“Le processus de restructuration du FFS est engagé”

hocine2254888.jpg“Le FFS a vécu un grave danger avant la tenue du 4e congrès qui a dissipé tous les malentendus, ceci bien sûr, grâce à la vigilance de ses militants”. C’est par cette phrase que Hamid Ferhat, président de l’APW, au débuté la conférence-débat de vendredi matin organisée par son parti à la salle des fêtes d’Aokas et qui entre dans le cadre du programme des rencontres politiques des militants, sympathisants et amis du parti afin de le restructurer. Accompagné de Boussaâd Belhadj, chargé de la formation au niveau national, et de Hamid Aissani P/APC de Tichy et membre de la commission administrative de la wilaya de Béjaïa, le P/APW a expliqué, devant une assistance fort nombreuse, la démarche du parti qui avait résolu, lors de son dernier congrès, de s’ouvrir à la société civile. Dans son intervention, le membre du secrétariat national a explicité le grave danger qui planait sur le FFS et “qui n’est autre que l’infiltration du parti par des énergumènes possédant des cartes de militants mais dont les complots de déstabilisation du parti ont été déjoués par les militants sincères et engagés”.

De son côté, le membre de la commission administrative de Béjaïa a déclaré que “L’objectif de ces rencontres est de légitimer les structures de base par l’organisation de congrès de sections et de fédérations qui aboutiront à l’élection et l’installation de comités issus de militants et de personnes pouvant apporter un plus dans le cadre de l’ouverture à la société civile. Ceci pour éviter les anciennes assemblées générales électives”.

Durant le débat qui s’ensuivit, Belhadji et Ferhat ont tour à tour répondu aux questions pertinentes des présents, le P/APW ne s’est pas gêné pour fustiger le P/APC avec lequel il affirme toutefois n’avoir aucun problème personnel mais dont la gestion serait dictée par des forces occultes. Il a remis en cause la liste des jeunes chômeurs remise à Sonatrach pour un recrutement durant la période estivale et dont les noms ont été triés sur le volet. En outre il a déclaré que c’est lui qui a bloqué le fonctionnement de l’APC et que le FFS respecte le choix du peuple et respecte ainsi les élus indépendants qui représentent plus de mille électeurs alors que ce n’est pas le cas du RCD lequel veut gérer unilatéralement. Bien avant le début de ladite rencontre, la session d’ouverture des travaux de l’APW de Béjaïa a été projetée sur écran à l’intention de l’assistance présente constituée en majeure partie de jeunes y compris quelques filles.

Commentaires

  1. Mahfoud: Hamid Ferhat fait des siennes!!! dit :

    Incroyable mais vrai

    Le camarade Hamid Ferhat gagnerait à se faire discret et à ne pas jouer les donneurs de leçons. Ne serait-ce que pour le rôle indigne qu’il a joué à la tête de la dernière commission de médiation et des conflits. A l’inverse du courageux militant qu’était Ahmed Ait Cherif qui s’est systématiquement élevé contre les exclusions et radiations illégales, Hamid Ferhat a cautionné sciemment toutes les violations statutaires de l’appareil du parti. Il y’avait un enjeu de taille. Détrôner le P/APW FFS sortant Betache Mohamed à l’occasion des échéances locales dernière. Il y a réussi.Tabbou et consort pouvaient librement prononcer des radiations de militants sans aucune procédure disciplinaire. Plus grave, en confiscant le droit sacré de la défense des militants incriminés par l’appareil. Hamid, par son silence, a accumulé suffisamment de bons point pour supplanter sur le fil Mohamed Bettache, aujourd’hui son vice- président. Quel gachis. Aujourd’hui, il se permet de parader et donner des leçons….Au lieu de se faire petit, il persiste et signe en affirmant que le congrès préfabriqué a définitivement réglé les problèmes du parti. Bravo Hamid. Tout celà, après avoir été élu à la présidence de l’APW grâce à Ouyahia et les voix du RND. Au vu de ses derniers exploits, c’est dans ce parti, le RND, qu’il aurait été en phase….

    A bon entendeur,

    Mahfoud

  2. Mourad dit :

    Hamid Ferhat a perdu sa commune lors des élections de 2005. Il est d’un niveau médiocre: 4ème. Il se retrouve à la tête de l’APW grâce aux élus du RND. Il a été promu pour service rendu

  3. Mahfoud à Mourad. Hamid Ferhat continue à faire des siennes!! dit :

    Juste un bémol, mourad. Le niveau scolaire n’est pas le critère déterminant dans l’exercice d’un mandat politique électif. J’ai connu des autodidactes qui savent s’entourer de techniciens de toutes sortes. Alors que Hamid ait un niveau de quatrième ou un doctorat de je ne sais quoi m’importe peu. C’est surtout le fait qu’il ait accepté de fonctionner comme les clients du parti unique en rampant face à l’appareil, piétinant toutes les valeurs fondatrices du FFS, pour pour retrouver son poste de président d’APW. Oui, élu grâce au six voix du RND.Un jour viendra où il devra se repentir. Pour l’instant, il continue à pérorer et à traiter des militants de conviction d’ »énèrgumènes ayant infiltré le parti avec de fausses cartes ». Triste, triste…

    Mahfoud

  4. Mahfoud à Mourad. Hamid Ferhat continue à faire des siennes!! dit :

    Juste un bémol, mourad. Le niveau scolaire n’est pas le critère déterminant dans l’exercice d’un mandat politique électif. J’ai connu des autodidactes qui savaient s’entourer de techniciens de toutes sortes. Alors, que Hamid ait un niveau de quatrième ou un doctorat de je ne sais quoi m’importe peu. C’est surtout le fait qu’il ait accepté de fonctionner comme les clients du parti unique en rampant face à l’appareil, piétinant toutes les valeurs fondatrices du FFS, pour pour retrouver son poste de président d’APW. Oui, élu grâce au six voix du RND.Un jour viendra où il devra se repentir. Pour l’instant, il continue à pérorer et à traiter des militants de conviction d’”énèrgumènes ayant infiltré le parti avec de fausses cartes”. Triste, triste…

    Mahfoud

  5. moumouh dit :

    ARRETER LA GUERRE SVP
    hamid ferhat est le seul p/APW FFS EN ALGERIE MALGRE C UN DIABLE IL EST LE NOTRE.MOI JE FIER DE LUI MIHOUASS DHA CHITANE……….IL FAUT VOIR D’autres P/APW,???

  6. Mahfoud à Moumouh dit :

    Merci Moumouh de nous interpeller. T’as raison de rappeler qu’il est des notres. Mais tu as lu l’article ci-dessus. Que dit Hamid Ferhat?“Le FFS a vécu un grave danger avant la tenue du 4e congrès qui a dissipé tous les malentendus, ceci bien sûr, grâce à la vigilance de ses militants”. A qui fait-il allusion à ton avis? Le secrétaire national du FFS a précisé sa pensée: Il a explicité le grave danger qui planait sur le FFS et “qui n’est autre que l’infiltration du parti par des énergumènes possédant des cartes de militants mais dont les complots de déstabilisation du parti ont été déjoués par les militants sincères et engagés”.Alors Moumouh, tu sembles être cohérent dans ta pensée. Tu sais que ces propos visent des militants sincères qui ont osé élever la voix sur le déficit démocratique à l’intérieur de notre parti. Vas-tu lancer un appel à Hamid Ferhat et au représentant du secrétariat national, certainement ce drôle de Toutou, pour qu’ils “arrêtent la guerre”,selon ton expression consacrée???

    Que faut-il faire donc Moumouh? Se taire face à la gestion unilatérale et cynique de l’appareil. Non, Moumouh. Continuons à réaffirmer nos positions face au pouvoir militaro-policier en place. Mais pour porter notre point de vue en profondeur dans la société il nous faut une organisation structurée et dynamique. La base doit pouvoir retrouver sa voix ( voie)!!! Il nous incombe donc d’imposer un fonctionnement démocratique à l’intérieur du FFS. Là réside la chance d’une démocratisation du pays demain. Tu vois Moumouh qu’il ne faut pas se taire lorsque des dérives internes sont constatées ici et Là!!

    Salutations

    Mahfoud

  7. ali canada dit :

    Le P/APW de Bejaia a été élu grâce au voix du RND donc avec la caution du système politico-sécuritaire.
    la médiocrité politique gangrène l’appareil du parti , le FFS est en voix de liquidation et cela bien sûr avec la bénédiction du « ZAIM ».
    l’alternative démocratique en Algerie, ne viendra pas du FFS , car les idéaux du FFS ont été vidés de leur consistance et les militant intègres qui on porté le parti pendant les années de braise ont été orientés vers la sortie .
    Une refondation total du FFS s’impose s’il on veut que le FFS retrouve la voie du fonctionnement démocratique et redevienne un vivier d’idée politique.
    Ali du canada

  8. Ali du Canada. Après ce constat lucide, que faire? dit :

    Ali du Canada,

    Ton constat est limpide.J’y adhére. Que pouvons nous faire pour enrayer cette fuite en avant des décideurs au sein du FFS.Et, surtout pour ne pas prêter le flanc et donner le sentiment que l’on se trompe d’adversaire. Le pouvoir militaro-policier est toujours là! plus riche que jamais!!

    Arezki

  9. moumouh dit :

    aprés une abscence je veux savoir qu’elle est l’interet de s’ataquer au FFS et a
    SI LHOCINE laissez AIT AHMED tranquille c le voeux du pouvoir d’éliminer le FFS….SOYEZ logique les portes du FFS sont ouvertes.moi entant que sympatisant j’ai juré de ne pas adhérer au parti ,je suis bien
    comme
    je suis je contribue plus que les militants ………il y a que les militants qui critiquent le FFS..C DROLE..La porte du FFS M’A JAMAIS fermé………je rencontre souvent les responsable et j’ai fais compagne pour le FFS .LES PSEUDO-MILITANT sont influencé par la matiére…rien n’a graté au ffs.

    vive le FFS

  10. ALI dit :

    aprés une abscence je veux savoir qu’elle est l’interet de s’ataquer au FFS et a
    SI LHOCINE laissez AIT AHMED tranquille c le voeux du pouvoir d’éliminer le FFS….SOYEZ logique les portes du FFS sont ouvertes.moi entant que sympatisant j’ai juré de ne pas adhérer au parti ,je suis bien
    comme
    je suis je contribue plus que les militants ………il y a que les militants qui critiquent le FFS..C DROLE..La porte du FFS M’A JAMAIS fermé………je rencontre souvent les responsable et j’ai fais compagne pour le FFS .LES PSEUDO-MILITANT sont influencé par la matiére…rien n’a graté au ffs.

    vive le FFS

  11. Ahhh y a Ali. élève le niveau de nos échanges au lieu de...Mahfoud. dit :

    Ali. Facile ce que tu dis. On sent que t’es à côté. Totalement à côté. Mais celà se comprend, tu n’a jamais été militant d’une organistion politique. Il est donc naturel que tu ne puisses saisir les problèmes organiques et politiques et la crise que traverse le FFS. Tu dis que tu rencontres les responsables du FFS, c’est bien. Essaie de côtoyer des militants de base, tu comprendrais que nul ne souhaite critiquer la personne d’Ait Ahmed. Ce qui est en débat, c’est la gestion cynique de l’organisation, les dépassements statutaires…

    Tu l’as dis, la porte du FFS est ouverte, rentres-y et tu comprendras!!!

    Mahfoud

  12. Ahhh y a Moumouh. élève le niveau de nos échanges au lieu de...Mahfoud. dit :

    Moumouh, c’est à toi que s’adresse le message précédent.Puisque Ali fait partie de ta panoplie de pseudo.

  13. Ali du Canda dit :

    Arezki ,
    Pour remmetre le FFS sur rail , il faut une refondation démocratique qui succitera l’adhésion des militants et qui puisse faire sortir le cercle de décision du ffs d’une omerta conjuguée à une absence de stratégie politique.
    pour cela je préconise :
    1 – Revenir à l’esprit de la création du FFS
    2 – Mettre en place une commission dont la composante humaine doit faire appel à des militants connus pour leurs integrité et honneté politique , il faut faire appel a des personnes qui ont cotoyé Mécili, Mahiou et Debaili , car ils sauront s’inspirer des idées et stratégie de nos martyres
    3 – la commission doit analyser l’ensemble des raisons des différents échécs du FFS
    4 – Tenir un colloque qui edictera les recommandation d’une refondation
    5 – Mettre en place une commission ad-hoc chargé d’organiser le congrès et en faisant appel à tous ce qui ont quitter le parti ou ont été éloigné , à l’image de  » Cherif Ben adouda, Salah Djaffar, Djamel Ben Sebaa, Si Ahmed, Halet, Khelil, Hadj Arab, Kadi,Rahni, Zentar …etc)
    6 – mettre en place à la suite du congrès une structure de direction allégée sous l’autorité d’un secrétaire général et la présidence honorifique du « ZAIM » la présidence ne doit pas avoir un rôle exécutif en raison des aléas de celui qui la présidera
    7 – La nouvelle direction issue du congrès travaillera a restructurer le parti et créer les condition d’une relance politique
    8 – Réorganiser un congrès d’ancrage organique et qui permettera d’achever le processus de refondation
    évidement réunir toutes ces condition n’est pas simple car il faudra beaucoup de volonté , mais néanmoins cela reste l’une des eule voie de salut
    j’espère avoir contribuer a apporter un éclairage
    Ali du canda

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER