Agression d’un étudiant: l’association Nedjma réagit

tud.jpg« Un étudiant de la faculté des sciences humaines et sociales de Bouzaréah a été victime d’une agression physique et verbale de la part des responsables de la sécurité de ladite fac, le mercredi 14/05/2008 à 14h. L’agression s’est produite quand l’étudiant en question s’est rendu dans le bureau du service de sécurité pour s’expliquer sur certains agissements et abus d’autorité exercés sur l’ensemble des étudiants par les agents du même service. 

Alors le dictat de l’administration s’affirme quand les deux responsables de la sécurité et trois de leurs agents procèdent à la fermeture de la porte de leur bureau, faisant à l’étudiant un séquestre et objet de toutes sortes d’insultes et de persécutions. Face à cette situation, l’étudiant n’avait d’autre choix pour fuir que de casser la vitre. 

Juste après, des dizaines d’étudiants se sont rassemblés devant l’administration pour dénoncer son dictat et ses graves dépassements, comme ils ont décidé, sous l’emprise du choc, la fermeture du portail principal du campus comme signe de protestation et de colère. Ils exigent des indemnisations morales et matérielles à l’étudiant victime qui s’est abîmé gravement la main. 

Rappelons que le rôle de ces responsables est d’assurer les conditions de sécurité et non de produire de l’insécurité qui caractérise le campus depuis que ces responsables se désengageant de leurs responsabilités.  En effet, ils deviennent source d’inquiétude puisqu’ils n’hésitent pas à provoquer et intimider les étudiants qui ne cessent de se plaindre. Face à ces doléances des étudiants et ces pratiques dictatoriales de l’administration, l’association Nedjma ne peut rester indifférente et rappelle que cette époque, déjà révolue, de répression a produit tant de désarroi et de révoltes chez les étudiants. En réalité, cela ne vise sans aucun doute que la restriction des libertés démocratiques et individuelles ainsi que le droit à la protestation. 

Il ne s’agit en fait que d’une remise en cause d’une panoplie de droits et de libertés chèrement acquises par les luttes étudiantes progressistes.”

Commentaires

  1. tchirou dit :

    association nedjema nhebkom bzaf

  2. nancy dit :

    bj d’abod je suis desolé pr cet etudiant vraiment c une honte de lire ca car si la securité provoque l’insecurité comment on peut vivre en paix et comment on peut jujer les autres … moi chui etudiante et je comprend bien cette situation car chaque fois on assiste une pareiile ou une violence d’une autre facon .merci

  3. sarah dit :

    bjr chers internautes,
    je suis une des militantes de NEDJMA qui est située a l’universitée de BOUZARéAH,cette association a tjrs éxisté pr défendre nos droits nous les étudiants..l’article que vous avez lu est tte vérité mais les quelques mots et expressions utilisés ne renvoient surtt pas a la vrai réalité car les membres de l’association ne peuvent rien faire si on trouve pas de soutien en d’autres étudiants,il faut qu’ils apprennent à dévoiler et dénoncer l’abus de X ou Y. les étudiants doivent se soutenir pour arriver a imposer leurs avis..
    Il faut qu’on arrète de nous taire et de supporter des humiliations, il faut agir et n’en pas que parler..
    Si vous ètes intéréssé par ces propos on organise chaque année des activités éxternes au sein de la fac je vous laisse mon email pour me contacter et m’aviser de vos commentaires:
    sarah-doux@hotmail.fr

    merci

  4. Kaouche dit :

    Le smiley (tete jaune) est une erreur de frappe involontaire . La lettre que je vous envoie est très sérieuse .

  5. sofiane dit :

    je suis tres heureux de voir des etudiants prennent leurs revendications en avant avec force et determinaton. je suis ancien militant de l’association et je vous confirme que elle est la seule organisation estudiantine qui peut prendre le flambeau des opprimés avec une determination politique et avec une sincerité qu’on e trouve pas ailleurs. alors je lance un apel a tout les etudiants d’algerie qui se reclament dans le conmbat pour l’émancipation de la classe ouvriere et qui veillent a ce que les droits democratiques des étudiants et de la societé , allez- y l’association nedjma s’inscrit de cette lutte qui est quotidienne. je vous salue et bon courage pour notre association e pour les camarades qui sont mnt en lutte a la ac. vive la lutte car seule la lutte paye.

  6. hamid dit :

    salut la gouche

  7. toufik dit :

    slt NEDJMA ,la lutte continue
    bon courage la famille .toufik de NICE

  8. matoub dit :

    moi comme 1 etudiant a bouzreaha je suis contre l ‘association vous installe pour les probleme et le resto absent realement je suis tjrs a la fac che est moret avec le socialisme alors soyez moderne.je peux faire pas mal de choses pour l ‘association je sais ci dur mais unifiions nous pour que le kabyles et non pour les khototo l’agression est normal fi biladi

  9. jamil dit :

    salut a tous.j aimerai denoncer une autre activité de hagra.c est a propos de ma bourse d etudeant.j ss en troisieme année de fac .la premiere année j ai touché ma bourse au debut de 2eme année apres avoir refait tout le dossier c bon . j ai eu l année j ai renouvellé mon dossier normalement et j ai rien recu pour ma deuxieme année alors que j recois le 1er terme de ma troisieme année.en résumé on m a volé ma bourse de 2eme année.j ai demandé apres elle a bab ezzouar on m a dit qu elle est probablement perdue et que j ne suis ps le seul dans ce cas.j ne sais pas quoi faire pour reccuperer mon droit. merci de m avoir permis d exposer mon probleme et de m aider si c est possible

  10. jamil dit :

    abus du pouvoir ou vol de bourse d etudiant

  11. AMAROUCHE dit :

    C’est trés inquiété ce genre choses.

    Que dites-vous également des chantiers spontané qui s’ouvrent pour mieux faire encore en démolissant les anciens, mais sans que des panneaux « ATTENTION TRAVAUX ! » ne soient mis là où il fallait pour assurer la protéction et la sécurité des gens automobi – listes et piétons confondus.

    Et si des pratiques pareilles se font ouvertement pour mal éduquer, pourquoi reprocher alors aux autres la mauvaise éducation ? Dire une chose dans les textes en matière de codes, tous les codes et ensuite faire le contraire, qu’est-ce-que cela veut dire ?

    Mais la défense aussi, se fait-elle pour le faible type et le fort confondus en cas où il y a une preuve qu’il est victime ou alors pour les personnes célébres et influentes seulement ?

  12. soutient dit :

    mon message est déstiner à l’association NEDJMA. a qui incombe l’erreur ? je lence un appel à tout les étudiants qui sont conscient du danger qui guette l’enceinte estudiantine; c’est à vous, vous seule de prendre en main la situation, l’étudiant qui s’est fait agresser par les sécurité qui devait lui assurer la sécurité n’est pour rien. c’est l’administration qu’il lui a dicter de se comporter ainsi. Alors, l’ennemi juré de l’étudiant, c’est l’administration et non pas l’agent de sécurité. j’espère que vous me compreniez. amicalemnt votre

  13. Worldemocracy dit :

    Bonjour,

    Nous souhaitons vous informer de la création de http://www.worldemocracy.com, le site de la démocratie d’opinion en ligne.
    Des milliers d’algériens se sont déjà connectés sur notre site pour s’exprimer sur la situation actuelle en Algérie. Vous pouvez les rejoindre pour construire la démocratie d’opinion en ligne. Le vote est anonyme et prend quelques secondes.
    Si vous appréciez notre site, faites le connaître autour de vous. Votre voix n’aura que plus de valeur si des milliers d’autres s’y ajoutent.
    Cordialement,
    L’équipe de Worldemocracy.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER