• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 mai 2008

Archive pour le 10 mai, 2008

Algérie : brèves économiques

Entre 2003 et 2007, 417 entreprises publiques ont été privatisées dont 192 ont été totalement privatisées (100 %), 33 à plus de 50 % et 11 à moins de 50 %.

Les employés de 69 entreprises à travers tout le territoire national ont bénéficié de l’acquisition de leurs entreprises qui ont été proposées à la privatisation.

En 2007, le Conseil des participations de l’état (CPE) a approuvé la dissolution de 4 entreprises publiques et le transfert de leurs actifs aux Sociétés de gestion des participations (SGP) concernées.

Le groupe pharmaceutique Saidal a tenu une assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle M. Fayçal Ababsa a été désigné président du conseil d’administration du groupe.

M. Mohamed Larbi Yahiouche a été élu président de la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture (CAPA) lors d’une assemblée générale tenue lundi dernier à Alger.

Les cinq dernières entreprises publiques constituant actuellement le portefeuille de la Société de gestion des participations de conserveries, jus et boissons (SGP/COJUB) devraient être privatisées d’ici fin 2008.

L’Egypte vient en tête des pays arabes investissant en Algérie, avec 136 milliards de DA réalisés durant la période (2001-2007) dans 27 projets, suivie par les Emirats arabes unis, avec 76 milliards de DA (5 projets) et le Koweït avec 38 milliards de DA (2 projets).

Un citoyen de Chlef répond au journal « Liberté »

Le quotidien “Liberté” dans son édition du jeudi 07/05/08, sous la plume de R.R, a fait l’éloge du Wali de Chlef muté à Annaba. L’auteur de l’article qui a présenté un bilan positif de la gestion de ce haut responsable, d’une façon intéressée, comme l’atteste le contenu de son article, confirme une fois de plus que dans notre si grand pays, il y a toujours des gens qui cherchent, même au prix de la remise en cause de leur propre honnêteté intellectuelle, à blanchir certains responsables. Ils aiment faire plaisir aux commis de l’Etat véreux, mais à quel prix ? Seul Dieu le sait.  L’auteur qui a préféré signer son article par des initiales “R.R” figure sûrement sur la liste des heureux bénéficiaires de dernière minute d’un……!!!! A lui de prouver le contraire. Cher “Raïna Raïkoum” de Liberté à la solde du mal. Vous venez de mettre en doute toutes les contestations faites par une population blessée, dans son amour propre, par une gestion catastrophique d’un Wali depuis 2001. Vous soutenez un méchant usant de ses fonctions pour faire taire les bonnes âmes de la wilaya de Chlef de ses dérives par le recours à des procédés antidémocratiques faisant loi comme en Birmanie. Dans notre éducation, l’honnêteté et l’amour de la patrie n’ont pas de prix comme le font quotidiennement les serviteurs désintéressés de l’Etat et les citoyens de ce grand pays. Les projets dont vous faites référence, dans votre article, ont été réalisés sur les fonds de l’Etat et non pas sur les fonds propres du Wali d’une part, et d’autre part à quel prix et dans quelles conditions techniques ont été réalisées ces infrastructures ? La trémie recèle déjà beaucoup d’anomalies dans sa réalisation sur le plan technique et risque de s’écrouler. Avis aux usagers de cette infrastructure routière! et ceci grâce à la sous-traitance de ce grand projet au vu et au su de tous et avec la bénédiction de l’argent du contribuable. Vous parlez de bonne gestion dans ce cadre bien précis ? Alors tant mieux pour vous et tant pis pour les lecteurs de “LIBERTE”!!! Le temps de la “Brosse” avec la jeunesse du troisième millénaire est dépassé et aussi fini. A ne pas l’oublier ? Ce n’est plus la jeunesse postindépendance qui a servi avec âme et corps son pays. La jeunesse d’aujourd’hui exige du concret et des comptes pour le bien de tous sans plus et non plus sa soumission pour la caste au pouvoir, sa progéniture et ses serviteurs aveugles comme vous le faites aujourd’hui. A bon entendeur salut! N’éveillez pas le chat qui dort” “R.R” sur le bilan du Wali sortant, merci. Essayez plutôt de préserver le slogan de votre journal “Le Droit de savoir, Le Droit d’informer”.

Par Chakib de Chlef

Les villageois ont contraint l’unité « Lala Khedidja » à fermer ses portes

lallakhedidja526598.jpgLes villageois de Tafssa, dans la commune d’Agouni Gueghrane (Ouadhias), ont contraint l’unité des Eaux minérales « Lala Khedidja », unité reprise récemment par le groupe Cevital de l’homme d’affaires Issad Rebrab, à fermer ses portes. Ils ont également bloqué ses forages et l’accès y menant. Cette riposte est venue, selon eux, après que les responsables de cette unité ont manqué à leur parole en ignorant leurs promesses faites d’engager des jeunes du village. D’où, toujours d’après eux, la colère des villageois qui s’étaient rassemblés en fin de semaine dernière devant le siège de la daïra. Les protestataires réclament également les compensations financières concernant les terrains sur lesquels est érigée l’entreprise.

« La France veut faire main basse sur le renseignement sécuritaire de l’Algérie»

touati.jpg«Le seul objectif de la France est de concurrencer les Etats-Unis d’Amérique pour faire main basse sur le renseignement sécuritaire du pays. Les Etats-Unis ont eux, me semble-t-il, bénéficié d’un bureau pour le FBI (Federal Bureau of Investigation) à Alger, la France désire la même autorisation. Elle veut également faire intégrer l’Etat hébreu dans le projet du bassin méditerranéen», a déclaré le président du FNA, Moussa Touati, au quotidien El Watan, en marge d’un meeting qu’il a animé, jeudi dernier, à Guelma.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER