Sidi Saïd, haut fonctionnaire du Ministère du travail

Le congrès 2008 de l’UGTA à l’hôtel El Aurassi. Alors qu’il dispose d’un magnifique siège national qui s’appelait
la Bourse du Travail du temps de la colonisation. Une insulte aux travailleurs et en particulier aux travailleurs licenciés, aux chômeurs, à ceux qui vivent dans la précarité car le fruit de leur travail ne suffit plus à les nourrir.

Ce Congrès a atteint les limites du ridicule dans l’histoire du syndicalisme. L’UGTA, supplétif du ministre du travail, aux ordres du pouvoir, revendiquant une révision de la Constitution et un 3° mandat présidentiel. Un secrétaire général dont les frasques financières avec Khalifa font les gorges chaudes dans les salons d’Alger, dont la compétence à défendre les travailleurs est nulle. Et des participants accourant à la curée, qui député, qui sénateur, qui membre d’une assemblée locale, et tous quémandant une quelconque prébende, logement, terrain, commerce, mission …. Honte aux congressistes 2008 de l’UGTA. Cette étiquette leur restera longtemps collée à leur front, eux qui ont plébiscité un haut fonctionnaire.

Il reste que l’Algérie a bien changé. Loin est le temps où un chef d’Etat se déplaçait à
la Bourse du travail pour annoncer aux travailleurs des décisions historiques. Mais où sont donc les droits des travailleurs, les droits économiques et sociaux ?

L’avenir est maintenant chargé de lourds nuages pour le pays. Il n’est même pas sûr que Dieu saura nous protéger.

Par Kamel Daoud, militant des droits de l’homme.

Commentaires

  1. ابو طير dit :

    بسم الله الرحماني الراحيم.نشكر السيد الامين العام لناقبة الوطنية علي المجهوداة الذي قامة بيها السناوات الاخيرة من اجل العمال..سيدي الامين العام ابلغك تحيات كل عمال تعاونية الحبوب والخضر الجافة وعلي راسيهم سيد مدير التعا ونية لي وا الاية المسيلة

  2. bouazza khelifa dit :

    quels sons les procidires pour avoir un poste de travail pour stageaire du centre de formation administrative depuis 1987 et cejour je n ai recue aucune suitebouazzab

  3. une employée cnac dit :

    comment vous pouvez expliquer le faite que tout les nouveaux recruent par les caisse cnas cnr casnos sont confirmés à la 15 charge d’etudes (des licenciés) alors que ceux de la cnac sont confirmés à la 13 autant q’attachés administratifs selon la note de notre directeur general taleb et il nous demande de donner le maximum et nous sommes utilisés comme bouche trou (pour la saisie-constitution de dossier d’admissibilité-bancaire-pnr)ainsi que les études technico economique supervisé par le conseiller animateur???????!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER