Le quotidien Liberté rend hommage à l’ex-wali de Chlef

Mohamed ghazi, nouveau wali de “la coquette”

Une promotion et beaucoup de défis

Pour de nombreux spécialistes et autres observateurs, la nouvelle affectation de M. Mohamed Ghazi (ex-wali de Chlef) à Annaba dans le cadre du récent mouvement des walis, opéré par le président de la République, est une promotion largement méritée.
En effet, la maîtrise des dernières émeutes, qui avaient secoué les villes de Chlef et de Chettia, a fait de l’ex-premier chef de l’exécutif, un homme des conjonctures difficiles et délicates. Le choix porté sur celui-ci afin de prendre les destinées de la wilaya de Annaba, largement connue de par le phénomène des harragas, a été fait d’une manière judicieuse et adéquatement étudiée. Quelle que soit la nature de la grogne et du mécontentement de la population cheliffie à l’égard du premier responsable de leur wilaya, celui-ci reste cependant à l’origine d’un nombre considérable de réalisations — tous secteurs confondus —, à travers l’ensemble du territoire de la wilaya.
En effet, depuis sa désignation à la tête de la wilaya de Chlef, il y a presque sept ans, M. Mohamed El-Ghazi n’a fait que pousser encore et encore la machine de développement local dans tous les domaines vers l’avant. De l’agriculture vers l’industrie en passant par le logement, l’éducation, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle, l’emploi et autres secteurs encore plus que sensibles à tous les niveaux sans donner de chiffres car ceux-ci sont innombrables, la wilaya de Chlef, sous la houlette de son premier responsable, a connu un essor sans précédent en matière de développement local.
À titre d’exemple, il y a lieu de citer parmi les grands projets réalisés, entre autres, l’aéroport de Moafquia à Chlef, la trémie se trouvant au carrefour RN4 (Alger-Oran) et RN11 (Ténès-Tissemsilt), le gigantesque pôle universitaire d’Ouled Farès, l’important barrage d’irrigation à Harchoune, la station d’épuration des eaux usées à Chlef, l’électrification rurale, l’alimentation en eau potable, l’habitat rural, le grand musée de Chlef et les deux nouvelles villes actuellement en cours de réalisation à Chlef et à Chettia, pour ne citer que ceux-là ; le président de la République a inspecté ou inauguré plusieurs de ces projets.
Signalons enfin que même l’ex-SG de la wilaya de Chlef, M. Chatter, a été lui aussi promu au rang de wali. (R.R Liberté)

Commentaires

  1. ghazi dit :

    bien dit oui ton wali a realisé tout ça avec son argent et sur ces propres terres AGRICOLES A HAUT RENDEMENT…avec de tels articles vive la ruine de l algerie

  2. Anonyme dit :

    ce ne sont que de grands mensonges bien décorés

  3. citoyens chelifiens dit :

    parmis toutes les wilayas HELAS notre ex-perle « Chlef » est devenue la derniere

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER