Mourad Aït Hamadouche:“Nous avons réussi à décrisper la situation”

aithamadouche.jpgNous avons profité de la cérémonie de clôture, organisée par le FFs de Aït Yahia, au village de Taqa, pour nous rapprocher de la tête de liste de cette formation. Avec son amabilité habituelle, Mourad Aït Hamadouche a bien voulu répondre à nos question.
La Dépêche de Kabylie : Qui est Mourad Aït Hamadouche
Mourad Aït Hamadouche : Je suis, avant tout, militant du FFS depuis 1989. J’exerce la fonction de directeur de CEM à Azzefoun. Au plan politique, j’ai occupé la fonction de secrétaire de section à Aït Yahia avant d’être porté à la tête de l’APC de 1997 à 1999. Entre-temps, j’ai assumé des fonctions syndicales au sein du FFS tout comme j’ai activé au sein d’associations telles Tagmats “Si Mohand Oumhend” et le C-RA.
Depuis 1999, vous avez pris du recul. Peut-on savoir ce qui a motivé votre retour aux affaires de la commune ?
Politiquement, je n’ai jamais été absent. Je suis au fait de tout ce qui ce passe au FFS et dans la commune d’Aït Yahia. Pour en revenir à la deuxième partie de votre question, je vous répondrai que c’est la direction nationale qui m’a sollicité pour postuler au poste de P/APC. Vu la situation dont laquelle se débattait la section locale, le parti risquait de perdre une commune stratégique en ce sens qu’elle a toujours été le fief du FFS, d’autant plus qu’elle est aussi la région natale de Hocine Aït Ahmed.
Quinze jours, durant, vous avez sillonné les villages pour une campagne de proximité, quels thèmes avez-vous développé pour convaincre les électeurs ?

L’axe fondamental autour duquel nous avons bâti notre argumentation est la participation de la population au développement de la commune.
Comment voyez-vous cette participation ?

Nous allons œuvrer à la création de plusieurs conseils communaux qui prendront en charge les problèmes de nos concitoyens. Le premier conseil que j’appelle “Thajmaâth” sera constitué de comités de villages qui, en collaboration avec l’APC, se chargeront du volet “préoccupations des villages”. Celui de la jeunesse sera consacré à aider les jeunes à se structurer en associations et combattre par là, les fléaux qui menacent cette frange de la société.
Quel bilan faites-vous, des sorties de proximité au niveau des villages ?

Nous avons eu, au départ, à gérer une situation catastrophique que nous avons, heureusement, réussi, par la suite, à dégeler. Les gens sont venus à nous spontanément après nous avoir observés. Nous avons fait de ces sorties des fêtes auxquelles la population a adhéré, comme en témoignent les cortèges de plus de cinquante véhicules qui nous accompagne, quotidiennement. J’ajouterai que certains ont tout fait, allant jusqu’à user de violence, pour nous empêcher de faire campagne. Ce que je regrette, tout comme je regrette que les autres partis en lice n’aient pas répondu favorablement à notre invitation pour une dénonciation commune de la violence.
Quel message souhaitez-vous adresser à la population d’Aït Yahia, deux jours avant les élections ?

Je souhaite que les citoyens de notre commune retrouvent la confiance et la dignité. J’aimerais que les militants qui nous ont rejoints, continuent à être solidaires du projet participatif que nous leur proposons. Je leur dirai, aussi, qu’au cas où je serais élu, je serai le maire de tous, sans exclusive.
Nacer B.

 

Commentaires

  1. belaid dit :

    Mourad revient pour travailler et non pour régler des comptes .Je le connais très bien , i a fait parti de cette jeunesse de 80 qui ont milité contre vent et marais pour que la liberté triomphe au coté de Mohand Cid Toudert .

    Je me rappelle lorsque le FFS lui a retiré sa confiance : on lui a reproché d’avoir détourné un téléviseur . Soyant sérieux .
    Mourad est simple , il fait parti de cette jeunesse qui ne pense qu’au combat de leur aîné qui n’est autre que Hocine Ait Ahmed .
    Mourad voudrait prendre le chemin de silhocine .
    Taka ( village de Mourad ) a enfanté des hommes et des femmes comme Ali Yahia Abdenour et Rachid ; Toudert Mohand Cid et Rachid ; Mbarek Mahiou ; les deux épouses de Silhocine et Khider qui sont aussi de ce grand village et je tiens à leur rendre un grand hommage .D’autre jeunes comme Mourad ont pris la relève pour que l’idéal démocratique triomphe et pour que le sang de nos martyrs ne soit pas versé pour rien .

  2. fils d'Algérie dit :

    Le salut des valeurs du FFS vient par la dissolution de ce dernier. Il est vraiment désolant de voir un parti comme le FFS géré par des gens qui ne peuvent même pas faire la différence netre discipline partisane et soumission zelée. il veulent contruire le mythe d’el Ho sur les cadavres des martyrs. honte à vous. d’ailleurs, la gifle que vous avez reçu lors des élections locales démontrent non seulement que vous avez cassé le parti mais vous lui avez imprimé un caractère de secte, un mot qui rime avec insecte.

  3. cix dit :

    notre souhait et que les citoyens de notre commune retrouvent la confiance et la dignité. J’aimerais que les militants qui nous ont rejoints, continuent à être solidaires du projet participatif que nous leur proposons.
    ensemble pour un grand nettoyage de notre section qui devarit etre une section mere
    travaillons pour la bonne santé de notre ffs salut

  4. un citoyen de ait yahia dit :

    bon je rend hommage a tous ce qui tomber pour l’honneur de la kabylie parmais eux le grand homme matoub lounes .A propos de mon point du vue sur le condidat mourad ait hamdouche ,d’apres la situation que j’ai vecue pandand son mondat ,et les parleres quotidiennes des gens de ma commune ,mourad a trahie la confiance de toutes les esprits qui ont votes pour qu’il soit maire.tous les citoyens de la commune savent qu’il a commet un crime econommique ansi a violer la loi du gouvernement en trafiquant des factures des fournisseurs des materieux de construction qui ont distenes aux beneficies des aides sociales .En dernier je sais qu’il a sauve des mains de la justice mais il falais pas oublie les mains de bon dieu .Mourad vraiment c’est la hante du partie ffs.je veux passe un message a la ministere de l’interieur a propos de l’APC de ait yahia il faut qu’il ammene un controle plus vite possible sur les service de cette etablissement etetique.je m’excuse a propos de mon long discours je souhaite la paix pour l’algerie et tous ses citoyen .votre frere ? de justice et de la verite .

  5. lydia dit :

    je retrouve aucune canfiance en lui franchement, certes j’ai rien vu mais d’aprés les autres , et depuis qu’il a pris sa place il a rien fait si j’étais à sa place je me montterai jamais mon visage je prends la fuite et je reviens plus jamais , peut être c’est pour monter au jens qu’il sein mais non sa se voit sur son visage

  6. ait brahem koussaila dit :

    bone jour je suis koussaila je fait de foot sonatrache j’aime de sports

  7. Tizi Ouzou dit :

    azul je viens de lire et relire plusieurs fois les commentaires sur ait hamadouche mourad mais j espère qu il ne s agit pas de la mème personne , car j ai effectuè un stage a l ITE en 1979 avec une personne portant le mème nom mais c etait quelqun de timide,honnète,respectueux,et qui aimait jouer de la guitare …ca me ferait mal si on parlait du mème homme

  8. Melon dit :

    C’est bien de faire parti d’une famille politique, mais tous ces partis politiques algeriens sont des partis sans substance, ils n’ont aucun programme de projets pour la societe algerienne, cela ne fait que parler, manipuler les gens pour venir voter et etre elus. C’est tout.
    La plupart de ces membres ne savent pas ce qu’est faire de la politique, ni la notion d’une cite (APC), ni comment fonctionne un pays. Des gens analphabetes deviennent des Maires des APC, et ils vont gerer une cite.
    Ils savent ce qu’ils veulent; Etre elus. mais ils n’offrent pas une direction politique concrete pour le peuple, pour la mise en oeuvre de certaines problemes.
    - aucun programme social,
    - aucun programme economique,
    - aucun programme d’emploi,
    - aucun programme culturel et sportif
    - etc….
    ensuite, une fois elus, responsables, il faut la mise en oeuvre sur le terrain.
    De tous ces partis politiques, il n’y a rien qui se degage: ils veulent les voix des gens, et Eux veulent devenir Maire, Depute, Ministre ou President

Laisser un commentaire