• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 23 juin 2008

Archive pour le 23 juin, 2008

Ouyahia nouveau chef du gouvernement

lejour3.jpgLe président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, a procédé lundi à un remaniement ministériel et nommé M. Ahmed Ouyahia en qualité de chef du gouvernement, en remplacement de M. Abdelaziz Belkhadem, nommé ministre d’Etat, représentant personnel du chef de l’Etat, indique un communiqué
de la présidence de la République.

« Dans le cadre du remaniement ministériel, M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a pris un décret- présidentiel portant nomination de Madame et Méssieurs : 
 - Amar Tou, ministre des Transports en remplacement de Mohamed Maghlaoui, appelé à d’autres fonctions.
- Said Barkat, ministre de la Santé, de la population et de la Réforme Hospitalière en remplacement de Amar Tou.
- Djamel Ould Abbes ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Communauté Nationale à l’étranger.
- Rachid Benaissa, ministre de l’agriculture et du développement rural en remplacement de Said Barkat.
- Hamid Bessallah, ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication, en remplacement de Boudjemaa Haichour, appelé à d’autres fonctions.
- Nouara Saadia Djaafar, ministre déléguée auprès du ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Communauté Nationale à l’étranger, chargée de la Famille et de la condition féminine.
-Melle Fatiha Mentouri, ministre déléguée auprès du ministre des finances chargée de la Réforme Financière, est appelée à d’autres fonctions.

promouvoir une « guerre de religion » sous le prétexte de la lutte anti-terroriste.

Monsieur,  Je vous prie d’insérer cette participation dans votre blog. Il s’agit d’un extrait tiré d’un ouvrage en cours d’élaboration (pour lequel je cherche un éditeur !) dans lequel je propose une analyse élémentaire de la politique des USA, qui permet de conclure à une volonté « naturelle » de promouvoir une « guerre de religion » sous le prétexte de la lutte anti-terroriste. 

« …Aujourd’hui, cet état d’esprit se manifeste de façon psychotique, complètement déréglée: on forme des terroristes pour mener à bien sa propre action contre un ennemi donné  à un moment donné (est ennemi des USA toute entité qui fonctionne sur des bases politiques autres; les russes il y a peu), comme si ces terroristes allaient se dissiper dans l’air une fois l’ennemi vaincu. Comme si la possibilité de devenir ultérieurement la cible des pratiques terroristes transférées de cette façon ne venait pas à l’esprit des entraîneurs. Comme si ces entraîneurs, dont personne ne peut aujourd’hui nier l’origine occidentale, ne mesuraient pas les implications objectives de leurs actes. Comme si ces super Captain’s dont l’offensive glorieuse justifie le recours à tous les moyens n’imaginaient pas un seul instant que les terroristes qu’ils forment pourraient un jour se retourner contre leurs maîtres… Comme si ces maîtres étaient des… enfants et qu’ils continuaient à jouer au gendarme et au voleur, eux étant naturellement les gendarmes. Et dans leur naïveté insondable, ils fabriqueraient des soldats de plombs qui, au claquement de doigts… Que dis-je ? Au signal électronique, ces soldats de plomb feraient les méchants pour eux. Pourquoi ? Grandissons un peu et imaginons l’intérêt possible de cette stratégie déviante. 

Quand on est informé que toutes leurs incursions extraterritoriales (parlant des USA) ont pour raison déclarée la défense de leur mode de vie, slogan repris en leitmotive sectaire par l’Europe après les attentats du 11 septembre, il y a de quoi s’interroger sur ce que l’on entend par loi, conventions internationales, justice, droits de l’homme, liberté d’entreprise, tous supports intégraux du dogme libéral. Surtout quand on sait qu’aucun état libéral ne pratique aucun de ces fondements de façon ne serait-ce qu’équivalente. » 

Bien à vous  Wi Yilan’ 

Le coordinateur des sinistrés de Chlef condamné

Le tribunal correctionnel de Chlef a rendu hier son verdict dans l’affaire opposant l’ex-wali de Chlef, Mohamed El Ghazi, au président de la coordination des cités en préfabriqué, Mohamed Yacoubi. Il a condamné le coordinateur des sinistrés à six mois de prison avec sursis et à une amende de 60 000 DA pour « outrage à fonctionnaire et usurpation de qualité ». 

87 émeutiers toujours emprisonnés selon Maitre Zehouane

87 personnes, selon M. Zehouane, sont toujours en détention à Chlef et 103 autres sont poursuivies. «Leur détention est arbitraire et illégale», a-t-il soutenu, lors d’une conférence de presse animée hier pour rendre compte de la «caravane de l’Ouest». «Certains incarcérés ont été torturés ou ont subi des violences», a affirmé un membre de la LADDH.  

 

 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER