• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 28 octobre 2007

Archive pour le 28 octobre, 2007

Des militants FFS de la section de Gué de Constantine réagissent

Nous sommes les militants de la section FFS de Gué de Constantine, Alger. Nous representons l’écrasante majorité de l’effectif de notre section et nous n’avons pas démissionné. Nous nous appellons Ziane, Bourouila, Lerari, Belhimer, Akrour, Abbaci, Gaouaoui, Amrous, Ihaddadene, Liman​i,​ Louni, et la liste est trop longue pour que tout le monde soit cité. Nous condamnons le nouveau mensonge de Belhamri par lequel il dit que 100 militants ont démissionné. Ces (ses) militants qui, peut-être, ont démissioné (ou il les a obligés car leurs logements participatifs sont en danger) ne sont en réalité que des vielles femmes, ses cousins et amis très intimes, sans parler d’un ou deux militants naïfs et sans conviction hélas!).
Le nombre de militants démissionnaires ne dépasse pas en réalité la douzaine, de quoi faire les premiers dix de la liste RCD. Les raisons du départ de Belhamri sont claires et connues de tous ici à Gué de Constantine. La gifle qu’il a reçue du FFS en le classant 13ème lui a fait trop mal. Et il fallait qu’il se classe coûte que coûte 1er, même s’il faut s’allier avec le diable, afin de parachever et régulariser ses biens, uniquement ses biens (El Khir)- terme cher à la maffia du foncier de Gué de Constantine qu’il a appris à adopter lui aussi. Des biens qu’il a acquis grâce aux valeureux militants du FFS de Gué de Constantine qui l’ont porté à la commune et qu’il a trahi ensuite.
Nous dirons à Mr Tabbou de ne plus prêter un minimum d’attention aux propos tenus par cet individu dans les journaux. Ce sont des articles écrits par lui-même et donnés à des amis journalistes puis publiés sur le champ. Nous avons été témoins du temps où il attaquait le P/APC de Gué de Constantine avant qu’il devienne son ami fidèle!! Maintenant que le FFS s’est débarassé de lui et que tout commence à rentrer dans l’ordre nous voudrions bien donner un conseil à notre adversaire (et non notre ennemi) le RCD, mais hélas! c’est trop tard, il a commis l’irréparable.Il a cru bien faire.

Face to face

L’Algérie est un pays très difficile, vu d’en bas mais aussi vu d’en haut. En gros, il y a deux approches de gouvernance. La première est du genre Abdelaziz Belkhadem, assistant de direction, qui applique en général les ordres globaux, gère administrativement le consensus et signe les chèques sans faire de vagues. L’autre est du genre Ahmed Ouyahia. Un peu plus audacieuse, plus soviétique, assistée par ordinateur, plus radicale mais avec autant d’erreurs, elle est plus méprisante mais fondée sur une approche plus franche des problèmes. Pourtant, on le sait, les deux approches sont en fait les mêmes dans le fond, résultats d’équilibre de clans et comme le dit lui-même Ahmed Ouyahia, le tout sous la pression des lobbies, qui « activent dans le but de détruire l’économie nationale », selon l’ancien chef du gouvernement. Si l’on peut se demander pourquoi il n’a pas combattu ces lobbies, on peut souligner que contrairement à son successeur, au moins, il en parle. Si chacun a en tête une phrase ou une action d’Ahmed Ouyahia, personne ne se rappellera d’un mot de Abdelaziz Belkhadem parce que tout simplement, il ne dit rien. Il y a pourtant des points communs entre eux. Ils n’aiment pas trop les libertés et les autonomies, et couvrent les dérives du système. Si l’un arbore une marque au front en signe d’appartenance, l’autre affiche ouvertement son penchant pour la discipline militaire et le modèle économie de casernes. Aucun des deux n’a réglé le problème du chômage, du logement, de l’économie, de la faiblesse du dinar ou de la violence. Et quand Ahmed Ouyahia critique l’annulation de la loi qui interdit aux entreprises publiques de déposer de l’argent chez le privé, il oublie que c’est sous son gouvernement que Khalifa s’est enrichi. Alors, tous les mêmes ? Presque. Quelle approche choisir ? La question est ridicule, qui a dit qu’on avait le choix ? Chawki Amari

 

 

Alors qu’il a postulé au FLN d’Adekar, il se retrouve candidat au PT malgré lui !


Décidément, la confection des listes de candidatures pour les prochaines élections locales n’en finissent pas de surprendre. En effet, après les manœuvres internes et le retrait des candidatures au sein des partis, voilà que des postulants au sein d’un parti donné se retrouvent malgré eux sur d’autres listes partisanes. C’est le cas dans la commune d’Adekar où un candidat postulant au FLN se retrouve parmi les candidats du PT.
In Liberté

 

 

De la viande d’âne prochainement dans vos assiettes !

aneelkhabarcopy.jpgLes habitants de Garidi 2, à Alger, se sont réveillés sous le choc d’une découverte macabre, ainsi  les éboueurs ont retrouvé deux têtes d’ânes et quelques abats dans des bennes à ordures. Les services de sécurité ont ouvert une enquête sur toutes les boucheries sises à la commune de Kouba, ainsi que d’autres communes limitrophes.

 

L’enquête concernera toutes les boucheries situées dans la commune, afin de pouvoir saisir les quantités de viande d’âne , avant qu’elles soient vendues aux consommateurs,  les services de sécurité indiquent qu’ils n’écartent pas l’éventualité que ces deux ânes font partie d’un grand nombres d’ânes  abattus et enterrés dans différents endroits , pour être  vendus , par la suite, aux consommateurs , comme de la viande fraiche ou bien pour les transformer en merguez .
A signaler que ce n’est pas la première fois qu’on trouve de la viande d’âne, les services de la gendarmerie nationale d’El Harrach, ont déjà saisi une quantité évaluée à plus 1867 kilogrammes, possédée par deux bouchers à Alger, et destinée à la consommation

Samy Belhamri démissionne du FFS et après?

Il s’appelle Samy Belhamri. Il était premier secrétaire de la section du FFS de la commune de Gué de Constantine. Au mois d’août 2006, il participe au premier rassemblement organisé par les frondeurs au niveau du siège national du FFS. Le lendemain, Samy se déplace au siège national du parti, avec une lettre à la main adressée au premier secrétaire, Ali Laskri, afin de se démarquer du mouvement de la fronde.

Lors de « l’évacuation » des frondeurs du siège national du parti, Samy était du côté du secrétariat national.

Ces derniers jours, Samy quitte le FFS pour conduire la liste du RCD aux élections communales dans la commune de Gué de Constantine. En effet, les déclarations de Samy contre le FFS ne sont qu’une manière de justifier ses revirements politiques.

Samy a déclaré à la presse que lors du 4ème congrès du FFS, la direction du parti avait désigné un militant pour y participer au nom de la section de Gué de Constantine ! Quel mensonge ! Samy a bel et bien participé au 4ème Congrès du FFS. Il n’avait pas participé aux opérations de vote, parce qu’il n’avait pas payé les frais de participation aux assises du FFS.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER