Khelil : «Pas plus de 100 dollars»

chakibkhelil.jpgDans une déclaration, ce matin, à la Chaîne III, le ministre algérien de l‘Energie et des Mines, Chakib Khelil, a affirmé, à propos du prix de référence du pétrole, que celui-ci restera libellé en dollar mais que cette question demeurera «une décision interne à chaque pays» qui est libre d’utiliser une autre monnaie. «Mais il est obligé d’aller vers la monnaie de référence pour convertir cette monnaie», a-t-il souligné. «C’est une question propre à chaque pays, mais le prix de référence du pétrole restera libellé en dollar», a-t-il encore précisé. Khellil a aussi souligné que le sommet de l’Opep qui débutera aujourd’hui à Riyad ne traitera pas seulement du problème «conjoncturel» qui est celui des prix, mais il s’agira surtout d’adopter une stratégie à long terme. «Il ne suffit pas d’aborder les problèmes conjoncturels des prix et des marchés, mais beaucoup plus une vision à long terme», a-t-il expliqué. Le ministre de l’Energie a aussi déclaré que la relation entre l’énergie et le développement durable sera aussi longuement débattue lors du sommet de l’Opep. Mais la question centrale restera bien sûr, selon lui, la dévaluation du dollar et son impact sur les prix du pétrole. Khelil a souligné que les prix du pétrole resteront à leur niveau actuel jusqu’au 1er trimestre 2008 et ne dépasseront pas la barre des 100 dollars.

R. I. / Agences

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER