Hommage de Salhi Chawki

osmane5.jpgRedouane Osmane principal animateur des grèves de l’enseignement, figure de proue des syndicats autonomes vient de mourir, foudroyé par une crise cardiaque en pleine classe. Depuis vingt cinq ans, il n’avait pas ménagé ses forces malgré une santé fragile. Agitateur génial il avait été sur tous les fronts où ça bouge, déployant son grand charisme et jouant de sa voix que l’habitude des assemblées générales avait dispensé de mégaphone. Son énergie inépuisable nous surprenait toujours; Il a rempli tous les instants de sa vie jusqu’à ce dernier moment tragique, coincé entre un week end de réunions épuisantes et un rendez-vous avec les enseignants de Bouira grévistes de la faim qui comptaient tant sur lui. N’est ce pas un symbole que l’annonce de sa mor voisine dans tous les quotidiens avec son dernier appel à la mobilisation. ;
je vous joins la petite biographie vite rédigée à l’usage des journalistes et qui ne dit pas toutes les émotions que nous aurions voulu dire.
Chawki

Commentaires

  1. Djamel Benaouf dit :

    Azul,
    s usemh’issef meqqran s waydeg sligh sligh yir isal i d-yeglan s tamettant umeghnas ameqqran, ameddakel n yemghiden akk d imeghnasen n tmazight. Ilmend n waya ad ssiwd’egh a&ezzi-inu i twacult-ines akk d imeddukal-ines. I Red’wan Us’man, a s-inigh « Ghas teg’g'id’-agh, teg’g'igh-d ». T’t'es di talwit ay ameddakel.
    Djamal Benaouf seg Wehran

  2. biban dit :

    le dernier des mouhican est parti!!!!!!!! non je pense pas que c’est le dernier!tant que ya une femme algerienne sur terre peut tjrs enfanté des heros tel el marhoum redouane!
    je garde tjrs une image de ce grand militant lors de ces visite a la fac de bouzereah 1991/19992/1993!les années folles des fous de sang !!!
    je vois en lui un algerien arabophon !qui est plus kabyle plus progrissiste que les autres !kbyle!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER