Elections locales a Boumerdes: Le FFS en force malgré les divergences

laskri.jpgLes ambitions sont grandes dans le milieu du Front des forces socialistes, en course aux élections dans les vingt-deux (22) communes de la wilaya, en sus de la liste APW où figure Ali Laskri l’ex- secrétaire national du parti de Hocine Aït Ahmed et Khaled Mokrani membre fédéral et élu sortant. Contre toute attente, le FFS n’a déposé aucune candidature à Beni Amrane, les raisons sont multiples, a-t-on appris ; des divergences entre le proposé chef de file aux élections communales et le premier secrétaire national du parti, Karim Tabbou, où celui-ci n’a pas apprécié celle élaborée par la base militante locale sont les raisons pour lesquelles le FFS s’est vu éliminer par sa direction nationale à la course communale de Beni Amrane. Ainsi, le FFS en pleine restructuration, s’est privé d’une victoire certaine dans cette localité, qui, rappelons- le, a assuré la dernière mandature pour avoir remporté haut la main les élections de 2002.

Malgré cela, la troupe du zaïm est mobilisée à Boumerdès pour conforter sa position dans le milieu politique local et remporter ainsi les élections dans les quelques communes orientales de la wilaya et accaparer le plus grand nombre de sièges à l’APW. Khaled Mokrani membre fédéral du parti et candidat à l’APW a confirmé que le FFS est représenté dans 22 communes de la wilaya de Boumerdès, qui indique la popularité et la force que représentent le parti de Aït Ahmed dans cette wilaya limitrophe de Tizi Ouzou dont est originaire le zaïm.

Rappelant les slogans leitmotiv sur toutes les lèvres de ses militants, à savoir «Contrat politique, transparence, bonne gouvernance et responsabilités» et les citations du leader du parti au 4e congrès début septembre de l’année en cours. «La nation algérienne a un besoin vital de respirer, de sortir de l’ombre, de l’isolement et d’une omerta généralisée pour dire non au règne du mensonge et de la manipulation meurtrière et ainsi honorer la mémoire de ses enfants tombés au champ d’honneur». Le quartier général du parti à Boumerdès, situé au centre- ville ne désemplit pas, par le fort taux de présence et l’animation qui règne parmi des militants et des candidats. Un poster du président du Front des forces socialistes, Hocine Aït Ahmed est affiché. Une épreuve électorale délicate, voire même difficile pour les neuf partis en lice aux APC et à l’APW, à laquelle le FFS affiche une grande ambition, pour avoir le maximum de communes, pour peu que les citoyens ne boudent pas ces élections. Ainsi, le FFS semble en bonne position à Boumerdès, selon ses militants et sympathisants.

Ahmed Kichni, Le Jour d’Algérie

 

 

Commentaires

  1. mohand dit :

    de 28 communes en 2002,le ffs passe à 14 communes en 2007 et non 22 communes, pas de liste à beniamrane, vous parler de bonne santé!
    même tete de liste depuis 3 mandats, ou est l’alternace?
    les 1ER et 2EM de la liste apw du même vilage et cousins, vous ecartez le tribalisme!
    dellys et bordj menaiel aucun candidat apw!
    des milliardaires de 28 ans d’age sur la liste apw
    un seigneur de la guerre sur la liste apw!
    ET VOUS PARLEZ D’UN ffs DOMINANT!

  2. tamurth dit :

    wine rak ya si elmouhatarem c koi ce message

  3. amar dit :

    honte à vous LASKRI ET MOKRANI VOUS VENEZ DE RECEVOIR UNE GIFLE DANS CES LOCALES VOUS DEVEZ FAIRE COMME VOTRE CHEF DEMISSIONNER. AU FAIT VIVE SLIMANE ALEM IL A PLUS DE COURAGE QUE VOUS AVEC SES 27 ANS DE MILITANTISME DANS LE FFS

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER