Réponses de Salah-Eddine Sidhoum

Mon cher Smaïl, Toutes mes excuses d’abord pour ce retard à vous répondre, car j’étais et je suis toujours absorbé par l’activité du Forum de la Dignité et du Changement que nous mettons en place et dont les débats ont commencé symboliquement le 1er novembre dernier sur le blog de notre compatriote et frère Djamaleddine Benchenouf « Tahia Bladi ». Je n’avais pas fait attention à votre question dans ce chapitre. Pour revenir à votre question, ma réponse est connue. C’est une erreur monumentale que de participer à ces « carnavals fi Dechra » que sont les élections algériennes à tous ses niveaux (du local au national). Participer à ces mascarades c’est s’inscrire dans la stratégie du pouvoir qui impose les termes et les limites du débat. Donc tout est faussé d’avance et ne fait que discréditer un peu plus l’activité politique. Je ne suis pas d’accord avec certains frères qui disent que la participation aux élections locales permet de maintenir le contact de proximité avec les populations. Nous savons tous que depuis fin 90, les prérogatives des élus sont très limitées, ce qui est fait volontairement pour stériliser toute initiative des élus. Les APC sont devenues des chambres d’enregistrement communales au même titre que la pompeuse APN, au niveau national. Toutes mes excuses encore une fois pour ce retard. Fraternelles et respectueuses salutations. SE. Sidhoum

 

Très chère soeur Leila, le débat a lieu actuellement sur le site de notre compatriote Djamaleddine Benchenouf « Tahia Bladi » et non en France. Je vous invite cordialement à y participer. Respectueusement. ​SE.​ Sidhoum

NB/ Je vous informe que le débat avec M. Salah-Eddine Sidhoum continue sur le blog Tahia bladi www. esperal2003.blogspot.com

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER