Mise en place des instances du FFS

haa.jpgConformément à l’article 02 du règlement intérieur qui dispose  » Il est institué une école de formation des militants dans le parti. Cette école est dirigée par un animateur des programmes nommé par le président sur proposition du secrétariat national. Le siège officiel de l’école de formation est la salle de conférences « ALI MECILI » du siège national. L’animateur des programmes de programmes de formation est nommé pour un mandat de (02) deux années à compter de la nomination du premier secrétaire national. L’animateur des programmes présente son programme d’animation et de formation au Conseil national »

Sur proposition du premier secrétaire national, le président du parti a procédé à la nomination de l’animateur des programmes et responsable de l’école de formation.

Le comité d’animation des programmes de formation est composé de:

M. Tamadartaza Moussa en qualité d’animateur des programmes de formation

M. Belhadj Boussad en qualité de membre

M. Farid Rabia en qualité de membre

M. Bouguerra Abdellah en qualité de membre

Conformément à l’article 53 des statuts qui dispose « Le président nomme un comité d’éthique qui veille sur le respect de la ligne politique du parti, le respect des devoirs de vérité, de lucidité, de pédagogie et l’obligation de rendre des comptes. Le comité d’éthique élabore un rapport périodique sur le fonctionnement ey l’état du parti qu’il adresse au président.

Le président du parti a procédé à la nomination des membres qui composent le comité d’éthique:

M. Chérifi Mohand Amokrane en qualité de président

Fekhar Kamel Eddine en qualité de membre

Mme Bouamama Fairouz en qualité de membre

M. Mehala Lounis en qualité de membre

M. Ouzelague El Hachemi en qualité de membre

Conformément à l’article 57 des statuts qui dispose « En concertation avec le président, le premier secrétaire chosi son secrétariat par les militants », le premier secrétaire a procédé à la nomination de deux délégués auprès du premier secrétaire:  

M. Mohamed Nebbou

Mme Leila Meziani

Et du secrétariat national composé des membres suivants:

M. Benameur Belkacem: chargé du suivi des élus locaux.

Deux adjoints: M. Tabet Nacer et M. Ali Belkhir.  
M. Benbelkacem Belkacem: Chargé à l’Organisation et au développement du parti

Deux ajoints: M. Bouhniba Boudjema et M. Hadj Djilani Mohamed

M. Djamel Bahloul: secrétaire national l’animation politique et suivi des affaires judiciaires.

Deux adjoints: Kherour Abdelaziz, Meziani Brahim.

Khoudir Madani:  chargé du développement durable et environnement.

Deux adjoints: Melle Kahina Harbi et Ait Yahiatene Nouredine

Hocine Haroune: Mouvement associatif et animation culturelle

Deux adjoints: Aissi Nouredine et Karim Hocine

Tamadartaza Moussa: Formation politique.

Deux adjoints : Belhadj Boussad et Farid Rabia

Rachid Chaibi: Jeunesse et collectifs

Deux ajoints: Djenane Baya et Mourad Menaï

Karim Baloul: Relations et solidarité internationales.

Deux adjojnts : Rachid Allouti, Chalal Mohand.

Nacer Toutou: chargé du jumelage et l’intercommunalité

Deux adjoints: Saidi Lakhdar et Meziani Leila

Kasdi Salah: Solidarité et anciens de 1963

Deux adjoints: Cherifi Ahmed et Lounis Rabah

Mahfoud Haddad:  Moyens et logistique et gestion du patrimoine

Deux adjoints: Lakrouz Merzouk et Hamid Hamoudi

Nassim Sadeg: chargé de l’administration et chef de cabinet

Deux adjoints: Kherfi Idir et Seghir Abdelkrim

Bentaleb Arezki: Chargé du suivi et de l’évaluation des programmes

Deux adjoints: Inzaren Messaoud et Hadji Mhamed

Hakim Belahcel: politique financière

Deux adjoints: Ferhat Hamid et Soum Salah

Ahmed Betatache: Droits de l’Homme et affaires maghrébines

Deux adjoints: Zahir Attouche et Mazni Tahar.

Hakim Addad: relations avec les mouvements sociaux

Deux adjoints: Chaffa Djamel et Mehdi Belkacem dit Kacimou.

Faïrouz Bouamama: condition féminine.

Deux adjoints: Ould Amar Slimane et Adjlout Nabila.

Commentaires

  1. Fouroulou dit :

    Bien bonjour,
    Bon courage à la nouvelle équipe du secrétariat national du FFS.
    Deux remarques.
    La première, il souhaitable de connaître les motivations du premier secrétaire à vouloir renoncer à l’installation d’un secrétariat national de l’information et de la communication. Il est vrai que, traditionnellement, ce secrétariat est sans doute brigué pour la visibilité de ses responsables dans les médias. Cependant, les conventions font que les missions de ce secrétariat ne se réduisent pas uniquement à répondre à la presse ou à s’y faire des copains. Il s’agit surtout de réfléchir à une stratégie d’information et de communication pour rendre visible et lisible l’alternative démocratique et sociale, de la mettre en œuvre et de l’évaluer en constance pour la rendre plus performante. A commencer par le site internet du FFS. Quelle est donc l’alternative ? Qui va s’en charger ?
    La seconde concerne la présence importante des élus dans le secrétariat national. Il y a matière pour un véritable débat.
    Est-ce que le premier secrétaire a ou n’a pas de choix que de s’appuyer sur les élus pour implémenter sa politique ? Quels sont les garants pour que les élus ne ferment pas encore le jeu de la démocratie interne? Vont-ils soumettre leurs bilans de la gestion des collectivités à la critique interne et externe ? Vont-ils se critiquer eux-mêmes?
    Une des faiblesses du FFS est de ne pas avoir pu ou su asseoir une politique des élus. Maintenant que le parti décide encore de s’appuyer sur les élus pour asseoir les conclusions du congrès, … Il y a matière pour un véritable débat.
    Bien cordialement

  2. Anonyme dit :

    La gendarmerie se redéploie

  3. Anonyme dit :

    Le gouvernement veut fixer les prix de l’huile et des légumes secs

  4. ait ouamar dit :

    . moi qui a fait presque tout le parcours du ffs je constate que dans cette new equipe ffs2008 une rupture radicale avec les anciens .es ce une revolution ou une revocation ou peut etre autres chose de plus grave.

    je reviens a l essentiel , mon nom a etait citer dans votre blog et j ai NORMALEMENT le droit de REPONDRE dans cette espace democratique.

    passant aux choses serieuses sans passion ni arriere penses.

    Dans le militantisme pour la democratie ,je fus un precurseur parmi les camarades cadre que j aurai tant aimer retrouver dans cette maison ffs. c est un peu affectif et sentimental de retouver quelqu un qu on a connu pour son sacrifice, son devouement, etres au cotes des jeunes militant pour leur transmettre l experience aquise durant les annees de plomps que n a pas vecu malheureusement notre premier secretaite actuel,

    pour mon cas en depit des mutations violentes qu a connu le pays , je n ai a aucun moment renoncé au legs historique des martyrs ffs1963 mais ce blog ffs1963 qu il revendique comme une genealogie historique alors qu au mieux , il est dans l usurpation de sigle.
    je suis aussi forcé de constate que celui qui pense etre le seul a decreter le bonheur aux militants et a les rendre heureux ne peut etre dissocier du destin de son concubin du moment. d ou sa nervosite et son agressivite(sarkosienne et said sadienne) a vouloir s imposer pour vu qu il sois le maitre de l oeuvre.
    signe / AIT OUAMAR

  5. mohand amokrane de france dit :

    bonjour tous le monde bonjour l’algerie ,selon l’équipe proposée par Karim tabou, il veux faire travailler tous le monde mais avoir penser au developement durable et l’environnement sujet tabou en europe le FFS veux etre a jour et moderne ,felécitation pour le parti mais j’espere les gents désignés sont expert en la matiere.

  6. aissat dit :

    la petite clientelle arrive…meskoudh tetsemnem yessi choukthegh thesaam ighissi seg qerray nouen….(ait menguellat

  7. ahmed oumeri dit :

    ou sont les militants du ffs dans cette composition ? maintenant le jeux est plus claire, tabbou veut brouiller la mémoire du parti on écarton les militants témoins de touts ses agissements et coup fourés.

    sincérement je connais le ffs mais ces gens la, éxcusé moi mais ils sont loin de refléter le parti, son histoire et son avenir.

  8. belaid dit :

    Un parti qui n’arrive pas à mettre à jour son site internet .
    Tout ça , ce n’est que de la figuration et du festi.
    Je n’ai jamais pensé de ma vie à écrire de tels propos contre le FFS .
    Créer une école de formation politique et ne pas pouvoir avoir un journal ou tout simplement mettre à jour son site internet qui existe déjà , c’est se moquer des gens .
    Perdre les élections en Kabylie , à Ait Yahia le fief du FFS et laisser Tabou comme premier secrétaire du parti , je pense que c’est une insulte envers nos militants et sympathisants .
    Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de Silhocine .
    Je sais une chose , c’est qu’il ne s’est jamais trompé de sa vie et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va le faire .
    Vous allez me dire que je me contredis et oui c’est la réalité car je suis un fervent admirateur de HAA et je lui fais confiance .

  9. Bouaziz dit :

    29 janvier 2004 – 29 janvier 2008
    je tiens à rendre un vibrant hommage au camarade moussa abbouchi mort pour le FFS. soyons dignes du combat de tous les martyrs de ce parti. des hommes, des grands se sont sacrifié pour faire vivre nos idéaux.

  10. azul dit :

    tanmirth pour toi magique
    aissa drague comme un magicien.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER