On aime bien faire de la petite politique *

Le mal qui ronge l’Algérie entière passe de tout temps sous silence. Par contre, on aime bien faire de la petite politique qui trouve proliférations dans certains quartier comme celui auquel vous faite allusion (Quartier Seghir Béjaia NDLR). J’aurai bien aimé que vous tirerez la sonnette d’alarme sur les dilapidations des biens publics, entre autres, quatre milliards d’euros que Zerhouni s’octroi pour restructurer la police et renforcer le clan d’Oujda, trois milliards de dollars pour la grande mosquée d’Alger, d’autres milliards jetés en l’air pour acheter des avions de guerre. Pendant ce temps, les Algériens cherchent la nourriture dans les poubelles y compris dans ceux du quartier Seghir. D’autres qui ne savent même pas nager dans une baignoire cherchent à prendre le large pour fuir vers l’inconnu. Les maux de la Kabylie sont ceux de toute l’Algérie. Déployer votre énergie à expliquer aux Algériens que tant que des partis boulitiques font de l’opposition au régime et leurs dirigeants résident au Club des pins (primes, voiture blindée et neuf gardes du corps pour Said Sadi, ce genre de pratiques, comme vous dites, ne feront que continuer… Le jour où la vérité éclatera, la décantation fera son travail ; ce jour là le FFS aura fait son boulot.  

 

Par Moul Chache

* Le titre est d’El Mouhtarem 

Commentaires

  1. mohand dit :

    depuis quand un commentaire devient un articlr ya si el mohtarem

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER