Du nouveau chez Ahmed Fattani

Le directeur du quotidien l’Expression, Ahmed Fattani, a imposé aux journalistes-stagiaires des contrats d’une durée de cinq ans . Un article du contrat stipule que si le journaliste quitte le journal avant la fin du contrat, il procédera au remboursement d’une somme de 200.000 DA. Honte à vous M. Fattani !  Nous espérons que l’inspection du travail se penchera sur ce problème.

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    CE N’est pas étonnat du tout
    fattani est le batard de le presse algérienne

  2. Anonyme dit :

    juste une reponse pour l’anonyme;je viens trés respectueusement de vous faire connaitre de ce qui quit ; bendrouiche à évoqué un problème professionnel entre le journaliste et son directeur ,il demeure bien entendu de répondre dans le cadre juridique et puis de manière civique et courtoise; poli, affable.
    du plus, Monsieur fattani est le plus expériementé journaliste en algérie ,d’ailleurs, on l avait appelé le doyen de la presse algérienne .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER