• Accueil
  • > Analyse
  • > 43 milliards de dollars, bien de la collectivité nationale chez BUSH

43 milliards de dollars, bien de la collectivité nationale chez BUSH

boutefbush.jpgIl a fallu que le Peterson Institute rende publique l’information pour que les Algériens le sachent. Environ la moitié de leurs réserves de change sont placées en bons du Trésor américain chez l’Oncle Sam ! 43 milliards de dollars d’après cette source et cette opération de « placement a débuté en 2000. c’est-à-dire un an après l’arrivée de Bouteflika au pouvoir. En sept ans, il n’en n’a jamais informé le peuple algérien. C’est encore une fois la preuve du mépris à l’égard des Algériens. Les Américains, Bush, Cheney , Rice et compagnie le savent et le « ghachi » local est maintenu dans l’ignorance. Pourquoi, placer cettte somme colossale là-bas et pas dans des banques suisses, japonaises ou européennes ? Plus sûres, au demeurant, surtout si cette somme est convertie en un panier de devises pour palier aux aléas de cette monnaie de singe qu’est le papier dollar. Evidemment, c’est trop demander aux Chakib Khellil et consorts, eu égard à leurs liens supposés ou réels avec l’administration américaine.
Tout aussi choquant est le silence assourdissant des prétendus représentants du peuple (APN- Sénat) qui pour une telle affaire auraient du convoquer séance tenante des séances extraordinaires pour s’enquérir de cette initiative pour le moins discutable. Il est malheureusement vrai que ces occupants de sièges dorés ont d’autres préoccupations plus personnelles et plus lucratives: terrain de construction, primes, passeport du hajd, logements sociaux, voitures etc……
Le silence a été également leur attitude quand Belaid Abdeslem a publié son autobiographie gouvernementale. On pouvait y lire que des swap d’or ont été pratiqués, lesquels ont rapporté des centaines de millions de dollars à l’Algérie. L’absence de continuité de l’Etat, l’absence d’hommes d’Etat, l’absence de gens dignes de confiance fait que personne n’a rappelé que pour un swap d’or, l’ancien gouverneur de la Banque Centrale d’Algérie Hadj Nacer avait subi un lynchage médiatique orchestré par le tandem Kamel Belkacem – Mohamed Meguedem pour le compte des prédateurs du régime afin de faire main basse sur la banque d’Algérie. Aujourd’hui, c’est chose amplement faite. Aujourd’hui, et le cas de ces 43 milliards de dollars chez BUSH, en est une nouvelle illustration, l’argent de la collectivité nationale est l’objet d’un hold-up absolument extraordinaire , contre lequel personne – oui, personne – ne peut rien. Un Etat où la reddition de comptes est sacrilège, n’est pas un Etat. Bled Miki, république couscoussière, ripoublik, neverland ou republique kleptocrate…tout cela, réuni, ne suffirait pas à la qualifier.

 

A vos commentaires !

Commentaires

  1. khelil dit :

    La Chine en fait de meme et conclusion : Les Americains se taisent sur les exactions commises sur le peuple chinois .

    Cela dit , au niveau économique , c’est plus rassurant de placer son argent chez Alan Greenspan que chez Jean Claude Trichet . Ce dernier est ci rigide qu’à part la derniere somme d’argent prétée aux banques Européennes ( Pour freiner la récente crise boursiere) , il n’est jamais intervenu pour réguler ses taux directeurs .

    aussi , Le dollar est la monnaie adoptée par l’Algerie pour ses operations exterieures et c’est un peu normal de prendre des bons de tresors Americain et éviter l’érosion de cette monnaie .

    Ainsi j’aurai juste aimé que ca soit un regime démocratique qui gérerait toutes ses operations.

  2. malek dit :

    c’est aux économistes d’intervenir dans ce sujet en nous écairant sur les pour et les contre de cette opération des  » bons de caisse  » chez l’oncle SAM .
    S’il y en à un parmi les lecteurs , qu’il se manifeste

  3. Bey Mustapha BEBBOUCHE dit :

    PETROLE: de la MONNAIE de SINGE aux TICKETS de FOIRE

    Selon l’encyclopédie WIKIPEDIA :

    Etats-Unis d’Amérique :
    ( pour l’ année 2006 ) : économie

    Produit Intérieur Brut (PIB) = 13 160 Milliards de $
    Exportations = 1 023 Milliards de $
    Importations = 1 861 Milliards de $
    Dette extérieure = 10 040 Milliards de $

    L’Algérie a placé 43 Milliards de $ en bons de Trésor américain à 5% (A.MEBTOUL : quotidien d’Oran du 03/01/2008)

    La rente pétrolière de l’Algérie (population pauvre) est placée dans l’économie américaine (population riche) au détriment de l’économie nationale ;
    au détriment de l’investissement nationale ;
    au détriment de la jeunesse algérienne
    et au détriment des chômeurs du pays.

    En contre partie, les banques américaines ont remis à l’Algérie des bons de Trésor : des tickets sans valeur car le dollar américain est en perpétuelle dépréciation.

    Les Etats-Unis d’Amérique vivent une crise économique sans précédent: L’Algérie prend un très gros risque en plaçant ses avoirs dans les banques américaines.

    Comme les Américains n’ont pu continuer à prendre notre pétrole selon la précédente loi sur les hydrocarbures et avantageuse pour les multinationales (loi défendue avec ténacité par notre ministre de l’énergie et des mines Mr. CHAKIB Khelil et non avantageuse pour notre économie nationale) ;

    Et comme cette loi a été modifiée quelques temps plus tard, dans l’intérêt du pays, par Mr. Le Président Abdelaziz Bouteflika ;

    Alors, les Américains ; comme ils n’ont pu prendre un pétrole très bon marché ; viennent de prendre les dollars de l’Algérie au meilleur marché : c’est-à-dire gratuitement !

    L’Algérie remplace 43 milliards de dollars par des tickets de foire !! Incroyable .

    Ce qui est incroyable aussi ; c’est que les Etats-Unis d’Amérique sont le pays le plus endetté du monde.

    L’Algérie est un pays pauvre.

    La norme veut qu’on ne prête pas aux pays qui n’arrivent pas à payer leurs dettes :

    cela est arrivé il y a quelques temps à l’Algérie (d’où la crise que nous avions vécue et aucun Etat ne nous a aidés ! ).

    donc, c’est aussi valable pour les Etats-Unis d’Amérique qui n’arrivent pas à payer leurs dettes depuis plusieurs années.

    A moins que le Gouvernement en place ne veut pas (ou ne sait pas ) défendre l’économie du pays !

    les Etats-Unis d’Amérique prennent de la marchandise en contrepartie de papier sans valeur : une arnaque à laquelle l’Algérie ne doit pas s’y frotter !

    Avec les 43 Milliards de dollars, l’Algérie doit inonder son marché en investissements de toutes sortes :

    Achats d’usines clés en mains ;

    de petites industries pour résorber le chômage qui est de 25% de la population active.

    Usines agroalimentaires,

    Achat de locomotives et de bateaux pour le transport des voyageurs;

    Au lieu de garder des tickets de foire qui ne servent à rien !

    Economistes où êtes-vous? et à vos plumes !

  4. karim dit :

    il faut que le gouvernement algerien retir les 43 milliards de dollers le plus vite possible si non c le deuxiemme choc aprés les 26 milliars perdue dans les année quatre vingt

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER