• Accueil
  • > Algérie Révolte
  • > Mohamed Yakoubi. Président de l’Association des sinistrés de 1980 à Chlef à EL Watal

Mohamed Yakoubi. Président de l’Association des sinistrés de 1980 à Chlef à EL Watal

« Les agissements des autorités sont à l’origine de ces émeutes » 

Des émeutes ont secoué, dimanche, la ville de Chlef avant même le début de votre procès, prévu le même jour. Pourquoi, selon vous, la situation a-telle dégénéré ? 

Les agissements des autorités locales et leurs déclarations incendiaires sur les ondes de la radio sont à l’origine de ces manifestations. Leurs décisions constituent une injustice flagrante pour les sinistrés de la wilaya de Chlef. La première décision est l’annulation de l’aide financière destinée aux sinistrés, décidée dans le cadre de la loi de finances 2007. L’annulation de cette aide est intervenue à travers l’article 75 de la loi de finances complémentaire de 2007. Une annulation que les citoyens et l’association dénoncent énergiquement car les sinistrés du séisme qui a secoué Chlef en 1980 n’ont bénéficié d’aucune indemnité. De plus, ils continuent à souffrir dans ces chalets qui ne devraient pas être utilisés au-delà de 10 ans. Ils sont complètement dégradés et l’amiante risque de nous poser d’énormes problèmes de santé. Nous sommes exposés à toutes les maladies. Quand nous avons tenté d’attirer l’attention des autorités sur la gravité de la situation, ces dernières ont fait la sourde oreille. Elles ont fermé tous les canaux d’expression et toutes les portes du dialogue. C’est un véritable autoritarisme. Nous demandons l’application de la première décision (article 99 de la loi de finances 2007), car nous sommes dans des conditions difficiles. Nous n’acceptons pas cette différenciation entre un locataire et un propriétaire. Nous sommes tous des sinistrés et là où il y a une habitation préfabriquée, c’est que la personne qui y habite est sinistrée. Nous ne sommes pas contre la construction d’une nouvelle ville, mais il faut que tout le monde soit logé. 

En quelle année avez-vous créé cette association et quand avez-vous posé pour la première fois ce problème ? 

Au début, des comités de quartier ont été créés par les autorités en 1986. A cette époque, on a lancé l’opération de la reconstruction de la wilaya de Chlef. Une opération qui a été suspendue pour des raisons que j’ignore. La situation est restée la même jusqu’à l’an 2000 et la venue de l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour à Chlef. Ce dernier avait décidé d’octroyer une aide de 40 millions de centimes aux sinistrés. Une décision qui n’a pas été appliquée. Le wali actuel a créé en 2004 une commission présidée par lui-même pour essayer de trouver une solution au problème des chalets. Mais depuis son installation, cette commission ne s’est jamais réunie. Quand nous avons constaté que les autorités n’ont pas voulu nous associer au travail de la commission, nous avons saisi le président de la République par écrit. Le chef de l’Etat nous a écoutés et a dépêché sur les lieux trois ministres (ceux de l’Intérieur, des Finances et de l’Habitat). Ces derniers nous ont proposé des crédits que nous avons rejetés, car les gens ne peuvent pas rembourser. Nous demandons notre droit à l’indemnisation, car nous n’avons bénéficié même pas d’un mouchoir. 

Le wali vous a conviés à un dialogue. Qu’en est-il exactement et allez-vous accepter de le rencontrer ? 

Il y a eu des contacts effectivement. Ce que nous demandons c’est l’ouverture d’un dialogue. Car si les portes du dialogue étaient ouvertes, on ne serait pas dans cette situation. Pourtant, nous les (autorités) avons averties. Nous ne dirons pas non au dialogue. Nous sommes prêts à dialoguer et nous sommes contre ces actes de destruction. Ces gens qui saccagent les édifices publics n’ont rien à voir avec nous. En tout cas, le wali connaît mes positions sur le sujet. Pour solutionner le problème, il faut libérer tous les détenus, ouvrir le dialogue avec la société civile et revenir sur la décision d’annuler l’aide financière au profit des sinistrés. M. M.

Commentaires

  1. moi dit :

    c’est le senateur nichanie qui a faisz tout ca .car le walie la ecarter il voulez se venger de lui .et lui a fais une grand fortune c’est un escort

  2. chelifien dorigine dit :

    je ss dorigine chelifien et je ss fiere d’etre , j’adresse le message au gens kil sont pas d’une bonne famille et kil sont trahit le departement ksk ils sont gagner apres mohamed el ghazi l’ex wali mntn il est a annaba et eux sont tjr a chlef
    malgré ke des gens connu comme m’hamed bouhella il été complice avec lui c vraiment la honte et regarder la fin de ces jours c une soufrance avec le diabete et la liste elle est ouverte encore mé on sait pas a ki le toursb RABI YESSTOR

  3. COORDINATION DES SINISTRES dit :

    LA COORDINATION AVEC LEURS BRAVES ET LES PLUS COURAGEUX DES GENS DE PRINCIPES CEUX QUI ONT INSISTAIENT POUR LA RECONSTRUCTION DE LEURS VILLE NATALE LES DIRIGENT DE CETTE COORDINATION QUE JE LEURS TIRE CHAPEAU LE PLUS GRAND CONSTRUCTEUR DES DROITS DES SINISTRES DE CHLEF ET CELUI QUI EST A L’ABRI A CHETTIA
    qui ont jamais demander des avantages à leurs faveure ces gens qui meritent pour nous sinistres nous avons choisient nos leadaire bon courage monsieur Y.M N.A F.M LA WILAYA DE CHLEF EST FIER DE VOUS MERCI

  4. www;khelil com dit :

    je souhaite une longue vie pour les heros de la coordination des sinitres de chlef les vrais notable de cette wilaya qui à vecu avec des gens comme le chien de nichani et ses compagons zitoufi etc

  5. www; azizi com dit :

    les personnes nous etaient interdit de cité leurs noms les dirigents de la coordination des prefabriques qui ont lutter contre la coruption contre l’exploitation des sinistres merci pour ces gens qui sont dans les anales de notre cher algerie en general et chlef exceptionnelle nous seont deriere vous messieurs les leaders .vive l’algerie et vive la coordination qui à netoyer les ordures de cette wilaya des martyrs.

  6. ait djida abdelsalem dit :

    veuillez de consulter le coran qui fait le miracle de ctte merveilleuse vie et retourner à dieu et à l’islam la vie n’est pas eternelle un passage mais la vraie vie au paradis de dieu allah yehdikoum ou yehdina

  7. TEMMAR ABDENOUR dit :

    CE DOSSIER QUI EST DEJA DANS LES OUBLIETTES DES TIROIRS MAIS NOUS AVONS UNE GRANDE CONFIANCE 0 NOTRE CHER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ABDELAZIZ BOUTEFLIKA QUI 0 PROMIT 0 SES CITOYENS DE REGLER LE PROBLEME DES SINISTRES DE CHLEF UNE LONGUE VIE POUR NOTRE CHER PRESIDENT ET NOUS DEMANDONS 0 TOUS CES GENS QUI ETAIENT CONTRE LE DOSSIER DES SINISTRES DE NE PAS MELER DE NOS AFFAIRES ET VOUS ETES DES ELUS SOIT DISANT QUE VOUS REPRESENTER VOUS MEME COMME ZITOUFI-NUICHANI-ABDEI MOUSSA -BENAI ET D4AUTRE OPPORTUNISTES SEUL LE REPRESENTANT DE CE DOSSIER C4EST BIEN LA COORDINATION DES SINISTRES ET 0 CE P/APW RESTE DANS VOTRE CABINET ET LAISSE LES SINISTRES 0 LEURS PLACES IL4Y A LES HEROS DE LA COORDINATION DE FAIRE LEURS TRAVAIL A VOS 50 SALOPARDS

  8. abdou dit :

    vive les héros de la coordination des sinistres de chlef ,vive M.yagoubi ,A.nefaa et F.missoum et abats les chiens de ghazi et les 50 salopards

  9. boutabout malika dit :

    he bien messieurs femmes et hommes enfants vieux jeunes sont derriere vous simplement de mettre en surface le dossier des prefabriques de chlef ou sont les asnamis pour aider la coordination ,je suis tres sur que tous les habitants des chalets sont atteints par des maladies chroniques et attendons nos enfants .

  10. SINISTRES DE BOUMERDES dit :

    AVEC VOUS LES BRAVES DE NOTRE CHERE CHLEF AL ASNAM ENCORES D’EFFORT NOUS SOMMES AVEC VOUS VIE A COORDINATION DE CHLEF

  11. khelil dit :

    khelil samir artiste demande de l’aide sur art

  12. didouwa dit :

    bonjour je suis une sinistrée du séisme du 10/10/1980 horpheline a l age de 13ans mes parent je précise ma mère et mon père sont décédés tout les deux au sein du cfpa del asnam au seime du 10/10/1980 ou mon père travaillais comme enseignant pendant plusieurs année on reçu ni logement ni capital decè ni indemnisation que faire ? si ce n est pas encore trop tard .

  13. daka de chlef dit :

    Les vrais combattants de la cause de chlef vous ne les connaissez pas.les hommes de chlef éxistent rons toujours.il faudra parler des véritables problemes de la Wilaya.les problemes qui apportent des sollutions aux quotidiens du citoyen.la question se résume en la distruction du préfabriqué.il ne s’agit pas de faire des héros.le prefa cause beaucoup de maladies et surtout aux femmes.il ne faut pas détourner la question de chlef en citant des personnes.Le président a promit d’apporter une sollution .A ce jour aucune sollution .L es résposables et autoritées disent que le dossier est sur le bureau du president de la république.Je pose la question suivante:q’est ce que c’est que 1000 000,00 de DA par rapport a la santé d’une personne femme ou enfant ou adulte? SALLUT LES ALGERIENS.

  14. DJAMEL dit :

    pour les salots qui ont sabotaient notre wilaya à l’epoque de ghazi ils veulent mettre les batons dans les roues de la coordination comme les gens sont connus heureusement sont compté sur les bouts des mains.

  15. TOUATI ZOUBIDZ dit :

    les raisons qui ont poussaient les autoratite a manipuler le dossier des sinistres de chlef a leurs guise il y a soit disant des association des quartier qui ont vendu l’affaire aux autorites grace a la cpoordination qui est toujours present dans les moments les plus difficiles les chiens des P/APC de chlef et chettia distribuer les logements sociaux pour leurs familles et vendu les 70% DES LOGEMENTS EN COMPLICITES AVEC LES PRESIDENTS DES QUARTIERS qui vont payer ces salauts comme un naigre de la zone 9 de chettia illitre suivant les gens de chettia qui parlent de lui de quelle coin est venu ce mouchard avec ses amis.

  16. tabou dit :

    ces gens de la cordination des sinistres qui ont battuent pour mettre en surface du dossier du prefa de chlef qui existe depuis 1980 nous remercions tout ces gens les braves de chlef mais vous chelifiens pourquoi pas obligés ces gens de les mettrent dans des listes electorale pour poursuivre ce dossier apw ou apc vous chelifiens non les asnamiens qui veulent attendre de les remettre des cheques dans la main restaient encore dormir les responsables des p/apc p/apw sont de chlef choisir des vraies asnamiens.

  17. DAHOU NACERA dit :

    je suis une vraie asnamienne vive la cordination des sinistres votez pour eux si vous voulez que notre ville retourne à l’epoque d’el asnam.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER