Bab El-Oued:Il y a six ans, les inondations

Bab El-Oued:Il y a six ans, les inondations dans Actualités Algérie tjkdmv

Noureddine-Yazid Zerhouni, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, s’est rendu ce matin à Bab El-Oued où il s’est recueilli à la mémoire des victimes des inondations de ce quartier d’Alger en 2001. Accompagné du directeur général de la Sûreté nationale, Ali Tounsi, du wali d’Alger, Mohamed-Kebir Addou, et des autorités locales, le ministre de l’Intérieur a déposé des gerbes de fleurs en hommage aux victimes successivement au CHU Lamine-Debbaghine, à la placette An-Nasr et devant la Sûreté de daïra de Bab El-Oued. Au terme de ces trois cérémonies d’hommage, M. Zerhouni n’a pas manqué de rendre également hommage à l’ensemble des agents de l’Etat et des citoyens qui ont porté secours aux victimes de cette tragédie. Infosoir

 

Commentaire: En cette période de campagne électorale, les yeux sont-ils braqués sur l’avenir ? Je ne le pense pas ! Je suis plus que certain (j’espère que je me trompe) qu’aucun responsable politique ne s’est rendu ce matin à Bab El Oued pour la commémoration d’une date aussi douloureuse que celle du 10 novembre 2001. Le plus important pour les uns et les autres est de gagner des voix lors du scrutin du 29 novembre, se faire élire puis…RDV en 2012


Commentaires

  1. Anonyme dit :

    Algérie : Hassan Hattab objet d’enquêtes préliminaires avant son jugement
    Par AFP le 10/11/2007 à 17:02

    L’ancien chef et membre fondateur du GSPC, Hassan Hattab, doit faire l’objet d’enquêtes préliminaires de la part des services de sécurité avant d’être jugé, a indiqué samedi le ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni. M. Zerhouni répondait une question sur l’absence inexpliquée de Hassan Hattab à son procès, ouvert le 4 novembre, le prévenu étant censé être entre les mains des autorités après sa reddition le 22 septembre.

    « Le dossier de Hassan Hattab n’est pas encore parvenu à la justice car il est encore en phase d’enquêtes préliminaires au niveau des services de sécurité », a-t-il déclaré à la presse, en marge d’un cérémonie en hommage aux victimes des inondations qui avaient fait près de 800 morts le 10 novembre 2001 dans le quartier populaire de Bab El-oued, à Alger. L’absence de l’accusé avait contraint le tribunal criminel d’Alger à renvoyer le procès à sa prochaine session début 2008.

    Le président du tribunal a indiqué à la défense, qui réclamait la présence du prévenu, que Hassan Hattab est « considéré comme étant toujours en fuite ». M. Zerhouni a précisé que l’ancien chef du GSPC est « lié à plusieurs affaires » et que « ces enquêtes préliminaires, qui se déroulent normalement, n’ont pas encore abouties ». « Hassan Hattab n’est pas en fuite. Il sera traduit le moment venu » devant la justice, a-t-il dit.

    L’ancien responsable du GSPC doit être jugé notamment pour « création et appartenance à une organisation terroriste, assassinat avec préméditation et utilisation d’explosifs dans des lieux publics », selon l’acte de renvoi.

  2. benkaci dit :

    vip would like installizing

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER