Idir Benyounes, l’ami de tous

arton662.jpgDans un entretien à l’hebdomadaire El Mohakik, Idir Ben younes, directeur de publication de La Dépêche de Kabylie, a déclaré à propos de l’homme d’affaires Issad Rebrab: « …Après un an à Béjaia, mon ami Issad Rebrab, m’a proposé de l’aider dans la gestion de l’hebdomadaire  Le Pays».

A propos de Mohamed Benchicou : «La chose qui m’a marqué, à l’époque où j’étais responsable du bureau du Matin à Tizi Ouzou, c’était le professionnalisme de Mohamed Benchicou… »

A propos de Matoub Lounès:  »Matoub était un ami et un frère. Nous étions liés par une relation très forte durant de longues années ».

« Belaid Abrika est un ami pour qui j’ai un profond respect. « 

« L’expérience de mon ami Ali Yahia Abdenour le rend proche de moi. Nous sommes issus d’une même région. »

« Mon amie Khalida Toumi n’a pas renié ses pricnipes.. Nous devons être fiers de cette dame.

Khaled Nezzar : C’est l’amitié qui me lie avec cet homme. Je respecte Si Khaled »

« Matoub a été assassiné par les islamistes »  Pour Idir Benyoues: « Les terroristes qui ont tué cet homme (Matoub) n’ont pas visé l’artiste, mais le militant qui croyait aux principes de liberté et de démocratie…Matoub avait une appartenance politique et idéologique opposée au courant islamiste…Son assassinat par les terroristes était un fait naturel. Les partisans qui « qui tue qui? » ont des doutes sur les parties qui ont tué Matoub…. Je ne comprend pas pourquoi démentir les déclarations des terroristes qui affirment avoir assassiné Lounes? « 

Commentaire: Contrairement à Idir Benyounes qui affirme que les assassins de Matoub sont des terroristes islamistes, un journaliste de La Dépêche de Kabylie a posé la question suivante en 2006 à la soeur de Matoub: « Huit ans après, on ne sait toujours pas qui a tué Matoub… »

Malika Matoub: « A win i jebden amrar, ikhfiss a tha da ghuri »
Vous, vous ne le savez peut-être pas, moi si, et je ne suis pas seule à le savoir. La difficulté est de le démontrer avec des preuves tangibles, faudrait-il pour cela, écouter et répondre aux revendications de la partie civile. Quand vous réclamez une reconstitution scientifique du crime et une étude balistique, c’est dans le but de constater d’une manière précise, le nombre d’assaillants, la manière dont ils ont agi, le type et le nombre d’armes qui ont servi à cet attentat. Jusque-là, c’est élémentaire et ne demande rien d’exceptionnel. A la date d’aujourd’hui, cela n’est toujours pas fait. Quand dans un assassinat, il y a des témoins physiques et oculaires adultes et en bonne santé, qui démentent leur premier témoignage recueilli sous la pression et par un chantage, il est du devoir du juge d’instruction de faire son travail, surtout quand des noms sont cités. Quand vous avez des gens connus qui vous annoncent le lendemain du crime, des certitudes quand à l’identité des assassins, il faudrait les auditionner pour savoir d’où proviennent leurs sources. Une de ces personnes connues, déclare que l’avant-veille de l’assassinat, la victime lui aurait sollicité un visa pour sa femme et que, le sachant menacé, il lui aurait conseillé de ne pas sortir de chez lui. Dans ce cas, Il y aurait une  » non assistance à personne en danger « . Dans l’autre cas, qui est plus probable suite aux témoignages de personnes très proches, la victime a tenté à plusieurs reprises de rentrer en communication avec celui qui détenait le passeport de sa femme depuis sept mois, et non pas depuis l’avant-veille, et qui lui promettait un visa pour sa femme. D’après le témoin principal,  » Lounès n’arrivait plus à joindre personne, il tombait sur la secrétaire qui lui disait qu’ils étaient injoignables « . Nous avons la preuve que l’unique demande de visa concernant l’épouse de Lounès, a été déposé le 16 juin, trois jours après son arrivée précipitée et certainement provoquée, auprès des services concernés de l’ambassade de France par la secrétaire du chef d’un parti bien connu, et que cette même secrétaire a reçu un télex le 18 juin, c’est-à-dire 48 heures après, pour l’informer de l’obtention de ce fameux visa. Une des questions que l’on se pose, pourquoi entre le 18 et le 25 juin, Lounès n’a pas été informé de ce visa. Pour moi, la seule explication possible, c’est une volonté de le retenir pour permettre aux assassins d’exécuter leur programme. Et pourquoi cette personne a-t-elle autant menti, si elle n’a rien à se reprocher ? Il y a beaucoup de questions à éclaircir dans ce dossier et tant que les assassins et les commanditaires bénéficieront d’une protection politique ou autre, on ne pourra pas avancer, c’est pour cela que huit ans après, on ne sait pas officiellement qui sont les assassins. (Sans commentaire)

Commentaires

  1. k2raguelid dit :

    c’est fini pour ce journal , je ne le lirais plus !

    en tout cas , malika continue et tu gagneras !

    ar tufath !

  2. nuagedefumee dit :

    Bravo ya si el mouhtarem ! Aujourd’hui, ce sont justement ces gens là,  » des caméléons », qui ont tout perverti, la presse, le militantisme, la démocratie et même l’honnêteté, qu’il faut démasquer aujourd’hui, et non plus, le pouvoir ou les islamistes, ceux-la, ce sont discrédités d’eux-même. Les Benyounès, Saadi et consorts ! De toute façon, ils sont tous de la même famille, et ils mangent encore dans les mêmes rateliers !

  3. belaid dit :

    Benyounes daniel , ça vous dit quelque chose .C’était le premier qui a trahi le premier mouvement démocratique dirigeait par Hocine Ait Ahmed après l’indépendance de l’Algéiee .Et bien sur les autres n’ ont fait que suivre ( aboudh: le ventre ).Au fait Le General Nezar fait partie de la famille ( lien de parenté : c’est bizarre ).
    Saadi ‘ on lui crée un parti sur mesure , à un moment , ils voulaient meme l’appeler RCA Rassemblement pour la la culture et l’Amazighité pour avoir l’adhésion de tous les Kabyles .
    Et combien d’entre nous ont plongé dans la mascarade .
    Abrika ( Fabrika ) MCB1, MCB 2, MCB 3, MCB4…
    Souvenez vous le FFS s’appelait un moment le Front des Frères Saadi et tout d’un coup on va à droite , je ne comprends rien .
    Trahison sur trahison .
    Mecili , Matoub et tous les autres ne sont pas morts pour rien , un jour la vérité triomphera .
    On a besoin de Hocine Ahmed pour nous sortir de cette situation .Je ne dis pas qu’il va être président mais un conseiller avant que ça ne soit pas trop tard .Que Dieu nous le protège .

  4. Lyes maatkas dit :

    qui ne se souvient pas des Ben youmes
    on savait qu’il avait volé le matériel du journal le Pays.
    ça fait un longtemps que nous n’avons entendu parlé de ce pic pocket inconnue sans le RCD. Ce grand menteur et vaniteux amis des hommes d’affaires, amis de la presse ,amis des ministres, ami des généraux et du président.quand est ce que se tropuvera-t-il un ami désinterrésé parmi le peuple????????

  5. kamel wahdi dit :

    tous les benyounes sont des traitres à la cause idenditaire amazigh

    ils le paieront un jour

  6. l'écoeurée dit :

    je suis vraiment écoeurée par ce que je lis, à ce rythme et avec des gens pareils je vais finir par avoir honte d’être amazigh, pendant que les autres pillent le pays et se frottent les mains, nous on n’arrête pas de se tirer dessus, de s’insulter, se dénigrer, c’est à qui insultera le plus, à qui dira le plus de mensonge. Malika matoub me fait honte par son comportement, aujourd’hui elle salie ses amis d’hier, ceux qui l’on soutenue, qui l’on protégée et qui l’on aidée à rejoindre son frère en france et soutenue après la mort de son frère. sauf que ces gens là, on aussi aidée la veuve de son frère, chose qu’elle n’a jamais admis. pour elle, son frère n’avais pas une femme mais une fan. Mais de là, 10 ans plus tard, à allez jusqu’à accuser ses ex-amis, c’est un peu fort, le visa de nadia n’a été prêt que peu de jours après la mort de lounés. encore faudra t’il qu’elle est le courage d’accuser l’ambassade de france d’avoir fait traîner le dossier par complicité aussi, mais dans tout cela hormis les islamistes et le pouvoir, à qui pouvait profiter la mort d’un géant comme Matoub ? en tous cas certainement pas à ses amis politiques, sa mort a précipité leur déclin. et les évènements qui ont suivis sa mort et ceux du printemps noir ne font que prouver leur perte d’ancrage. et je pense qu’aucun responsable politique aussi fourbe, corrompu ou naïf qu’il soit, ne serait assez con ou idiot pour être complice d’un meurtre qui nous le savons tous embraserait toute la nation kabyle, et mettrait le feu à une région qui ne leur a jamais été acquise entièrement. Avant de mettre le feu à une maison, on s’assure d’être dehors. Malika devrait avoir plus de cran et accuser directement le DRS, puisque c’est le fond de sa pensée, pour elle ce sont les hommes du DRS qui ont accompli la besogne, aidé par Ait Hamouda (il a attiré Lounés à Alger et la bloqué avec le passeport de sa femme) et aidé aussi par les services de l’ambassade de france (retard dans la délivrance du visa). POurtant Malika connaît bien son frère, qui pouvait empêcher lounés de partir en france en attendant que sa femme le rejoigne ??? personne et personne ne pouvait le retenir contre son grè, pas même sa femme Nadia à qui il a dédiée une très belle chanson (il savait que Malika ne l’aimait pas). Peut on contraindre un rebelle à vivre en exil ???? j’en doute, je crois que même si Nadia était en France, Lounes serait revenue à sa montagne, et en fin de compte, le seul amour de Matoub c’est les montagnes de Kabylie. il ne se sentait vivre que lorsqu’il était à Taourirt. aucune femme, aucune menace ne pouvait l’éloigner de sa vie, de son destin. il est immortel. vous n’avez pas su nous protéger alors laissez nous vivre en paix.

  7. Rachid B dit :

    Matoub a été victime d’une monstrueuse trahison qui aujourd’hui ne doit étonner plus personne. Malika détestait Nadia qui est plus belle qu’elle et fan de Lounes. Mais on ne le dira jamais assez, elle détestait aussi le Matoub lounes qui prenait toute la place parce qu’il était trop populaire pour elle. Du vivant de Matoub, Malika était quasiment inconnue et ne représentait rien même pas son frère; Matoub ne l’appréciait pas à cause de son comportement et ses actes. La mort de Matoub lui a bien sur profité à plus d’un titre parce qu’avec la fondation elle a tenté d’éloigner Nadia de l’héritage de Matoub (maison, droits d’auteur etc…) en essayant de récupérer la mémoire de Matoub pour mieux la vendre.
    Reste qu’aujourd’hui, la vérité sur la mort de Matoub est toujours inconnue parcqu’elle a laissé traîner l’enquête pendant ces 10 années pour la simple raison,qu’elle avait un intérêt direct à le faire puisque c’était son fond de commerce et la condition de son business. Aux vues de ces éléments, on ne sait toujours pas si elle est impliquée dans l’assassinat du chanteur. On pourrait le penser en toute légitimité par rapport à ces déclarations et à comportement après le mort de Matoub. Accuser Said Sadi et les membres de son parti (Ait Hamouda Benyounes) qui sont les vrais amis et frères du chanteur est bien maladroit parce que ces gens et ce parti jouissait de Matoub et de sa popularité. Où est l’intérêt de tuer Matoub pour eux: nul part. D’ailleurs, le parti a chèrement payé la mort de Matoub parce que le pouvoir voulant briser l’opposition et contrôler totalement la Kabylie a organisé son isolement et sa décrédibilisation suite à son assassinat. Malika a profité de cet affaiblissement pour faire accuser ces gens de meurtre déjà pour se protéger elle même d’une telle accusation et répondre ainsi à la mission de destruction de la Kabylie et de ses leaders confié par le pouvoir. La présence des drapeaux algériens dans la maison à Matoub le prouve tout cela pour récupérer des subventions de l’Etat et peut être apparaître comme un interlocuteur intéressant pour le pouvoir. Le vote oui à la réconciliation nationale alors que les assassins de Matoub ne sont pas encore identifiés le confirme. Malika joue donc un double jeu qui ne doit étonner personne: paraître intéressante pour le pouvoir pour organiser la destruction de la Kabylie et obtenir un maximum d’avantages de cette situation; jouer un rôle de victime et faire traîner l’enquête pour s’assurer un appui populaire. Vu les difficultés financières de la fondation qui n’existe plus, il ne lui reste plus que le pouvoir comme solution pour obtenir la Maison de la culture de Tizi Ouzou et faire l’intéressante. C’est un comportement criminel loin des idéaux de Matoub. S’il était vivant et qu’il voyait tout ça il la découperait en mille morceaux. Malika est une honte pour toute la Kabylie, elle le paiera tôt ou tard.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER