FFS: démission collective à Aït Aïssa Mimoun ? Et après?

Le quotidien Le Courrier d’Algérie a rapporté dans son édition de mardi 16 octobre qu’un crise aiguë a secoué la section communale du Front des forces socialistes (FFS) à Aït Aïssa Mimoun. Le quotidien a rapporté que « des frondeurs du FFS ont carrément rejoint le parti d’Ahmed Ouyahia (…) Les désormais ex-militants du plus vieux parti d’opposition ont réussi le pari de présenter une liste aux prochaines élections municipales sous les couleurs du RND, une liste qui sera conduite d’ailleurs par un ancien président d’APC du vieux Ouaguenoun durant les années 1970 et qui est également un transfuge du FFS. »
Commentaire: le lecteur comprendra que ces « militants » n’ont aucune conviction, sinon comment expliquer leur départ au RND ?

Commentaires

  1. belaid dit :

    No comment

  2. djef dit :

    Bonsoir à toutes et à tous,
    Premierement je remercie tous ceux qui veillent pour que le FFS reste toujours debout là ou tout les parti n’ont pas résister.
    je pense que le FFS vit des moment historiques, il a réussie une première purge au 4ème congrès et là je suis convaincu qu’il va réussir une deuxième, de ma part je dirai que tout ce processus n’est qu’une décomptation positive, surtout quand je vois la plupart des frondeurs même si parler d’eux c’est vraiment leur donner une importance qui ne méritent pas mais pour le bien du parti je le ferai avec convictions, à présent on voit les soi disants frondeurs du FFS ont rejoint pour le RND.

    maintenant, je comprend parfaitement c’est quoi frondeur=====>opportuniste pas plus

    vive le FFS
    vive da l’ho
    boycottons tous les listes des opportuniste
    votons tous sur les listes FFS

  3. yazid dit :

    chez les moutons on apelle ça une transhumance

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER