Archive pour mars, 2008

Le FFS organise un gala de solidarité Tazmalt

La section du FFS de Tazmalt organise un grand gala musical en signe de solidarité avec le jeune Tarik Bouaboud, atteint de la maladie de Wilson qui nécessite une greffe de foie à l’étranger. Le gala qui aura lieu jeudi 3 avril à 14 h00 au stade communal de Tazmalt sera animé par des stars de la chanson kabyle: Mohamed Allaoua, Amour Abdennour, le groupe Idurar, Thanina, Moh Oubelaid, Kamel Chenane, Boukacem Boualem, Kamel N’Ali, Tahar Amlikeche et Kamel Imoula. Prix d’entrée : 100 DA

Réaction d’un visiteur à l’information sur la double nationalité de Sidi Said

sidisaid.jpgC’est l’ère bénie des GUEZZANATTES! L’âge d’or des mystificateurs ! La renaissance du béni oui-ouisme!!!
Ainsi, mon cher Nabil, selon ta théorie, l’Algérien moyen ne rêve que d’une chose: ”AVOIR LA NATIONALITE FRANCAISE !!??” L’Algérie est tombée bien bas, beaucoup plus bas que le plus éclairé des analystes ne le conçoit dans ses pires cauchemars !
Si cette théorie était vraie pourquoi alors, un million et demi de martyrs ont préféré la mort que de vivre citoyens français sur le sol algérien !? Alors qu’il n’y avait ni visa ni Harga ni rien du tout ? Expliquez-nous pendant que vous y êtes, pourquoi dans leurs écoles laïques, alors qu’on nous apprenait que nos ancêtres étaient gaulois, ils nous appelaient dans la rue: “INDIGENES”! “BOUGNOULES”! Même aujourd’hui, le meilleur joueur de France et du monde et appelé “Zizou le Rebeu” ?!
L’Algérien est entrain de chercher un exutoire n’importe lequel au système post-colonial qui lui a spolié son indépendance depuis 1962 ! Cela est vrai ! L’Algérien par la Harga cherche à humilier ses gouvernants ! L’Algérien en étant le citoyen le plus parabolé du monde cherche à dire merde au moule au carcan dans lequel on veut l’enfermer !
Personne n’a compris sociologiquement ces formes de luttes passives!???? C’est grave que l’anesthésie générale dans laquelle nage l’intelligentsia algérienne! Les élites sont dans une torpeur à faire pâlir d’envie les reptiles de Sibérie! Quant à l’anonyme; mon ami, Sidi Said est réellement le plus grand syndicaliste loin devant Abdelhak Benhamouda Allah Yerhmou ! Même bien loin devant Jimmy Hoffa ! C’est des jaloux qui sont entrain de salir sa réputation de bon Français !
Fraternellement  
 Omar (visiteur)

Déclaration du jour…

Un délégué de Béjaia à propos du 11ème congrès de l’UGTA:  « Un congrès où les ministres et les invités parlent plus que les congressistes, ce n’est pas normal. Il n’y a eu aucun débat. Et sur les 1000 congressistes, seuls 10 ont pris la parole et ce, pour une durée de cinq minutes, alors que le ministre du Travail a fait un discours de plus de deux heures (…) Le congrès est ficelé, le jeu est fermé et les gens ont été désignés et non élus. Ceci est regrettable pour une organisation qui plaide pour la promotion du travailleur»

Qui sont-ils ?

En fait la Dame (Mme Farida Bessa) est une demoiselle. Elle a travaillé pour la Région wallonne. Elle a la nationalité Belge. Elle fut candidate malheureuse sur une liste communale de la région où elle vivait d’un parti libéral … elle fut aussi chargée de promouvoir l’image du Président. Elle est célébre pour son travail de lobbyiste. La vox populi parle surtout et en particulier d’un acteur économique ayant obtenu un marché mirobolant, le plus gros marché jamais signé par cette société. Cette société est un revendeur grossiste de produits usuels mais grâce à ses relations et ses millions elle est partie prenante dans des opérations d’investissements de l’Etat. Ses concurrents malheureux et autrement plus compétents, et particulièrement moins chers, sont choqués. La bonne gouvernance à l’Algérienne les a échaudé, ils s’interrogent de savoir comment est comprise cette notion de gouvernance chez nous … A noter que La présidence de la République l’avait déjà nommé par décret chargée de mission au niveau des services du Chef du gouvernement. Ledit décret ne précise guère la nature de la mission assignée à la nouvelle recrue dans les services de Belkhadem.

Quant à M. Logbi habba, il était directeur de Cabinet d’Ouyahia en 2005.
Article 1er. — Dans la limite de ses attributions, délégation est donnée à M. Logbi Habba, directeur de cabinet, à l’effet de signer au nom du Chef du Gouvernement, tous actes et décisions y compris les arrêtés.
Art. 2. — Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.
Fait à Alger, le 5 Joumada El Oula 1426 correspondant au 12 juin 2005.
Ahmed OUYAHIA

Enfin les précisions sont utiles pour comprendre le schmilblick

Par Mohamed,  visiteur du blog

Benchicou et l’éthique du terroir

benchicou.jpg« Et comme le châtiment n’est réservé qu’aux contradicteurs, le RCD m’accuse d’un délit dont il me sait innocent et dont il sait qu’il a été commis par d’autres : les privilèges de Khalifa. Il en parle avec un bonheur scélérat, celui d’évoquer l’épouse et la fille, manquant minablement à l’éthique du terroir », Mohamed Benchicou www.lematindz.net

L’ancien directeur du quotidien Le Matin, Mohamed Benchicou, est apparemment touché dans son amour propre. Et pour cause: dans un long texte publié dans le site du RCD, le rédacteur a évoqué l’épouse et la fille de Benchicou dans l’affaire Khalifa. Pour le directeur du Matin, le RCD « a manqué minablement à l’éthique du terroir. »

C’est vrai que l’éthique du terroir impose à chacun le respect des épouses et des filles des uns et des autres…Mais une question se pose: est-ce que Mohamed Benchicou, lui, a respecté l’éthique du terroir ? La réponse est sans doute NON.

A-t-il oublié que Le Matin, sous sa direction, avait évoqué le nom de Mme Aicha Guedidi, épouse du général Mohamed Betchine ? A-t-il oublié que Le Matin, sous sa direction, avait évoqué l’épouse du ministre de l’intérieur dans «l’affaire de la pharmacie »? A-t-il oublie que Le Matin, sous sa direction, ne ratait aucune occasion pour évoquer la mère du président Abdelaziz Bouteflika ? Alors Si Mohamed !

La phrase du jour

« Au lieu d’avoir le soutien des travailleurs, Sidi Sadi a le soutien de Bouteflika », El Mouhtarem 

Nouvelles nominations à la présidence de la république

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a nommé M. Logbi Habba au poste de secrétaire général de la présidence de la République en remplacement de M. Noureddine Salah. Le nouveau SG de la présidence a occupé le poste de conseiller auprès du président de la République. Il était le bras droit de Mohamed Raouraoua pour la direction du commissariat de l’année de l’Algérie en France en 2003.  Le président de la République a nommé M. Abdelmadjid Baghdadli au poste de directeur de l’administration générale (DAG) en remplacement de M. Djamel Eddine Mezhoud. Le nouveau DAG a occupé le poste de directeur général de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI).  Le président de la République a nommé Mme Farida Bessa au poste de chargée de mission auprès de la présidence de la république (communication). Ce poste a été occupé par M. Zouaoui Benhamadi en 1999, puis Tewfik Khelladi en 2004.  Par ailleurs, le président de la République a maintenu MM. Benachenhou et Rahal aux postes respectifs de conseiller aux affaires économiques et aux affaires diplomatiques, tandis que Mohamed Guendil, longtemps secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, conserve ses fonctions de directeur de cabinet à la présidence de la République.

Photo souvenir

louiza21.jpg

Photo souvenir

louiza1.jpgPhoto prise, hier, à l’ouvetrure du 11ème congrès de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA). Louiza Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) en discussion avec le ministre de l’Energie et des mines Chakib Khelil.

Rina Sherman s’en prend à tout le monde.

Dans un entretien paru dans le quotidien La   Nouvelle République du 29 mars 2008, Rina Sherman, auteur du livre Le Huitième Mort de Tibhirine s’en est prise à tout le monde.

A propos de Abdelkader Tigha: «Les habitants de Blida ont révélé les activités de prostitution, de drogue, d’alcool et de voitures «Taïwan» de Tigha et de son entourage (…) un voyou et contrebandier et non pas un héros qui dénonçait les soi-disant méfaits de l’armée algérienne (…)

A propos de Jean-Baptiste Rivoire: «Jean-Baptiste Rivoir commençait à appeler les rédactions pour leur dire qu’il a un e-mail qui confirme que Didier Contant est un agent secret double,  qu’il a harcelé l’épouse de Tigha et que tout ce qu’il avance ne sont que des allégations »

A propos des ONG : « Canal Plus, Amnesty International, Algeria-Watch, FIDH, REMDH, Gèze et d’autres organisations telles que RSF (…) étaient le fonds de commerce de ceux qui prônent la thèse du «qui-tue-qui ?» (…)

A propos du lobbie du «qui-tue-qui?» : une certaine fraction de la gauche française, l’Internationale socialiste, des Verts, une partie du Parti communiste qui ont leurs ramifications un peu partout et aussi les ONG, telles qu’Amnesty International, Anna Butso, la FIDH qui ont fait un travail important d’information au sein de la presse (…)   
A propos des médias français:
«Il est clair aujourd’hui, qu’en France, les médias manipulent l’opinion publique et sont aussi manipulés. Il y a de grands groupes de presse en France qui dominent le paysage médiatique, mais très peu sont indépendants, tels que Le Canard Enchaîné, Charlie Hebdo, Goliath Magazine à Lyon. Les patrons des grands canards, à l’image de Libération, affirment que leurs titres sont libres, mais il n’y a qu’à voir la politique française et ce qui se passe dans ces médias (…) Aujourd’hui, en France, il est demandé au journaliste de ne pas réfléchir mais d’écrire ce qu’on lui dit d’écrire. Autrement dit, en France, il y a un show médiatique permanent qui n’a rien à voir avec la politique ».

DGSE et Jean Baptisme Rivoire: « Les services secrets français sont au courant de beaucoup de choses…Je me suis aperçue (…) que ces services étaient au fait de ce que je faisais comme investigations. Mais des indications tendent à affirmer que la DGSE y est pour quelque chose dans cette affaire. Preuve en est, lors d’un entretien entre Jean-Baptiste Rivoire et Didier Contant, Rivoire a dit à Contant :  «J’ai un ami qui travaille dans les services qui est venu me voir avec ton article qui est publié dans le Figaro, un article qu’il trouve très bien et qu’il veut que tu travailles avec lui.» Cela se voit bien que Jean-Baptiste Rivoire était très bien introduit dans les services secrets français et il était informé de ce que va écrire un journaliste avant même de l’avoir écrit à tel point qu’il monte tout un lobby pour empêcher la publication de l’article en question. C’est pour cela que la thèse que Rivoire est un élément de la DGSE est très plausible. La question qui se pose pourquoi la pré enquête sur le «suicide» de Contant a été menée de manière hâtive et les dépositions de certains témoins contiennent des anomalies que j’ai moi-même soulevées. Il y avait trois procès-verbaux de la même personne qui contenaient des contradictions. Aussi, il y avait un passant qui a apporté une autre contradiction. Pour ne pas s’embourber, on a fait venir le numéro 2 de la brigade antiterroriste pour me signifier qu’il n’y avait aucune contradiction (…)

A propos de François Gèze: « Je pense aujourd’hui que l’objectif du lobby « Qui tue qui ? » visait la déstabilisation du Maghreb, parce que la société de François Gèze  et Canal + appartiennent à Vivendi et que ce dernier a des intérêts au Maghreb.

A propos de RSF: « Au sujet du cas de Didier Contant, Menard, du RSF, a affirmé : «Nous n’avons pas été sollicité d’autant plus que la presse française ne s’est pas saisie de l’affaire Contant.» Donc, Menard n’avait plus besoin de parler et comme il est financé par Publicis — et si on travaille pas avec Publicis on a rien —  il ne voulait pas parler d’une affaire gênante. Pour ce faire, il crie sur tous les toits ce qui se passe en dehors de la France pour monter en créneau très vite afin de s’en démarquer de l’affaire. 

123456

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER