Mustapha Bouchachi élu président de la LADDH

Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH)

Déclaration*

Nous membres du Conseil national de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) réunis, le 2 novembre 2007, à la demande de deux tiers des membres et conformément aux dispositions de l’article 5 du règlement intérieur de la Ligue:
- Vu la situation catastrophique que traverse la LADDH.
- Vu la neutralisation du Conseil national, instance suprême entre deux congrès, qui ne s’est pas réuni depuis deux ans.
- Vu la réunion organisée par le président du comité directeur de la Ligue en dehors de la légalité. Une réunion-mascarade appelée congrès, alors que le président n’a pas convoqué les autres membres du comité directeur et les membres du Conseil national pour y assister.
Le Conseil national de la LADDH a décidé à l’unanimité :
Premièrement : Les membres de la Ligue réitèrent leur engagement à respecter les dispositions des statuts de la Ligue comme base de règlement des problèmes et des différends et que nul n’est au-dessus de la loi. Deuxièmement : Le président de la Ligue, en violation des statuts, en convoquant la réunion-mascarade du 26 octobre dernier, s’est mis en dehors du cadre statutaire et a conduit la Ligue et ses principes fondateurs à la dérive.
Troisièmement : Le Conseil national est la seule instance qui peut retirer confiance aux membres de l’instance dirigeante passée.
Quatrièmement : Il a été procédé à l’élection d’une nouvelle instance dirigeante conformément aux dispositions des statuts de la Ligue.
Cinquièmement : La nouvelle instance dirigeante est composée, conformément aux statuts de la Ligue, adoptés par le 2ème Congrès, de :

1- Ali Yahia Abdennour, président d’honneur
2- Mustapha Bouchachi, Président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme
3- Noureddine Benissad, vice-président chargé de l’organisation
4- Kamel Daoud, chargé des relations extérieures
5- Mme Dahmania Bakhta, chargée des questions féminines
6- Hafnaoui Ghoul, chargé de communication
7- Dadi Adoune, chargé des affaires juridiques
8- Yahiaoui Hakim, secrétaire général chargé des finances
9- Mechri Larbi Salim, chargé du mouvement associatif, syndical et la solidarité
10- Fasla Bensalem, chargé de la formation
Sixièmement : Le conseil national a chargé l’instance dirigeante d’exercer toutes ses prérogatives exécutives afin de remettre la Ligue à ses missions dans les plus brefs délais.

*Traduction de l’arabe: ffs1963

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    C’est une excellente nouvelle. C’est une réaction  » dans les règles de l »art » que le conseil national de la ligue- LADDH- a eu. Les membres du conseil national( 2000 / 2007 )du FFS devrait méditer cet exemple. Eux qui ont laisser, sans réagir, se tenir un congrès de façade ( les 06 et 07 septembre passés ) en dehors des procédures statutaires du parti. Dommage. Qu’ils méditent cet exemple de courage politique de nos amis de la LADDH et qu’ils ruminent leur responsabilité….

    Bravo Da Abdenour, Bouchachi et…

  2. Anonyme dit :

    Qu’Allah vous donne une puissance Qu’Allah vous aide Que la vérité triomphe Que les non nationaliste s’eclipsent, Que les étranges comprennent que celui qui ne respect l’état algérien et le peuple Algérien doit quitter directement l’algérie on a pas besoin de la poubelle de l’europe ici en Algérie
    Mes respects LADDH Team keep up the good work

  3. realone dit :

    réclamer une meilleur vie est légitime ne pas être reconnaissant sur ce qui a été fais relève de l’ignorance et de la stupidité , en plus donner l’occasion aux voleur et aux saccageurs de mettre le pays dans le Ko ne peut être que satanique et haineux envers le pays et le peuple , j’en déduis qu’ el harka et les complices de la France coloniale sont toujours la .
    l’Algérie n’est ni la Tunisie ni l’Égypte ni autre pays de dictature , les algériens ont déjà fais leur révolution le 5 octobre 88 et ils ont chèrement payé de leur sang et de leur sécurité ; et nous somme dans une transition envers la démocratie qui prend du temps a cause de la France et de ses complices en Algérie

  4. l'algerien dit :

    continuez a suivre les demolisseurs de mosquees et vous allez voir si le peuple musulman algerien va vous suivre

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER