Conférence nationale des élus du FFS: Résolution

lu.jpgNous, élus du FFS réunis en conférence nationale à Zéralda les 5 et 6 juin 2008.

 

 

Nous faisons nôtre les Objectifs du Millénaire pour le Développement adoptés par le 4ème congrès national de notre parti, nous les traduirons en objectifs locaux dans chacune de nos municipalités qu’il s’agisse de réduire la pauvreté, la malnutrition, la mortalité infantile, la mortalité maternelle, de scolariser tous les enfants, de renverser la progression du VIH Sida et du paludisme ou de protéger l’environnement.
Pour ce faire, nous nous engageons à souscrire des engagements précis, identifiables et évaluables, à agir dans la transparence et à rendre compte de notre action à nos administrés.
Nous mobiliserons toutes les ressources publiques et privées au plan local. Prenant appui sur la richesse des expériences existantes, nous établirons également des partenariats pour le développement, par la promotion de coopération associant les municipalités, le mouvement associatif, les entreprises publiques et privées et les milieux universitaires.Nous accorderons toute l’importance voulue à l’information systématique et régulière de la population sur les OMDs et à leur participation effective à titre individuel ou collectif à la réalisation de ces objectifs.
Nous demandons à l’Etat de prendre toutes mesures adéquates pour favoriser la mise en œuvre des OMDs au niveau local :
En procédant à une décentralisation effective par un transfert des ressources et des compétences visant à optimiser les résultats grâce à une meilleure complémentarité entre les stratégies et les actions entreprises au niveau local.
En accordant une autonomie administrative et financière aux municipalités
En apportant une contribution substantielle aux activités de formation des acteurs locaux afin de faciliter l’accès aux informations pertinentes pour la mise en œuvre des OMDs. En favorisant la coopération municipale internationale, notamment à travers les actions de co-financement et de facilités d’accès aux transferts de matériels et de services, y compris par des exonérations fiscales ;
En traduisant par des mesures législatives et règlementaires, par des programmes et des projets appropriés, et par des allocations budgétaires correspondantes, l’appropriation par les municipalités de chacun des Objectifs du Millénaire pour le Développement.
Dans la situation difficile que traverse le pays à la veille d’échéance importantes pour son avenir ; nous réaffirmons notre attachement à nos principes politiques :
• Rappeler que c’est l’absence de liberté et de démocratie qui engendre et reproduit les cycles de violence.
• Restituer à la société tous les instruments et attributions de la représentation sociale et permettre aux partis politiques aux syndicats libérés, et à la société civile d’activer librement dans le champ politique national.
• Condamner toutes les formes d’exclusion et de répression et réhabiliter le politique tant au niveau central que local, seul moyen d’impliquer toutes les composantes de la société au développement du processus démocratique
• Rappeler que le seul chemin de la sécurité nationale, de la stabilité et de l’espoir demeure la mise en place d’un véritable processus de démocratisation du pouvoir et de la société.
• Insister sur la représentativité des élus et de leur responsabilité devant les citoyens et l’Etat.
• Revendiquer instamment, l’exercice de la liberté de la presse et d’opinion.
• Exiger une claire répartition des compétences et des prérogatives entre le pouvoir central et local et le pouvoir local et en demander les moyens correspondants pour un réel exercice du pouvoir au niveau local.
• Instruire les élus pour rester en permanence à l’écoute et au service du citoyen et prendre conscience de la double responsabilité de l’élu qui est à la fois représentant des citoyens et de l’Etat au niveau local.
• Réhabiliter et élargir les prérogatives des élus et de l’administration locale pour ce qui concerne le développement local en général et notamment, la gestion du foncier et le contrôle de l’urbanisme.
• Insister sur l’importance d’orienter tous les efforts des élus et de l’administration locale en direction de la jeunesse qui se trouve depuis quelques années dans la misère et une détresse totale.
Nous lançons un appel à l’ensemble des communes de notre pays pour qu’elles se joignent à cette dynamique de solidarité et de progrès en inscrivant parmi leurs priorités la mise en œuvre des OMDs.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER