• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 28 mai 2008

Archive pour le 28 mai, 2008

Communiqué de Naqd

dahodjerbaled987.jpgLa Bibliothèque Nationale d’Algérie en partenariat avec la BDIC de Paris et la collaboration de la revue NAQD, organise une exposition photos d’archives prises par Elie KAGAN (Photo-reporter à Révolution Africaine)  consacrée à ‘ALGERIE 1963: L’AN 1 DE L’INDEPENDANCE’ durant la semaine du samedi 31 mai au jeudi 6 juin.  

A cette occasion, une Table-Ronde se tiendra le mardi 3 juin à 16h à la Salle Bleue où interviendront des figures marquantes de cette période dont Mohammed HARBI (Révolution Africaine), Lemnouer MEROUCHE (El Moudjahid en langue arabe), Pierre CHAULET (El Moudjahid en langue française puis pionnier du secteur de la Santé) Fadela M’RABET (Radio Alger et pionnière de la lutte pour le droit des femmes), et d’autres personnalités représentant les différents secteurs de la vie sociale et politique qui parleront de  cette première expérience d’une Algérie enfin libérée de la présence coloniale. Venez nombreux et diffusez l’info dans vos réseaux.  Avec toute mon amitié 

Daho 

FFS: Que recherchent les pouvoirs publics à Ghardaïa ?

ghar.jpgFRONT DES FORCES SOCIALISTES

         Secrétariat national

    Alger le 27 mai 2008

COMMUNIQUE

C’est la question que se posent les citoyens de Ghardaïa et particulièrement de la ville de Berriane, non encore remis des derniers et terribles évènements ayant causé des morts, des blessés  et des destructions.

Au lieu de répondre au mécontentement des citoyens par l’ouverture d’un dialogue constructif basé sur le respect mutuel et la quête de la justice, les pouvoirs publics préfèrent le pourrissement, l’escalade dans les manœuvres et l’instrumentalisation des archaïsmes.

Aujourd’hui et de nouveau, la tension est à son comble et la situation risque d’évoluer dangereusement. L’arrestation aujourd’hui à 8h00 du matin, de M. OULED DAOUD AHMED,  responsable de la section locale du FFS à BERRIANE, la violation de son domicile  et la confiscation de son matériel informatique par les services de sécurité, participe à la stratégie de tension que pratiquent les autorités envers la population.

Cette nouvelle campagne d’arrestation qui cible les militants du FFS, vise à cacher l’absence de volonté des autorités et leur incompétence à trouver des solutions aux problèmes des citoyens.  

Le FFS dénonce cette stratégie de prise en étau de la population entre la répression et la peur d’un coté et le chantage au chaos de l’autre coté.

Le Front des Forces Socialistes qui dénonce cette campagne d’arrestation des militants, appelle les citoyens de la wilaya de Ghardaïa à redoubler de vigilance pour mettre en échec toutes les manœuvres sournoises qui visent à faire basculer une région aux valeurs de paix et de sagesse connues et reconnues de tous, dans la confusion, le désordre et la violence.

Le constat aujourd’hui est qu’au nord, comme au sud, à l’est comme à l’ouest du pays, les manifestations pacifiques des citoyens, qu’il s’agissent de la revendication du travail, du logement, de la sécurité ou protester contre l’iniquité des représentants de l’administration, sont systématiquement traitées de manière à transformer une expression citoyenne en émeute suivie d’une répression féroce et de l’arrestation puis de la mise en accusation d’honnêtes citoyens ou l’on retrouve systématiquement des militants associatifs, politiques ou syndicaux aux cotés des simples anonymes ramassés au grès du hasard.

Le FFS considère qu’entre la peur inhibitrice et la colère destructrice, le choix de la société peut être celui de la vigilance et de la lucidité.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER