La phrase du jour

sas.jpg« Une parole confisquée par la terreur d’un Etat qui, au lieu d’écouter sa société, a préféré la mettre sur écoute », Sid Ahmed Semiane, in La Tribune 

Commentaires

  1. aissa rahmoune dit :

    Triste vérité, c’est bien un constat qui renvoie aux années du parti unique, du système unique et de la pensée unique. Tout le monde est sur écoute et tout le monde n’est pas écouté.

    Alger a cessé d’être blanche; la Kabylie a perdu son printemps, le sud est devenu un grand charla-towns version US et enfin Gallilé est toujours condamné chez nous.
    Comme cette belle chanson de jacques Brel « une valse à 1000 temps », ça monte et sa remonte pour recycler voire dévaluer la valse à un temps.

    Hugo est un Algérien, Djabrane Khalil Djabrane aussi. Tous les jeunes de mon Algérie sont des gavrochards. On rit, on pleure, on vit puis on meurt. Trois petits tours magiques qui nous jettent à la méditerrannée pour passer au-delà, en terre promise par nos rêves et nos désirs de liberté et de justic. Et ça ne marche pas, nos places sont bien réservées à Serkadji. Savez-vous que la moyenne d’âge des détenus est de 35 ans ?

    Les faux politiques du pays, ces faux dieux, ces faux joueurs. Brel disait aussi que «chez ces gens là monsieur mon frère, on ne joue pas, on triche … ». Idem faux prophètes. Quel message apporte cette catégorie de la cité rose… à la cité grise ?

    Si Victor Hugo aurait vu mon pauvre pays, il ne sera qu’ennoblie de son ouvrage au point où il consacrera 10 tomes à cette situation extrahumaine.
    Et si Djabrane Khalil Djabrane venait à fréquenter les hauts politiques d’Algérie, il ne fera que radicaliser sa position sur les faux prophètes.

    Aissa rahmoune .
    Avocat stagiaire.

  2. menad USA dit :

    Salut a toi aissa cher ami, ça fait plaisir ton nom et tes écrits bien sur.
    Comme tu sait on as fuit mais pas toi.
    Passe un bonjour aux copains d’abord comme tu le dis ensuite aux autres comme je le dit.
    MENAD.

  3. Idir Ouchabane dit :

    Mes amis comme c´est fou de partagé avec vous cette intimitè charnue…

    De Menad de l´Ohaio ( Je crois ) à Aissa à alger … Je vous envoie mes sinceres salutations comme disent ces salauds de gens biens èduquès …

    Ps: Aissa, Ne te trompe jamais mon pote, Hugo derrière ses belles lettres, comme tous aristocrates de l´èpoque à considèré que la colonisation était le seul moyen d´evoluer un peuple autochtone…

    Trop de sang pour moi l´ami, Hugo comme tout artiste ne vaux pas mieux que son oeuvre qui le dèpasse avec une enjambé d´un geant ….

    Bises mes amis, mes frères, Putin on a fait l´école primaire ensemble… :)
    A`bientôt… Yidhir

  4. Samia dit :

    a tous ceux qui sont rester en algérie,mon pays j vous dit vous avez d la chance..et oui vous etes chez vous,vous vous batez pour vos droits,votre liberté celle d votre song,pendant q nous ont léche le q des francais ..a faire semblant..a s’adapter a leurs vie et traditions.quesque j’orais aimer etre parmie vous.bravo aissa ta toujour defendue tes principe et ta morale et te voila avocat,mille bravo et bonne chance;-)

  5. lila dit :

    que je suis fière de toi mon petit frère Aissa devenu grand et brillant; je lis tes messages sur RAj, LADDH, et dire que j’en ai fait partie il ya 20 ans déjà. De tout mon coeur, je t’embrasse et je vis avec des souvenirs d’e ton enfance heureuseta grande soeur lila

  6. Jamila dit :

    De la chance d’être resté en Algerie! c une manière de voire les choses
    je pense et je l’ai tjs pensé que les kabyles on une haute opinion d’eux même! et pourtant il n’y a pas un peuple au monde à mes yeux qui soit aussi mauvais aussi injuste que les kabyles, lorsque j’entends ces hommes crier liberté appeler justice je me dis qu’ils subissent en quelque sorte ce qu’ils font subir à leurs « Fatima », quand certain d’eux se disent civilisés je me marre!comme disait Coluche
    la plupart savent se plaindre , savent dire les mots justes mais les mots n’ont jamais construit une nation, la base aérienne américaine qui se réalise à tamenrasset en dit bcp sur ce qui ce passe en Algerie
    quand a Victor Hugo pour répondre a M.Rahmoun il aurai probablement consacré plus de 10 tomes de son ouvrage c bien lui qui disait à sa femme :  » Les Misérables sont une affaire pour nos enfants…  »
    n’est ce pas lui qui disait aussi dans l’un de ses poèmes  » Gloire ! ô gloire, sois mon idole…  » Hugo était comme tout les humain cela me rappele une phrase que j’ai pu lire un jour dans le manuscrit d’un ami parlant de l’un de ces personnage il disait qu’il était pas assez humain pour le haire mais suffisamment pour le plaindre, M.Ouchabane à bel et bien raison hugo comme tout les artistes ne vaut pas mieux que son oeuvres mais malgré cela je pense qu’aussi parfaite qu’une oeuvre puisse être ce que à été l’artiste ce ressentira tjs a travers elle, les oeuvres de Rodin en sont a mon sens le meilleur exemples aussi parfaite quelles puisses être sur le plan technique on ressentira tjs une certaine rigidité, froideur et un manque de sincérité ce qui reflète l’homme qu’a était Rodin particulièrement envers Camille Claudel, les oeuvres de cette dernière sont d’une sincérité absolue, l’âge mur c tout elle.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER