Le RCD répond à Ali Rachedi Abdeslam

alirachedi.jpgDouloureuses ambiguïtés

Abdeslam ALI RACHEDI ancien ministre du gouvernement HAMROUCHE avant de rejoindre la direction du FFS dont il s’est éloigné aujourd’hui, invite le RCD à quitter le parlement pour marquer sa distance avec le pouvoir. Chacun peut et doit assumer ses propos et positions. L’essentiel étant de demeurer cohérent. Les déclarations de ALI RACHEDI posent un double problème:

1- les députés ne représentent pas le pouvoir à l’Assemblée nationale mais leurs électeurs et notamment ceux de l’opposition pour ce qui est du RCD.

2- ALI RACHEDI oublie qu’il a déposé sa candidature auprès du RCD pour les dernières législatives

Il est arrivé à ALI RACHEDI d’être mieux inspiré. In le le site officiel du RCD

Commentaires

  1. sos demo dit :

    Aït Aïssa Mimoun/Site de la sûreté urbaine
    Les citoyens protestent
    La mairie d’Aït Aïssa Mimoun, occupée par une foule de citoyens venus des différents villages de la commune, a organisé durant la journée de dimanche une action de protestation par laquelle le siège de la mairie a été occupé et fermé.

    Les protestataires s’opposent aux choix du site devant recevoir la sûreté urbaine de cette commune. A signaler que ce projet devrait être implanté dans la cours de cette mairie.

    Nous nous sommes rendus sur les lieux pour mieux connaître les revendications de ces citoyens. Nous avons constaté que la mairie est fermé, et une foule de citoyens s’est rassemblée à l’extérieur. “Soyons clairs, nous sommes pour la sécurité dans notre commune, mais le choix du site devant accueillir le siège de la sûreté urbaine est mal fait”, nous a déclaré un protestataire.

    A un autre d’enchaîner : “Pour réaliser cette structure de police, en plus de ce terrain, on a prévu la démolition de la bâtisse de l’ex-siège de marie et ce dernier est un patrimoine de la Révolution nationale”.

    En effet, l’ex-siège de la mairie est une villa qui a été occupée par le capitaine caverne, responsable de la SAS durant la guerre d’Algérie au niveau d’Aït Aïssa Mimoun. Selon les citoyens de ce village, beaucoup de personnes ont été torturé sauvagement, d’autres ont péri. Cette bâtisse est d’ailleurs dotée d’un cachot qui a été transformé par la suite en bâche à eau. En plus des citoyens anonymes, d’autres organisations ont soutenu les contestataires. On compte la coordination ONM de Ouaguenoun et l’association le flambeau pour la sauvegarde du patrimoine de la Révolution nationale de Tizi Ouzou. Les protestataires nous ont par la suite invité à visiter les lieux : “Regarde cet arbre qu’on vient d’abattre ! Il date de l’époque coloniale. Cet arbre témoigne des sévices qu’on connus les citoyens de notre commune durant la guerre”, nous a déclaré un sexagénaire. D’autres évoquent le fait que le site choisi se situe dans un périmètre à forte concentration d’habitants. Nous avons aussi rencontré Mohamed Abboud, le maire de cette localité. “Je n’y suis pour rien dans cette affaire. A mon arrivée à la tête de l’APC, j’ai trouvé que tout est ficelé : le choix du site avait déjà été décidé, des travaux avaient été faits”, nous a-t-il déclaré sereinement.

    En plus de la portée historique de la bâtisse de l’ex-siège de mairie, d’autres évoquent le fait qu’on a décidé d’autres projets, dans d’autres sites, à l’exemple de celui de la crèche et de la bibliothèque municipale. De l’avis de ces citoyens, Aït Aïssa Mimoun jouit de plusieurs autres sites pouvant accueillir le siège de la sûreté urbaine. Enfin, ces citoyens en colère ont déclaré que leur mouvement s’inscrit dans la durée jusqu’à ce que le projet de la sûreté urbaine soit délocalisé.

  2. kaddour dit :

    Voilà, l’exemple d’un sdf politique ou qui se prend pour un homme politique. Le meilleur service kil pourrait rendre au pays ( qui lui a permis d’être prof de médecine) et à lui même, c’est d’aller exercer son métier et de rester tranquille. kil cesse d’aller quemander un strapontin àux portes de n’importe kel parti politique. L’algerie n’a pas besoin de cet espèce de comique qui parasite le rachitique champ politique qui est le notre. Quant à said sadi, y a qu’a voir qui est autour de lui – indépendament de sa psyquanalitique personne – pour comprendre ce qui a pu pousser le ali rachedi à aller frapper à sa porte. Ou l’hadith kias.

  3. Anonyme dit :

    tu est un fou de la part de ta niésse

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER