• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Archive pour février, 2008

Le groupe parlementaire des « indépendants » pour un 3ème mandat…

parle.jpgLe groupe parlementaire des « indépendants » a appelé jeudi le président Bouteflika à la révision de la Constitution et à briguer un troisième mandat en vue de « valoriser et dynamiser » la démocratie et répondre à l’appel du « peuple dans toutes ses composantes ». M. Djemaï Mohamed, vice président de l’APN et vice président du groupe LG électronics, a estimé « qu’il n’y a point de place aux idéologies et surenchères politiciennes, quand il s’agit de l’avenir de la nation et des intérêts communs du peuple ».

100.000 Visiteurs

En 10 mois d’existence, le blog ffs1963 a enregistré plus de de 100.000 visites. Nous vous remercions.

De la culture chez le RCD

A Tizi-Ouzou, le siège régional du RCD s’est transformé en librairie. En effet, les citoyens peuvent acheter le livre de leur choix. Pour ma part, j’ai acheté « L’Affaire Mécili » de Hocine Aït-Ahmed. Le RCD a perdu le Rassemblement et la Démocratie, mais pas la  »Culture ». Le parti de Sadi a tout de même perdu la ministre du secteur…Khalida Toumi. 

Un conseiller du P-DG du CPA en prison

cpa.jpgNous apprenons de sources proches du Crédit populaire d’Algérie (CPA) qu’un conseiller du P-DG de cette banque est incarcéré à la prison de Serkadji depuis quatre jours. Pour l’instant, nous ignorons les raisons de cette incarcération.

Lakhdar Brahimi nommé à la tête d’un groupe d’experts de l’ONU sur la sécurité

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a annoncé mardi avoir nommé l’ancien ministre des affaires étrangères Lakhdar Brahimi à la tête d’un groupe d’experts indépendants qui feront des recommandations pour  améliorer la sécurité du personnel de l’ONU dans le monde.
« Les récents événements au Kenya, au Tchad, au Darfour et en Algérie ne font que souligner l’urgence (du problème) de la sécurité des personnels et des locaux de l’ONU et de la mise sur pied d’un groupe d’experts » en la matière, a déclaré M. Ban à la presse. « Le groupe d’experts sera dirigé par Lakhdar Brahimi, qui possède l’expérience et la connaissance des opérations de l’ONU », a-t-il indiqué.

Commentaire: Notre blog a donné l’information bien avant. Merci

Les réserves de change de l’Algérie à 110 milliards de dollars à fin décembre 2007

Les réserves de change de l’Algérie ont atteint 110 milliards de dollars à fin décembre 2007 (contre 77,78 milliards de dollars à fin décembre 2006), a indiqué ce matin le ministre des finances, M. Karim Djoudi, en marge d’une rencontre sur le financement de l’économie. En l’intervalle d’une année, rapporte l’APS, le matelas de devises de l’Algérie a donc augmenté de plus de 32 milliards de dollars, soit une hausse de l’ordre de 
42%.

Impunité !

L’assassin du jeune Kamel Saadi a participé à la session de l’automne de l’APN. En effet, Smail Mira a été vu à l’hémicycle. Une main pour tirer sur la gâchette, une autre pour voter des lois…la loi de l’impunité.    

De qui se moque l’ONU ?

Selon des sources crédibles, la présidence de la commission d’enquête « indépendante » de l’ONU sur l’attentat perpetré contre le siège de sa représentation à Alger, sera confiée au diplomate algérien Lakhdar Brahimi. Une enquête sur l’Algérie menée par un ancien ministre algérien des Affaires étrangères ? Mais de qui se moque l’organisation de M. Ban Ki Moon ?

Communiqué de la famille de Zineddine Berrekla

Dans leurs éditions parues le jeudi 31/01/2008, des titres de la presse nationale ont publié une version erronée sur les circonstances de la mort de notre cher fils, le regretté Zineddine Berrekla, par balle dans la nuit du mardi 29 janvier aux environs de 20 h 30 au niveau du barrage mixte ANP-Gendarmerie, dressé au carrefour Tavarkukth, Takhukht, Oued-Aïssi. La famille Berrekla tient à informer l’opinion nationale que notre fils Zineddine âgé de 29 ans a été victime d’une bavure encore une, des services de sécurité.

En aucun cas, Zineddine n’a refusé d’obtempérer aux instructions des gendarmes et militaires qui lui avaient intimé l’ordre de s’arrêter comme veulent le faire croire les services de sécurité.

Bien au contraire, arrivé à ce point de contrôle, le défunt accompagné de son ami, qui miraculeusement a eu la vie sauve, a reçu l’autorisation de passer le barrage, jusqu’à ce qu’une balle assassine l’atteigne au crâne le tuant sur le coup.

Au lieu de présenter des excuses et de procéder à l’arrestation du coupable, les responsables de l’ANP et de la Gendarmerie veulent comme durant les tragiques événements du Printemps noir jeter la responsabilité sur la victime dans l’intention de la discréditer. Massinissa Guermah a été assassiné et ils l’avaient traité de voyou, Zineddine Berrekla a été tué et ils disent qu’il était ivre !

A supposer que la victime avait refusé de s’arrêter, au niveau de ce barrage, comme le prétendent certains articles de presse, les éléments postés en ce moment-là pourquoi n’avaient-ils pas alors tiré des balles de sommation ? Pourquoi, ils n’ont tiré qu’une seule balle ? Sont-ils précis à ce point ?

La famille Berrekla qui considère que la mort de son fils Zineddine, aux qualités morales irréprochables, est bel et bien préméditée, réfute la thèse des services de sécurité et exige à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire louche, annonciatrice des vieux démons qui veulent replonger la Kabylie dans le cercle infernal de la violence.

Enfin, la famille Berrekla demande la mise aux arrêts du responsable du drame et sa traduction devant les juridictions civiles.

La famille du défunt Berrekla Zineddine

123

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER