Les délires de l’Expression

Dans son édition d’hier, 2 octobre, le quotidien l’Expression a publié un article signé de la main de l’un de ses rédacteurs en chef, Arezki Louni. Intitulé «Reddition de Hassen Hattab : le black-out officiel», l’auteur de l’article a affirmé qu «une chose est sûre: celui qui a fondé le Gspc (Hattab) en 1998 sur instigation de Oussama Ben Laden, soit trois ans avant les attentats du 11 septembre, fait désormais partie des repentis. »

Tout le monde sait que le GSPC a été crée le 16 septembre 1998, soit quelques jours après l’annonce de Zeroual d’organiser des élections présidentielles anticipées. Le 11 septembre 2006, Ayman Al-Zawahiri, numéro deux d’Al-Qaida, annonce dans un message vidéo le ralliement du GSPC à Al-Qaida Le 13 septembre 2006, le GSPC publie sur son site Web un communiqué dans lequel il confirme l’information donnée par : «Nous prêtons allégeance à cheikh Oussama Ben Laden. […] Nous poursuivrons notre djihad en Algérie. Nos soldats sont à ses ordres pour qu’il frappe par notre entremise qui il voudra et partout où il voudra ».

Donc, affirmer que le GSPC a été fondé sur instigation de Oussama Benladen trois ans avant les attentats du 11 septembre relève vraiment du délire. C’est remettre en cause le Made In algéria du GSPC. Enfin, pourquoi le GSPC annoncerait son allégeance à Benladen, en 2006, puisqu’il a été crée sur son instigation?

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER