Un journaliste d’El Watan, l’histoire et les histoires

« Le FFS sur le pied de guerre » est le titre d’un article du journal El Watan, signé par Lyes Menacer. Ce dernier affirme que « le FFS compte faire appel à une société de gardiennage privée, à l’occasion de la tenue de son 4e congrès qui aura lieu les 5, 6 et 7 septembre à Zéralda, dans la wilaya de Tipaza ». Et personne ne sait d’où est sorti ce mensonge !

En parlant des commissions qui seront mises en place lors du congrès du FFS, le journaliste d’EL Watan a écrit que « La troisième et dernière commission sera composée de 234 membres et appelée au nom d’un autre militant de la cause nationale Kacem Ridoum. » Mon cher journaliste, le militant de la cause nationale ne s’appelle pas Kacem RIDOUM, mais Kacem ZIDOUN « l’un des premiers brillants diplomates militants arrêté à Oran le 1er novembre 1954, torturé, coupé en morceau et jeté à la mer dans un sac », dixit Hocine Ait-Ahmed.

Le journaliste d’El Watan a encore écrit : « selon nos sources, Hocine Ait Ahmed va procéder à l’inauguration de la nouvelle salle des conférences au niveau du siège national du parti. La salle portera le nom de l’ancien militant du parti, décédé en France en 1988, l’avocat Ali Mecili »

Au lieu de « décédé en France en 1988, l’avocat Mecili », le journaliste devait plutôt écrire « assassiné le 7 avril 1987, l’avocat Mecili »

Au lieu d’apprendre l’histoire, notre journaliste raconte des histoires !

Commentaires

  1. boukhalfa dit :

    cher elmouhtarem.
    ils ne racontent pas d’histoires ces pseudo-journalistes.
    ce sont des agents de la DRS et n’ont pas à apprendre l’histoire.
    pour eux raconter l’histoire c’est manipuler les faibles d’esprits pour creer la discorde dans les partis qui ne se sont pas alignés avec leurs politiques(les partis de « adam alinhiaz ».)

    depuis octobre 1998,ils ne font que cela:ils ont recrutés des journalistes dans tous les quotidiens et hebdomadaires(en langue arabe et française)pour discrediter l’opposition réelle et laisse travailler l’opposition formelle.
    à commencer par le PSD de adjerid ,en passant par le FIS et ensuite le FFS et ELISLAH.
    à bientôt

  2. omar dit :

    c des pros de la prostitution journalistik

  3. djaaboub dit :

    el watan ou el batan c’est selon,la troisième colonne des criminèls de guerre de ce bled pokimone.j’ai une soif de voir ce cheptel politico-maffieux exporté vers guantanamo contre un bateau de cadres Algériens exilés au lieu et place de la patate.j’ai de la nausée (hachakoum, d’ailleurs terme intraduisible,exclusivement propre à nous)de vivre cette parodie de mezbala au sommet.

  4. Kouider dit :

    Si nous parlons de la presse, elle est à l’évidence « normalisée ». Les patrons des principaux journaux ont choisi un encadrement docile avec des rédacteurs , souvent à la pige et donc au statut précaire. Et les patrons s’occupent surtout de leurs tiroirs caisses. certains journaux comme el watan, el khabar, le quotidsien d’oroan, le Soir, echorouk, liberté, ont des recettes QUOTIDIENNES PUBLICITAIRES qui varient entre UN ET DEUX MILLIONS DE DINARS. Même les petits canards – genre la nouvelle république, le courrier d’algérie, le jour d’algérie ou le midi libre – ont des recettes de pub journalières qui varient entre 400 000 DA et 800 000 DA. Comme l’impression (tirage trés faible) ne leur revient qu’à environ 100 000 DA, le reste , une fois les charges déduites, est du bénéfice. Alors, vous comprendreez – en partie pour le moins – l’état de cette presse. Pourquoi voulez vous qu’elle déroge à la tendance nationale qui accorde la primauté ( sur toute chose) à l’argent et ce qui va avec ?

  5. sali dit :

    off vs savez on connait les niveaux d’instruction de certains correspondants. Sans commentaire, c’est du n’importe quoi, ils ne savent meme pas différencier entre le blanc et le noir pour eux tout est plus ou moins gris alors vs savez ils peuvent écrire ce qu’ils veulent mais ns ns avon notre réseau internet ou on se cultive dans la sincérité. merci

  6. abbou amar dit :

    algeri 2008.1.7.5salut le journalistes jaZeera spictateur1986enterpol 29.5.1947Krim 1907 vilaj elazaib tigzirt. tiziouzou algeri Belkacem est né le 14 watan30.28amar 5m292007 1987.1 merci infiniement a tous les29 *28*29*30journalistes et téléspectateurs*** et africain** **

  7. menacer dit :

    un grand azul à tout le monde
    je suis l’auteur de l’article « Le FFS sur le pied de guerre ». je suis vraiment désolé de vous dire que je ne suis un journaliste qui a été recruté par le DRS. correpsondant que j’étais, parce que je suis actuellement au soir d’algérie, j’ai toujours essayé de rapporter l’information tout en respectant les autres. je respecte votre point de vue mais celui qui ne va pas jusqu’à l’insulte. je connais les agissements militants et je comprend parfaitement vos commentaires que je qualifie de gamins. mais bref. je ne peut pas reprocher cet écart de langage venant de militant dont l’acharnement l’emporte sur la bonne formation politique que doit avoir tout militant qui se respecte. l’insulte n’a jamais réglé quiconque problème sur le terrain du combat politique. et sachez bien messieurs, vous qui dénigrez les corespondants, je vous invite à occuper leur place et aidez-les à apprendre à écrire si vous voulez avoir une presse de haut niveau. enfin, ce que je voulais vous dire, apprenez à élever de votre niveau en matière de débat politique et sachiez bien que le FFS n’est pas Ait Ahmed seulement. en plus, le temps a fini par me donner raison puisque le conflit mine toujours ce parti qui n’a pas su garder les plus valeureux de ses militants à cause du Zaimisme. et avant d’oublier. si j’avais dit faux, le FFs pouvais bien me faire une mise au point pour déclarations mensongères dans le journal.
    mes respects pour tous ceux qui sont morts pour que vive la presse libre.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER