Zehouane sur les traces de Hadjar

Qui aurait cru que l’honorable zehouane ferait un coup à la Hadjar contre la LADDH ? Non seulement, il l’ a fait mais il a ramené ses copains, cassé des serrures et s’est intronisé chef surprême des droits de l’Homme, à la petite semaine. Decevant. Mortellement décevant. Même Zehouane a succombé au koursi ! Aadjeb. Cette affaire révèle la déliquescence généralisée du bled et qu’elle a atteint même les vieux militants. Zehouane me fait penser à Messaadia Chérif (dcd) qui ne voulait pas passer le flambeau à la nouvelle génération. Entendons-nous, en fait aux générations post-indépendance qui ont aujourd”hui, 50, 40 ou 30 ans. Ces gérontocrates se croient dépositaires de tout, de la vérité, de l’histoire, du militantisme etc… Ils contribuent à foutre la merde dans le pays, et, finalement tout ce qui les interessent c’est leurs intérêts, personnels. Zehouane a plus de 70 ans. Oua l’hadith kias. Salam Alikoum Kouider

Commentaires

  1. reda dit :

    le changement est dur a la ligue , zehouane veut un changement mais les ancien comme abdenour ali yahia veulent garder la main mise sur ce qu’il pensent etre une propriété privé, et n’hesite pas a faire de la ligue une tribune politique et faire monté des pseudo oposant au perchoir!!!…..au detriment de la mission premiere de la ligue!!qui est de defendre les principe des droits humain !
    l’algerie est finalement gangrener méme dans des mission noble comme les droits de l’homme!!
    no coment!

  2. djamal aissani dit :

    zehouane est connu pour son passe .il a tjrs ete lache. on pensait qu il pouvait se liberer de ses complexes .finalement il ne peut pas .il a une dette envers ses promoteurs car il risque la denonciation pour son passé.alors il fait a leur guise.mais on connaitra bientot tout sur son passe et ses intrigues actuelles.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER