Rassemblement à l’université de Tizi-Ouzou pour dénoncer un harcèlement sexuel

Les étudiant de l’université de Tizi-Ouzou organisent aujourd’hui un rassemblement devant le rectorat pour interpeller le recteur quant aux sanctions à infliger à l’enseignant incriminé dans l’affaire de harcèlement sexuel. Pour rappel, l’affaire avait explosé le 21 avril dernier quand une étudiante en 2ème année LMD au niveau de la faculté de génie électrique a briser le silence en incriminant un de ses profs de T.P. 

Commentaires

  1. l'étudiant dit :

    c’est un sujet récurant
    combien de femmes sont harcelée dans nons universités, bureaux, administrations… etc?
    il ya pas de stat, mais c’est un phénomène, elles sont nombreuses à soufrir dans l’isolement et le silence, voila à aucun moment aucun responsable quelque soit sont grade, aucun policier, gendarme ou militaire n’est sanctionner pour les faits qui lui sont reprocher
    les exemples sont nombreux, on a qu’a passer devant les cité u pour voir des militaires, des flics faire presque dans l’intimidation et la menace aupes des filles démunis, inferiorisées par leurs place dans notre société

    mais des questions restent et demeurent posées, faut il s’attaquer au feu ou à la fumée?
    pour moi il est claire il faut s’attaquer aux causes, c’est à dire à l’impunité, à l’etat de non droit, à l’esta d’urgence …. il faut armer la société d’atouts et des moyens de sa lutte pour la conquette de sa liberté et au peuple de son droit à l’autodétermination

  2. Anonyme dit :

    Bonjour
    Je suis un jeune cadre issu de l’universite de tizi ouzou et comme j’ai passe plus de 5 ans dans ces lieux j’ai connu un peu les rouages de ce lieu maudit.
    Ma femme aussi y travaille actuellement ,ce que me fait vraiment mal c’est les responsables de cet etablissement si j’ose dire,ils font tout pour avoir toutes les femmes qui travaillent avec eux sous leurs pieds ,ils n’arretent pas de les convoquer et de les harceler.Ma femme etant victime de ces boureaux mais elle n’ose pas m’en parler de peur de ma reaction elle me raconte juste des bribes concernant ce qui passe au sein de l’universite de Tiz-ouzou.
    En tout cas si vous entendrez un jour un haut responsable au niveau de l’universite de tizi-ouzou batu ca sera en tout cas a cause d’une question de Nif .

  3. lila dit :

    c vrais ce genre de chose sont partout en algeri,moi en question j’etais victime ,pour mon grand maleur je me ss tu chose ke jai regreter jai abondoner les etudes pour le chien qu’il etait .bref il faut pas fermer les yeux pour des choses pareille

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER