Farouk Ksentini: l’Algérie n’a pas besoin de nouveaux partis politiques !

faroukksentini1.jpgLe président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme (CNCPPDH), Farouk Ksentini, a justifié le refus des autorités d’autoriser l’existence de nouveaux partis politiques. « Les Algériens n’ont pas besoin de nouveaux partis », a-t-il affirmé.

Au sujet des « disparus », le président de la CNCPPDH a réitéré la proposition de son instance d’indémniser les familles des victimes. « Nous ne voulons pas faire comme l’Afrique du Sud avec sa commission vérité et justice (aucun responsable n’a été sanctionné), ni comme le Maroc… Nous refusons de faire dans le show médiatique…Nous avons opté pour l’indémnisation des familles de victimes ». El Mouhtarem.

Commentaire: Il faut rendre hommage au journaliste Mokrane Berrached de la chaîne II de la radio nationale (secteur public) qui a osé poser la question sur les « disparus ».  

Commentaires

  1. k2raguelid dit :

    Mr ksentini, c’est exclusivement au peuple de décider s’il veut ou pas de nouveaux partis politiques.Si un citoyen veut en créer un c’est son droit !
    Quant aux disparus, il ne s’agit pas de faire du show médiatique, mais de faire une enquête sur tous ces disparus puis de juger et enfin indemniser les familles des victimes !

    En tant que président de la cncppdh , c’est donc votre travail !! et non pas d’acquiescer bêtement ce pouvoir en place !!

  2. medy dit :

    On voit bien le désordre systémique, rien ne va plus dans ce système. Un membre d’une Commission fusse-t-il président, se substitue aux Algériens pour décider « qu’ils ne veulent pas d’autres partis ». C’est une hérésie de le penser, c’est un mensonge de le dire, car c’est faux.
    Singulièrement, il cite des exemples dont il ne retient que ce qu’il veut retenir.
    D’abord l’Afrique du Sud et le Maroc n’ont pas vécu le calvaire des Algériens. En Afrique du Sud, ce sont des blancs qui oppriment les noirs, car ils voulaient les maintenir dans leur situation de sous-hommes, au Maroc c’est le pouvoir policier qui outrepassait les lois pour leur intérêt personnel qui se confondait avec ceux de la Royauté…En Algérie ce n’est pas exactement la même chose. Ces show comme il les appelle ont permis aux citoyens concernés de parler dignement librement et de dire le calvaire que leur semblable leur ont fait subir injustement. C’est un motif insuffisant de dire que les sanctions de toutes manières n’ont pas été prises … la vérité a été dite et cela est important pour que cela ne se renouvèle plus. Quand on connait un criminel, il reste dans les mémoires, il est banni de la société sans l’être juridiquement et cela suffisait aux hommes de pouvoir continuer à vivre.

    Sur un autre volet, ce grand juriste singe son maitre en se prononçant sur des questions dont il n’a aucune compétence ni même connaissance.
    «Si la vie est chère en Algérie,dit-il, c’est que notre pays effectue ses exportations en dollars alors que ses importations se font en euros, «c’est la seule explication !»
    C’est ridicule !!!

  3. bakhous dit :

    en algerie et depuis 1962 les militaires ont tous fait pour pervertire toutes cause noble !et la plus noble c de defendre la personne humaine .mr kesentini est la preuve la plus frappante donc repture est un prealable pour toutes force vifes de la nation.intelo journalistes politique et citoyen !avec le systeme et les relais du systeme.

  4. cri de base dit :

    j’ai l’honneur de venir par le bai de ce site formidable de souhaiter une bonne année aux camarades ddérigants du ffs et une pensée particuliére a un grand monsieur conu dans les moments les plus critique de la crise algerienne en l’ocurence ahmed djedai,signataire de l’accord de rome .

  5. yamranene dit :

    ece que je peut contacter farouk ksentini par email ,si c’est vrement (les droite de l’homme en algerie)de la la part d’un simple citoyen..qui attend la reponce…???.svp.

  6. yaz dit :

    ben vu comment sont constitués les partis politiques en algerie c est vrai que peut étre les cuisiniers du club des pins pourraient arreter de faire des plats indigestes que personne n a envie de manger

  7. LAIB TAHAR dit :

    Monsieur ksentini!
    c’est bien de pareler sur le droit de l’homme en algérie sachant bien que vous avez des positions courageuses concernant ce sujet mais je tiens à vous informer monsieur que vous oublier un nombres important de cadres qui étaient victimes de la fameuse compagne de mr ouyahia(mains propres)et nous avons payé trés chére nous ainsi que nos enfants et nos familles et nous payons jusqu’a présent sans être réabilité ni indemnisé alors que les lois et la constitution de notre payé nous garantie ce droit.
    Je vous prie Monsieur de bien vouloir nous venir en aide

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER