Lionel Jospin charge Royal

jospin.jpg

 Dans son livre « L’impasse » qui sera publié le 24 septembre, l’ancien Premier ministre socialiste, Lionel Jospin, juge que Ségolène Royal fut une « illusion » dénuée des « qualités humaines » et des « capacités politiques » nécessaires. Pour Lionel Jospin, elle était « la candidate la moins capable de gagner » et ne doit pas être à nouveau désignée en 2012. « Avoir commis une erreur ne justifie pas qu’on la réitère », écrit-il.

Commentaires

  1. sarkozy dit :

    Encore des propos d’un phalocrate doublé d’un énarque raté

  2. mohand arezki dit :

    je dois repondre plutot a segolene royale qui a reagi au propos de lionel jospin par une citation biblique »je leur pardonne ils ne savent… » et « ils font plus du mal au Ps qu’a ma personne »
    avant de conclure par quelque chose de grave  » c’est des attaques sexistes voir meme raciste » dans quel monde ou on est?
    quant elle parle comme une personne qui n’a jamais appartenu au ps quant elle dit qu’ils font plus du mal au ps qu’a ma personne que peut-on déduire?
    quant au livre de monsieur jospin, en effet le ps est éléminé a deux reprises du premier tour des elections presedentielles de 1969 avec michel rocard employe actuellement par xavier darcos( ministre de l’educartion) et en 2002 ou un certains lionel jospin eté candidat
    je reviendris sur les autres critiques et j’inssiterai sur les approximations et les incomprehensions que contienne les reaction de segolene royale

    en déplacement au canada elle affirme que tous ceux qui la critique on une arrire pensée sexiste ou anti femministe
    je reviendrais prochanement par une annalyse des conceptes « sexisme, racisme » en m’inspirant d’un ouvrage d’elsa dorlin intitulé la matrice de la race2005

  3. amghar dit :

    entre royal et jospin s’est la guerre pour 2O12 .mais il y a une part de vérité dans les propos de jospin qui regrète l’unique mots qui le marginalise toujours du PS malgré qu’il restera pour toujours un grand homme politique même une bete sans violence .pour royal elle doit voir du côté de ses parents pour trouver la force et le caractaire quj’il faut pour ce genre de combat.

  4. mohand arezki dit :

    Je me suis donné le temps de réagir aux propos réactifs de Ségolène Royale aux écrits de Lionel Jospin
    Elle tienne des propos approximatifs en faisant des confusions, des propos d’une certaine légèreté et d’une ineptie qui n’honore pas une candidate à une élection présidentielle
    Elle considère tous ceux qui la critique comme sexiste et meme plus grave de raciste c’est une démarche facile et simpliste qui renforce tous ceux qui lui tienne des procès en incompétence
    Faisant la démonstration

    Pour mieux éclairer les débats je me suis appuyer sur les travaux d’une universitaire française maître de conférences a l’université paris

    Les travaux D’ELSA DORLIN portés et résumés dans son ouvrage  » la matrice de la race » brossant touts les éléments ayant un lien avec les questions de domination, sexe, race, représentations, et implications contemporaines sur les études généalogiques.

    La présentation du travail s’est effectuée en quatre (4) temps avec la méthodologie suivante :

    - La domination : comment et sur quelle base les rapports se définissent ?

    - Le sexe et le processus de production des rapports de domination et la question de la  » race « .

    - La signification de travailler sur les représentations, ( représentation et discours).

    - Implications contemporaines sur les études généalogiques.

    Nous allons revenir dans le détail sur le contenu de l’ouvrage en respectant l’ordre méthodologique fixé par nos soins pour mieux éclairer les multiples facettes que le sujet recel .

    histoires et processus d’amorce d’une théorie:

    Dans le développement de la démonstration elle se lance dans un retour sur l’histoire de la domination et la rationalité dominante.

    Les rapports du pouvoir, la question du sexisme, et la domination du genre, dans ce contexte que sont conceptualiser les différences sexuelles qui sont utilisées pour expliquer et justifier l’inégalité du statut.

    Dans cet élan elle s’interroge « comment cette production a des effets sur les corps qui incorporent des rapports du pouvoir ? C’est une relation ou un rapport savoir- pouvoir.

    Les savoirs ne vienent pas doubler les réalités, mais le savoir vient au service du pouvoir et les savoirs produisent des corps.

    S’appuyant sur les écrits de Foucault sur l’histoire de la folie, elle conclut par le fait que le le savoir produit des catégories donc par ricochet des rapports.

    La démonstration nous conduit, dans le sillage de l’approche Foucaldienne a nous poser la question sur  » l’impacte de cette approche dans la l’éruption dans le discours de nouvelles définitions dans les rapports de domination » et des implications éventuelles sur les méthodes de mobilisations des acteurs.

    Un rapport de domination :

    Comment modifier les rapports dans la domination du genre ? et comment le sexe et la race ne deviennent pas des catégories naturelles, mais des constructions sociales ? , C’est ce que les sociologues qualifient de catégories sociologiques à l’instar de Collette Guillaumin.

    Toutes les femmes sont infériorisées et considérées inférieures à l’homme avant le 18em siècle, cela n’etait plus possible apres la vague de la colonisation car cela impliquerais que le colonisé, l’indigène est supérieure à la femme européenne blanche.

    Comme l’affirmait Etienne Balibar que c’est grâce à l’idéologie raciste que l’accès privilégié aux droits universels est mis en action, et que le capitalisme s’est métamorphosé.

    Mais face à cela il ya apparition des discours de dominants et face à cela la question demeure entièrement posée, comment articuler un discours du pouvoir avec le discours des dominants ?

    Il faut signaler au passage que tout les dominés ont un pouvoir, et ce dernier est quelque chose qui circule et tous les dominés ont en possession un usage du pouvoir pour résister contre le discours dominant, car on peut affirmer avec aisance qu’il ya pas de domination sans résistance.

    Les dominés sont en mesure d’effacer les rapports de dominations, et de faire usage de ces derniers dans l’accès à l’histoire laissé par le dominant.

    Les discours laissés par les dominés n’ont aucune trace et souffrent de la non reconnaissance et la majorité reste sans accès exemple l’esclavage, la guerre d’Algerie, ce qui pose les problèmes de mémoire, les réparations, et la reconnaissance de la diversité.
    Sexe et race :
    Le concept de « race » n’est pas un biologique mais politique, et l’association « sexe race » reflète un concept de domination et le sexisme est un modèle pour penser le racisme.

    Il s’agit d’un rapport généalogique entretenu à travers l’histoire, car au 17em siècle au USA c’est le début de la politique esclavagiste des nations européennes, s’agissant de la France c’est sa politique en Louisiane, Guyane pour finir cette politique à la Réunion et aux Iles Maurice.

    Par un commerce triangulaire qui tient à une articulation (Hommes —Produits manufacturés—-hommes ) les esclaves ne sont pas traiter de noirs mais par un déséquilibre entre les libres et les esclaves.

    Par quelle construction a-t-on abouti justifier cette conception qui consiste à inférioriser un groupe ?

    Par un mécanisme de naturalisation qui consiste à considérer que les esclaves sont par nature inférieures aux libres en transposant un discours sexiste, en affirmant que le corps des esclaves est proche de celui des femmes, c’est une incorporation de la race par le biais de la maladie.

    Un tournant dans le discours a été enregistré par cette démonstration qui va à l’encontre de l’argument de la force physique l’idée de la maladie a été mise en avant car d’un point de vue santé les femmes sont beaucoup plus malades que les hommes par le fait des grossesses et des règles, le meme raisonnement s’applique aux esclaves qui deviens souvent malades par le fait des travaux forcés, donc par nature les esclaves sont plus malades que les autres.

    Sexualité, généalogie et implications :

    Le sexe et la race sont des effets du pouvoir, le sujet n’est autre qu’un rapport du pouvoir, ce qui se fait est passé pour cause donc faire de la généalogie c’est nous aider à lutter, c’est de donner des instants de lutte, mais cela est -il possible et par quelle arme ? c’est aussi une forme de défense de la société

     » des dominés qui incorporent le discours des dominants »

    La féminité et la masculinité sont des éléments de l’idéologie raciste, car le procédé est utilisé pour les femmes d’esclaves pour les exclure de la féminité, par ailleur les esclaves sont à leur tour « féminisés », c’est le cas aussi du corps des Algériens.

    Mais à cela il ya un risque car certains discours « anti raciste » et « ultra ethéros » avec une dérive dominatrice, ces luttes de libération doivent régler la question de la vérité, car cela va leur éviter le piège de reproduire et d’amplifier les pratiques du dominant.

    A ce titre il couteau lieu de pointer du doigt certaines pratiques qualifiées de « gouvernementabilité coloniale » ramener des colonies pour être perpétuées en métropole, certaines pratiques inspirent d’ailleur des mouvements qui sont nés apres les émeutes urbaines des quartiers en France ( CRAN, Indigènes de la republique).

    En guise de conclusion la thèse défendue par Elsa Dorlin va à l’encontre des présupposés ou de certaines affirmations qui expliquent les phénomènes par des attitudes naturelles ou un certain ordre, mais par des constructibilité il affirme sans détour « l’articulation entre sexe et race, et les catégories sexistes sont à l’origine de la production d’un discours raciste ».

    Elle critique le comparatisme car comparer la Shoah au massacre des Arminiens ou à celui de la Bosnie, effet l’in comparabilité de la Shoah est un enjeu sur la mémoire, on peut bâtir quelque chose sur cette base avec une continuité en innovant dans les formes discursives car il faut éviter la concurrence des mémoires.

    .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER