A propos de Said Azamoum qui a quitté le RCD

Il est des hommes, comme les chattes leurs progéniture, qui dévorent leurs compagnons une fois ceux-ci se rendent compte de la situation réelle qui prévaut dans leur « parti ». Saïd (pas Azammoum bien sûr!) ne dérroge aucunement à cette pratique. C’est un monstre qui se nourrit de la bonté des siens. C’est un vampire qui suce le sang de ses frères de combat comme l’ont fait les malins combattants de la guerre de libération. La différence c’est qu’au moins eux ont eu un combat digne à mener pour libérer le bled. Et ils se sont préparés à prendre les rênes et bouffer ce qui en advenait. Mais lui, Saïd, (pas Azammoum toujours!!), il a mené quel combat ? Il mène quel combat à ce jour ? Si ce n’est celui de la diabolisation de la chose politique, de la désauthentification de la morale kabyle, de la dépravetion du prinipe de  »Tirugza », enfin, de la clochardisation (comme il aime tant en pérorer sur ce terme) de toute notion d’honnêteté et de dignité. Que lui reste-t-il aujourd’hui ? Rien que ses yeux pour pleurnicher… comme une fillette. IL A PERDU TOUTES SES LUTTES ET TOUS SES AMIS ET COMPAGNONS. Que de départs, de décès, d’assassinés, de déçus, d’étouffés, de poignardés, de trahis, de de trompés, de trempés …. A leur bonheur ! Il a gagné des Meredès Blindées et des Villas (en Espagne). Si l’Algérie parle, il sera cuisiné et cuit, Saïd ! (Toujours le même!!!) Si ses vrais « amis » parlent, il se serait suicidé. Car il est jusqu’au cou ! Les Services en savent tout sur son itinéraire pas reluisant du tout !!!! Pour Saïd, l’autre, je lui reconnais ce courage d’affronter le démon et de lui lancer en pleine gueule sa démission. Quoique en penseraient certains moutons du rcd (en minuscules, c’est tout ce qu’il lui reste comme valeur) toujours beuglant pour leur chef, c’est un geste de démoratie de dire les choses tues depuis … Allez, j’ai assez dit. A chacun sa vision. A chacun sa voix. Les ânes aussi parlent bien mieux que les hommes. Mieux que Saïd. Lequel? Cette fois-ci c’est clair ! Les deux!!! Waâââââââââ… Comme dirait « WEGHYUL » s wullis !! De très bon coeur. Ciao

Par Aghyoul s woulis

Commentaires

  1. Izem dit :

    Apparamant vous etes bien informer des biens de said comme si vous etes son comptable ;et puis ce qui m’interpelle et interpelle les conciences comment savez vous que les services comme vous les appellez sont sur ces traces ca soit vous etes un des leurs ou un indique . ou tout simplement un jaloux comme votre patron el hocine l’autre.

  2. l'écoeurée dit :

    je viens de lire l’article sur said azamoum, en fait ce n’est pas une grande perte pour le rcd, mais c’est quand même un membre de la direction qui claque la porte pour la même raison que tous les autres. c’est vrai que sadi se retrouvera seul un jour de par son comportement de dictateur de bas quartier. quant à ses biens sans que ce monsieur elmourarem, ne soit son comptable, tout le monde est au courant de ce qu’il possède,pas à son nom bien sûr, homme public oblige, mais au nom de son épouse et ses enfants, mais peu importe, en fait même s’il a trahis ses militants, au fond il n’a trahi que sa propre personne. et sans aussi être comptable, demander lui comment il a fait pour avoir un terrain à el biar (à côte du général toufik) et comment il a fait pour construire sa villa, quant on sait qu’il n’est pas né dans une famille riche,donc pas héritier, et ce n’est pas avec son salaire de médecin pendant peu de temps, ou son salaire de chef de parti ou de député qu’il a pu faire cela, juste le minimum, une villa à el biar, un yatch, un terrain à azzefoun, une maison à paris, et une maison en espagne où il passe ses vacances et j’en passe.
    je n’ai rien contre lui, au contraire j’admire ses pensées et suis d’accord avec sa politique, il lui reste juste à être un peu plus propre et surtout plus démocrate et moins dictateur. on espère on espère on espère

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER