• Accueil
  • > Associations Algérie
  • > Docteur Salah-Eddine Sidhoum: « Ce qui se passe actuellement à la LADDH est lamentable et désolant »

Docteur Salah-Eddine Sidhoum: « Ce qui se passe actuellement à la LADDH est lamentable et désolant »

sidhoum.jpgJ’écrivais le 8 octobre 2007 comme commentaire sur ce blog et suite à l’article : LADDH : la guerre des clans :

« C’est triste de voir des militants des droits de l’Homme théoriquement unis pour défendre la Dignité Humaine s’entre-déchirer sous les yeux amusés des criminels contre l’Humanité qui ont mis le pays à feu et à sang.
J’en appelle à la sagesse de tous les protagonistes de ce conflit d’un autre âge.
L’Algérie meurtrie a besoin aujourd’hui du rassemblement de tous ses enfants sincères pour venir à bout de ce régime criminel. »

La seule ligue des droits de l’Homme autonome qui est née au milieu des années 80 dans la douleur est en train, à Dieu ne Plaise, d’imploser. Tout cela est le fruit de sérieux dysfonctionnements qui ne datent pas d’aujourd’hui. Des militantes et militants de valeur dont mon ami le regretté Mahmoud Khelili, Rahimahou Allah, avaient depuis plusieurs années quitté cette structure en raison justement de ces dysfonctionnements. Je sais que de nombreux militants sincères sont outrés par ce qui se passe. L’un d’eux, membre du bureau directeur me disait dernièrement : « qu’on laisse les militants de base travailler. Qu’ils ne nous paralysent pas l’activité de la ligue. Leur conflit de za’ama (leadership) ne nous intéresse pas ».

Personnellement je n’ai jamais été membre de la ligue. J’ai toujours été un militant libre et indépendant. Tout comme je suis allergique au clanisme ravageur qui a fait tant de mal au pays. Donc je m’interdis de soutenir, un quelconque «clan». Ce n’est pas ma nature de soutenir des Algériens contre d’autres Algériens. Nous avons toujours tenté humblement de rassembler mais jamais de diviser. Abdenour Ali Yahia et Hocine Zahouane sont des amis pour lesquels j’ai beaucoup d’estime et de respect, mais je ne cache pas ma colère et ma révolte de les voir, à leur âge dans cette situation de lutte fratricide. J’en appelle encore une fois et avec insistance à la sagesse de tous les protagonistes afin de se réunir autour d’une table et de mettre à plat tous leurs problèmes pour permettre à la ligue, débarrassée des luttes intestines et des conflits de personnes, de redémarrer sur des bases saines au service des Droits de l’Homme. » In Libre débat ffs1963

Commentaires

  1. sidhoum dit :

    je suis de ta famill et en a le méme prénom t ki moi c sidhoum salah-eddine fils de hemed

  2. un déçu dit :

    le pouvoir est très fort ou bien ce sont les militants qui sont … faibles par manque de conviction militante. Le système a entretenu la culture du zamimisme et c’est la raison pour laquelle tous les partis politiques sont devenus des coquilles vides à l’image de la LADDH. Je partage le point de vue du Docteur mais la triste réalité du terrainest là !!
    Voila pourquoi le système qui nous dirige continue de régner et de se développer sur le terreau de nos bêtises de bas étages.Comme dit le proverbe kabyle: « papa ! on nous méprise ! aprce qu’on nous a reconnus mon fils »

  3. l'independante dit :

    bravo.je vous felicites pour votre bravoure et sagesse.je pense que ce conflit devrait survenir partout sauf à la LADDH.

  4. Anonyme dit :

    bonjour docteur!!
    je suis votre malade que j’étais hospitalise à douera,et vous m’avez opérer pour une ostéite avec une greffe osseuse de la hanche ,j’avais 15ans en 1982 et vous étiez avec Dr martini,mais grâce à vous je me sens très bien parce que j’avais beaucoup souffert;et actuellement vous êtes ou??vous faite quoi?? toujours médecin?

  5. Salah-Eddine Sidhoum dit :

    Au cher frère signant Anonyme,
    Très heureux d’avoir de vos nouvelles et de vous savoir guéri Oua El Hamdou Lillah. J’exerce toujours, mais en privé. Je vous donne à toutes fins utiles mon E-mail : sidhoumse@hotmail.com
    Je serais très heureux de vous revoir .
    Fraternellement.
    Salah-Eddine Sidhoum
    Alger

  6. Nourredine BELMOUHOUB dit :

    “Ce qui se passe actuellement à la LADDH est lamentable et désolant” Combien Vous étes dans le vrai, ce qui est blessant dans cette guerrila dans les maquis des droits del’homme c’est la perte de vue du combat désinteressé de défenseurs des droits del’homme ayant payés le prix fort pour leurs ésprits libres, l’attrait des positions de confort, les voyages, et le magnétisme du koursi ne sont pas étrangers, c’est pour ça que la ligue des droits de l’homme en raisons de ses deux ailes,donne l’image d’un gibier à plumles.
    Peu importe, tant qu’il y aura des hommes
    Au passage Allah Yarham Si Mahmoud KHELILI,l’Avocat qui dérangéait et incorruptibledéfenseur des droits de l’homme

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER