Djaballah est invité à rentrer chez lui !

Le Conseil d’Etat a rendu son verdict dans l’affaire opposant Abdellah Djaballah, président du mouvement Islah à son adversaire Mohamed Boulahia. Après une procédure qui a duré trois ans, les adversaires de Djaballah ont eu gain de cause, et ce, en entérinant le jugement rendu par la Cour d’Alger le 12 juin 2006. La nouvelle direction du parti a décidé de déposer plainte contre Djaballah pour récupérer des fonds, des sièges du mouvement et même de la voiture personnelle de Djaballah.

Commentaires

  1. Boulahia dit :

    Fin de mission d’un islamiste dit « moudiri », utilisé durant plus d’une décennie dans le cadre de la démocratie factice.Toutes ces marionnettes auront-elles le courage de tirer les leçons? Après la fin de mission des « démocrates » et des « nationalistes » des labos, voilà arrivé le tour des mounafiquines es-politique. Après Djaballah, viendra le tour la semaine prochaine du douctour en roquia politique, Abou Guerra Soltani. Au suivant !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER