Ould Abbes ou le mensonge comme mode de gestion !

ould1.jpg172 302 personnes démunies ont été recensées par le département de Djamel Ould Abbès en 2006 et près de 500.000 emplois ont été crées durant la même année. Cela signifie, comme l’aime bien le souligner le ministre, qu’il n’y a pas de misère en Algérie, ce pays qui vient d’être classé dans la catégorie des pays des plus corrompus au monde.

Ce matin, sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale, Djamel Eddine Tyayba, chargé d’études et de synthèse au ministère de la Solidarité nationale, a déclaré au sujet des Haraga qu’il s’est avéré que « 54% des jeunes sont âgés entre 18 et 28 ans, 36% entre 29 et 40 ans; 89% ont un niveau moyen ou secondaire, 2,15% sont des universitaires, 90,50% n’ont aucune qualification, 90% n’avaient aucun emploi, 80,58% sont célibataires, 82% sont issus d’une famille en difficultés ayant plus de 8 enfants, 65% sont originaires de l’Ouest, 34% du Centre, 1,07% de l’Est et 1% du Sud ».

S’agissant des causes qui les ont poussés à prendre le large à leurs risques et périls, elles ont trait au «sentiment d’exclusion, à l’oisiveté, au chômage, à la pauvreté, à la mal vie, au mal-être, au manque de loisirs», a indiqué l’invité de la Chaîne III, non sans souligner qu’il n’y a pas «d’horizons pour ces jeunes dont la première motivation en partant est le désir d’améliorer leur situation, de changer de monde et de mode de vie».

Cette déclaration contredit pourtant les affirmations mensongères du ministre de l’Emploi et de la solidarité nationale.

El Mouhtarem

Commentaires

  1. Flouka dit :

    Ould abbes est maintenant un monsieur vieux et fatigué. Il ne faut par conséquent pas lui tenir rigueur de vouloir vivre au pays de l’imaginaire et des merveilles tout comme, d’ailleurs, celui qu’imaginent pouvoir rejoindre et atteindre nos jeunes, même au péril de leurs vies.
    Le problème c’est qu’il s’agit là d’un gros malentendu : le pays du premier ne semble pas être celui des seconds.

  2. Tafila dit :

    Ould Abbas est à la solidarité ce qu’est Salim Saadoune à la chaine III. Ghir ana lina3raf, ntouma ga3 khourda.
    A force de vouloir être paternel, on vous oublira le soir de votre enterrement, adieu.

  3. sabiha dit :

    il est bien triste de constater à quel point la bétise aveugle certains journalistes et lecteurs. Les réponses de ces deux lecteurs sont aussi inintéressantes que petites, quelle étroitesse d’esprit. N e soyez pas si égoistes et obtus, quand un politique n’agit pas vous l’acculez et quand il agit vous occultez ses actions et le suspectez des pires maux! Si l’un de vous arrive à accomplir durant sa vie ne serait-ce qu’un quart des actions de cet homme alors il aura gagner sa place au paradis!!!

  4. djaaboub dit :

    ould abbes nécessite un examen psychiatrique, lui qui confond entre pauvre, démuni, indigent,miséreux,misérable, mendiant, nécessiteux,dans le besoin, il n’a rien,mchoumer,zguinga,a plat, en panne,walou,mahtadj, djiaane, affamé,lagat, zoubia, guernina,etc…il est entrain de normaliser ce qui est inhumain.alias fakhamatou veut faire CROIRE que tout va pour le mieux dans ce pays. pauvre d’esprit ce ould abbas,en plus CHIAT.

  5. bachiri dit :

    AGERIENS REAGISSONS AU PSEUDO MANDAT N°3 DE BOUTEF,CECI NE FERAIT QU’accroitre la misere et la haine .nos enfants verront certainement un4 mandatau frere de boutef .ALGERIEN REVEILLE TOI SINON LA MORTS DES ENFANTS DU8OCTOBRE SERAIT UNE MORT INUTILE …NON A BOUTEF MAIS OUI A UN JEUNE UNIVERSITAIRE.ILYA ENA BEAUCOUP AUX USA .EN FRANCE .EN ANGLETAIRE……DEHORS LES BARBES FLEN SINON AUTANT RESSUCITER LE FIS AU MOINS LUI IL DEMANDERAIT LES XCOMPTES MEMES AUX MORTS ……CHERCHONS UN HOMME COMME BOUDIAF .AIT AHMED (DJEDDAI).veillons a LA CONSTITUTION ASCQUISE AVEC SACRIFICES.BOUTEF EST LE PLUS GRAND ESCROC.MENTEURS ET MALHONNETE DES PRESIDENTS ALGERIENS…YA BELKHADEM FAKOU….

  6. Mme AOUDIA Nabila dit :

    Je suis une assitante sociale qui ne veut que du bien aux autres. Je vois trop de malheureux autour de moi et je ne peux rien faire. J’ai besoin de votre aide pour aider un enfant de 16 ans qui à eu un anévrisme à la suite de la bombe qui à eu lieu au palais,,depuis il est paralysé il ne parle pas n’entend pas et ne peut pas manger, il est nourri par une sonde au nez avec un lait spécial qu’on arrive pas a avoir le PROFILAT. Ses parents sont démunis ils ne peuvent même pas lui acheter cette nourriture spéciale. Je demande aux autorités s’il ya un moyens de lui faire des dons pour lui procurer des couches et ce lait qui lui est vital. je vous fais confiance et répondez moi en urgence car il ya un jeune homme qui n’attend que votre aide pour lui donner un peu de nourriture pour survivre à son mal.Merci mille fois de me lire

  7. assia dit :

    Suite Message de Mme AOUDIA Nabila le 10 février 2008 à 12:32

    Votre requete est elle toujours d’actualité?
    Cordialement

    Assia

    message d’origine
    Je suis une assitante sociale qui ne veut que du bien aux autres. Je vois trop de malheureux autour de moi et je ne peux rien faire. J’ai besoin de votre aide pour aider un enfant de 16 ans qui à eu un anévrisme à la suite de la bombe qui à eu lieu au palais,,depuis il est paralysé il ne parle pas n’entend pas et ne peut pas manger, il est nourri par une sonde au nez avec un lait spécial qu’on arrive pas a avoir le PROFILAT. Ses parents sont démunis ils ne peuvent même pas lui acheter cette nourriture spéciale. Je demande aux autorités s’il ya un moyens de lui faire des dons pour lui procurer des couches et ce lait qui lui est vital. je vous fais confiance et répondez moi en urgence car il ya un jeune homme qui n’attend que votre aide pour lui donner un peu de nourriture pour survivre à son mal.Merci mille fois de me lire

  8. assia dit :

    Suite Message de Mme AOUDIA Nabila le 10 février 2008 à 12:32

    Votre requete est elle toujours d’actualité?
    Cordialement

    Assia

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER