La question bête de Liberté

A propos des deux mandats d’arrêt lancés contre les assassins présumés de ALi Mécili

 

« S’agit-il d’un règlement de comptes franco-français ou d’une nouvelle tentative pour faire renaître le fameux “qui-tue-qui” ? », Liberté

 

Commentaire: Mais de quel réglement de comptes franco-français parle le journaliste ? Ali Mécili a été tué bel et bien par des Algériens !

Pourquoi renaître la question « qui tue qui? » alors que la victime et les assassins sont connus de tous. Pour rappel, l’assassin n’est autre qu’un minable proxénéte. Il est vrai qu’en ces temps de la prostitution journalistique, certains « journalistes » sont obligés de défendre Abdelmalek Amellou.

Commentaires

  1. ht dit :

    Ce journal est un As dans la désinformation. Je vous retransmets ce que j’ai récemment signalé dans un autre forum.

    Comme suite au sondage honteux de la chaîne Al jazeera, tous les journaux d’aujourd’hui le 24 /12 ont rapporté que les familles des victimes des attentats du 11/12 ont refusé que leur cris soient instrumentalisés par le gouvernement Algérien à des fins politiques et que leur seul souhait est de connaître toute la vérité autour des vrais commanditaires.

    Paradoxalement, le journal Liberté a déclaré ce qui suit :
    « les familles des victimes ont souhaité déposer une plainte, contre la chaîne qatarie, au niveau de la Cour pénale de La Haye » !!!!!

  2. Nostradamus (france) dit :

    L’irresistible attrait de la mangeoire pousse beaucoup de journalistes à vendre leurs ames. Sinon comment comprendre leur compagnonnage de toutes les politiques de dilapidation et destruction de l’Etat algérien???
    Pour ma part, je suis tenté d’assimiler la presse se disant libre à la fameuse ENTV.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER