depechant pour ne pas le rater .

    Aujourdhui , la dépeche de Kabylie se dépeche toujours à annoncer des nouvelles fausses ( comme l’assassinat de Kartali alors qu’il a été juste bléssé) . L’UDR , devrait se dépecher pour son agremment en vue des éléctions locales . Ben younes devrait se dépecher et s’attacher les services de RAGHEB CHEMAA pour soigner ses gouts vestimentaires de merde ( je l’ai vu à la veillée funebre d’un defunt).

    Pour e pas me mettre à ecrire dans le dérisoire sur des incappables et BOBOS , comme Mr Ammara , qui roulent avec un nom mais sans prénom , je ferais mieux de souhaiter à tout le monde , GOOD NIGHT AND NICE DREAMS.

  2. citoyen dit :

    apparament le journal des hommes libres en compte de moins en moins
    ou sommes nous? un directeur qui fait signer des doccuments en contradiction avec la législation sur le droit du travail a ses journalistes est passible au moins des tribunaux pour faux et usage de faux
    diffuser des fausses nouuvelles c’est le métier de ce cannard, bref, il est le digne hiritier du journal le pays souvenez vous
    Amara benyounes l’importateur de parfain , le client qui mange a toutes sauces,ce dignitaire doit un jour répondre de ces actes
    en attendant il faut militer pour un etat de droit et comme disait Hannat Arendt, il faut avoir le droit d’avoir des droit

  3. Kouider dit :

    Normal que ce canard n’assure pas sérieusement ses employés. C’est le privilège de la plus haute protection accordé aux Benyounès pour services rendus, et à rendre, à leurs commanditaires. Ce canard qui exploite le label de la Kabylie est le petit bras médiatique du micro-parti UDR pour semer la discorde et des écrans de fumée au sein de tous les militants d’opposition issus de la matrice du FFS.
    Le canard vit de la publicité d’Etat gracieusement accordée par le canal de l’ANEP, qui elle même applique des instructions venus « d’en haut » et que amara benyounès applique, via son frère Idir, à la lettre.
    Les militants de l’opposition, structurés et non structurés, doivent se rappeler que Amara n’a jamais été un militant politique. Ancien petit chef de service au ministère de l’agriculture du temps de Kasdi Merbah, il est venu au RCD par son épouse et par l’attraction qu’exerce sur Said Sadi, tout ceux qui ont « des relations, ou des historiques ».
    Amara est en effet le frère cadet de Benyounès dit Daniel, ancien militant chevronné de la Fédération de France du FLN. Personnage influent , proche des décideurs, et homme d’affaires en France, il a été en quelque sorte le parrain de Amara au RCD. Et au RCD, directement, Amara y est venu par son épouse qui travaillait au secrétariat de Said Sadi. C’est ce tremplin qui lui a permis ensuite de devenir député, puis ministre. Bled Miki.
    Une fois viré du RCD par Sadi ,qui ne tolère pas qu’on lui fasse de l’ombre, Amara, sur suggestion appuyée, s’est engagé dans le travail de casse, en lancant l’UDR et cette Dépêche. Ce canard de kelptocrates ne racontera évidemment rien de sérieux et d’authentique sur l’UGTA, ou, la gestion d’air algérie. Impossible. Ce serait casser un de leurs fonds de commerce qui permet à leur boite à Paris d’avoir, chaque été, d’extraordinaire quotas de places dans les avions de la compagnie nationale. Ce sera tout pour aujourd’hui.

  4. belaid dit :

    Kouider ! Chapeau et merci pour cette analyse.

  5. asso dit :

    amara benyounes est un enfoirè
    il ne pense qu a sa gueule
    il est pres a dire n’importe quoi
    quitte a blesser et de s’enprendre a des personnes integres franchement c’est un politicar sans convictions
    un opportuniste inveteré

  6. achour de tala-khelil dit :

    Peut-on avoir une petite idée sur le « devenir » des fonds du FFS en 1963-1964 surtout quand le trésorier est un …..BENYOUNES?Ou alors peut-on rebaptiser Antinéa par FFS airlines?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER