Ouyahia nouveau chef du gouvernement

lejour3.jpgLe président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, a procédé lundi à un remaniement ministériel et nommé M. Ahmed Ouyahia en qualité de chef du gouvernement, en remplacement de M. Abdelaziz Belkhadem, nommé ministre d’Etat, représentant personnel du chef de l’Etat, indique un communiqué
de la présidence de la République.

« Dans le cadre du remaniement ministériel, M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a pris un décret- présidentiel portant nomination de Madame et Méssieurs : 
 - Amar Tou, ministre des Transports en remplacement de Mohamed Maghlaoui, appelé à d’autres fonctions.
- Said Barkat, ministre de la Santé, de la population et de la Réforme Hospitalière en remplacement de Amar Tou.
- Djamel Ould Abbes ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Communauté Nationale à l’étranger.
- Rachid Benaissa, ministre de l’agriculture et du développement rural en remplacement de Said Barkat.
- Hamid Bessallah, ministre de la poste et des technologies de l’information et de la communication, en remplacement de Boudjemaa Haichour, appelé à d’autres fonctions.
- Nouara Saadia Djaafar, ministre déléguée auprès du ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Communauté Nationale à l’étranger, chargée de la Famille et de la condition féminine.
-Melle Fatiha Mentouri, ministre déléguée auprès du ministre des finances chargée de la Réforme Financière, est appelée à d’autres fonctions.

Commentaires

  1. Bouzouiche dit :

    Triste Algérie et pauvre peuple dirigés par des mercenaires sans foi ni loi.
    Heureux les Martyrs qui n’ont rien vu.

  2. wagi dit :

    i3raq wawal

  3. khelil dit :

    Nouvel orchestre , meme musique.

  4. Brakna dit :

    en tout les cas; Ouyahia est beaucoup mieux que le pakistais plutot l’afgan de belkhadem.
    Il reste juste à savoir s’il n’est pas rappelé pour changer l’article 74 de la constitution pour offrir un mandat à vie au groupe de Oudjda.

  5. m sadali dit :

    moussa hadj,hadj moussa,j etais surpris ce matin par les commentaires d une certaines press dite « independante » qui veut nous faire avaler la pellule: nous convaicre que changer belkhadem par ouyahia est un signe de changement de cap, passer d une ideologie islamiste incarnéé par belkhadem à une vision moderniste incarnée elle par ouyahia,si je suis leur resonnement dois_je comprendre que boutef de lundi matin n est pas celui de dimanche soir,oublier que nous vivons sous une dictature ou les acteurs tenant le pouvoir reel n ont pas changés, ou les « majorités parlementaires » ne veulent rien dire du moment qu elles sont fabriquées ds les officines des services du drs,et du coup ne pesent nulement sur la designation d un chef du gouvernnement ou sur sa destitution.c est ce qu appellent les algeriens bled mickey:une belle caricature, qui vient du genie populaire et qui caricature bien ce qui ce passe ds notre pays.la verité c est que ce remmaniement obeit à un certain reequilibrage au niveau des hautes spheres du pouvoir survenus à la veille d une presidentielle à haut risque,et pour ma part çarentre aussi ds le cadre d un accord trouvé entre ces decideurs et que la nomination d ouyahia n est que

  6. m sadali dit :

    la premiere etape dudit accord,le reste viendra apres on le connaittra avec la presentation de l avant projet de la nvelle constitution,pour moi la machine des presidentielles est mise en marche et le rouleau compresseur avec dont les premiers premices apparaisse toujours avec le rangement d une certaine presse qui veut nous fire croire au prealable qu avec la nomination d ouyahia il va avoir du changement, et qu il n aura plus d emeutes,plus de misere et en plus de ça c est la fin de l ideologie islamiste…..que cette presse accepte d etre entre les mains des marionettistes c est son affaire mais delàs à accepter de se faire entrainer ds son raisonnement ça,c est notre affaire et les algeriens ne sont pas duppe.

  7. wi yilan' dit :

    Si je comprends bien, on piétine sur le chemin du renouveau. Essayons tout de même d’avancer un peu, juste pour nous sortir de l’ordinaire qui consiste à se limiter à la stricte constatation d’un piétinement en rond. Et si on faisait tout autrement ? Par exemple, jouer loyalement au vrai jeu de dupes qu’est la pratique démocratique résidentielle (réservée à ceux qui occupent le perchoir à vie, pas seulement en Algérie).
    Les internautes ont le moyen de transposer la pratique démocratique au réseau : à chaque échéance électorale ou autre, dresser des listes en fonction des sensibilités populaires manifestes, se soumettre les listes motivées entre forum, réorganiser les listes pour les condenser jusqu’au nombre de candidats requis, le tout dans un jeu franc de commentaires et de propositions. Et après ? Après, on verra… Commençons par nous parler.

  8. R.Z dit :

    La rumeur le disait revenir. Il revenait… Il revient. Il est là. Le chef du RND est rappelé, une fois encore à la tête du Gouvernement. Celui que la presse et la classe politique avaient surnommé « l’exécutant » et que les décideurs avaient placé sur une voie de garage revient. Celui qui s’était introduit … « jusqu’aux poches des travailleurs » en ordonnant des ponctions sur salaires prend les rênes d’un Gouvernement qui n’a aucune prise sur les affaires du pays, ni son mot à dire face aux institutions financières internationales dont le FMI et la Banque mondiale. Il reprend sa place, ce commis de l’Etat, sans état d’âme… C’est sous « son » autorité que le pays a connu l’affaire de la mutinerie sanglante de la prison de Serkadji, l’assassinat de Hachani et la liquidation de 460.000 postes de salariés.
    Aux élections de 1999, il apportera son appui à Abdelaziz Bouteflika. Un soutien qui lui vaut d’être nommé ministre de la Justice. Il sera l’un des artisans de la concorde civile et de la révision du Code pénal.
    Autoritaire, l’arrogance par excellence, ne tolérant pas qu’on lui apporte la contradiction, Ouyahia à la tête de l’Exécutif n’est certainement pas une bonne nouvelle pour les travailleurs, les syndicats autonomes, les associations non gouvernementales, en un mot, pour la démocratie. Peut-être une bonne nouvelle pour … les Arouche qu’il se remettra à agiter à l’occasion de la révision de la Constitution.
    Quant aux commentaires de la presse, qui adopte plutôt un profil bas, retenir ce titre du Courrier d’Algérie qui commence déjà à faire … la cour : « OUYAHIA : LE JUSTE RETOUR » (sic !)

  9. MOURAD dit :

    ….c’est le jeu d’enfant.on donne l’impression d’un changement pour que tout reste en place.
    -c’est peut étre après la crise au FLN ,pour éviter ainsi une pression sur les prochaines échéances!
    -pourquoi après le « congrès »)du RND? sachant qu’on a parlé d’une visite de LAMARI à OUYAHIA avec ce congrès?
    -pourquoi après la visite de FILLON et la polèmique sur l’UPM? est-ce-qu’il a fallu changer la barbe de BELKHADEM par la « modérnité  » d’OUYAHIA ?
    -est-ce après l’echec sur la surenchère de 3 em mandat,????????
    C’est toujours OUDJDA QUI A LE MONOPOLE.

  10. wi yilan' dit :

    La démocratie que je propose sous forme de « jeu » a pour objectif de nous libérer de l’habitude d’opposition – soutien pour engager des échanges dans un esprit positif, y compris sur des sujets qui opposent habituellement.
    On peut se montrer encore plus présomptueux : faisons de nos échanges un support ludique pour l’apprentissage d’une véritable pratique démocratique. Et, une fois que nous serons passés maître en la matière, nous apporterons notre aide à des responsables politiques empêtrés dans des fonctionnements stériles, parce que supposant le principe de domination et dont ils ne savent peut-être pas quoi faire eux-mêmes. Car on peut considérer que les politiques sont véritablement prisonniers des jeux d’influence qui s’exercent de toute part et à tout instant, jusqu’à l’absurde, dans leur sphère des pouvoirs accumulés. Soyons donc charitables : devenons les outils de la libération de nos dirigeants … Et profitons-en pour bien rigoler en même temps.

  11. Brakna dit :

    Ouyahia est le meilleur homme politique de la nouvelle génération ; il a toujours réussi toutes les missions nationales et internationales qui lui ont été assignées.
    Il a pris le gouvernement dans la période la plus difficile pour l’Algérie et s’en est sorti tête haute.

    Ghozali l’appelle Mercenaire Politique parce qu’il ose et qu’il dit toujours ce qu’il va faire et pourquoi au risque de déplaire à beaucoup de monde (Pensez vous que l’on puisse avancer sans prendre des risques).

    OUYAHIA est un commis de l’Etat (il l’a dit lui-même mais qui peut être président sans appartenir à être structuré.); d’ailleurs même l’opposition (enfin la plus part) sont des enfants du système ; encore plus même Zitouni (Terroriste) il s’avère finalement qu’il est un élément de la DRS.

    C’est un pure produit de l’Algérie ; il n’a pas la double ou la triple nationalité ; sa femme est Algérienne pas l’image de ces voraces avec une triple nationalité et des femmes libanaises, palestiniennes,….

    Il est présidentiable ce gare là a la posture d’un chef d’état.

    VIVE OUYAHIA

  12. ouyahia.bis dit :

    bonjour.

    je suis la pour terminer ce que j’ai commencé avant Belkhadem. je suis la pour fermer les usines, laver le linge sale.
    je suis l’homme des situations difficile, je fais ce que les autres refusent
    merci

  13. el krafaz dit :

    encore une farce de Bout…………ef pour preparer son troisieme mandat!!!!!! j’allais dire cycle mais je me suis rappelé qu’il en était trés loin!Monsieur Ouyahia encore à la chefferie du gouvernement, un veritable calvaire pour nos pauvres travailleurs et leurs representants!Que Dieu nous en preserve!

  14. mohamed gdc dit :

    pauvres travailleurs algeriens!Encore une boutade de la part du President en rerenommant Ouyahia à la chefferie du Gouvernement!Décidément à chaque approche des élections on recrute un specialiste des trucages d’elections!Il ne pouvait pas trouver mieux pour assurer un troisieme mandat et continuer la derive du bateau ALGERIE!Bravo c’est réussi Boutef!

  15. lou garou alger centre dit :

    En tout cas il ne peut y avoir mieux que de choisir Mr Ouyahia pour en finir de ce qui reste de l’Algerie ! Barakat ! Aller Ouyahia finis ton travail, celui que tu as dejà entamé en 1999 !Tu t’es assez reposé en laissant Le brave Belkhadem mener sa tache de reconciliateur!Maintenant à toi de reprendre le gouvernail et te diriger droit vers le chaos total!Bon courage ou plutot bon plaisir et jouissance pecuniaire

  16. elhachemi djaaboub dit :

    le chien est revenu- mille respects pour les blogueurs!

  17. ALI dit :

    le retour au gouvernement du « lamkhiar taa lamkhiar kbayel eservice bonne nouvelle pour les kabyles taa esservice.

  18. Loubia dit :

    Algériens!
    Si vous devez tomber malades voici les deux choix:Le Cancer à tête du Pancréas ou bien le Sida phase terminale!
    Algériens!
    Si vous avez soif qu’ils vous prend l’envie de boire;voici deux élixirs: l’acide sulfurique ou bien l’acide nitrique!
    Algériens !
    S’il vous prend l’envie de respirer un bol d’air pur ;y’ a toujours l’ypérite ou bien le soufre !
    Algériens !
    S’il vous prend l’envie de rire vous avez le choix entre un enterrement et les journées fades suivant une catastrophe naturelle avec beaucoup de victimes!
    Et puis… Et puis… que celui qui ne se plait point dans notre pays ; » EL B’HARR GHAMEQ OU WASSA3! » (1)

    (1) La mer est profonde et large!

  19. badech dit :

    la gouvernace politique en algerie est un eternel recommencement . on prend les mêmes et on recommence ! cette logique systémique est la résultante d’une interraction et un jeu d’acteurs entre differents centre d’interets . on effet l’algerie est devenu depuis l’independance une association d’ayant droit qui se partage le pouvoir !? le peuple algerien merite beaucoup mieux et pour cela les partis politique d’opposition doivent eveiller les consciences, mais malheureusement même le dernier bastion de resistance démocratique en l’occurence le FFS a été mis a genoux par des apprentis politiques quand à changer el hadj Lahia belkhabdem par l hadj bien rasé d’ouyahia la logique est la même et le changement n’est rien d’autre que plus d’austérité !

  20. mohamed dit :

    ouyahia a ete limoger en 2006 par son altesse et aujordhui son altesse l’a fait revenir lhomme du sale boulot doit etre content mais nous les escvlaves ou somme nous dans les combines du pouvoir somme nous un chiffre sur les calcules des politiciens corompus bien sur que non

  21. algerien.deteste.la.france dit :

    election de ouyahia a la tete du prmier ministere algerien c’est comme un cancer pour le peuple algerien. ena.lillah w ena ilayhi rajiounnn

  22. algerien.deteste.la.france dit :

    l’election de ouyahia a la tete du prmier ministere algerien c’est comme un cancer pour le peuple algerien.
    ena.lillah w ena ilayhi rajiounnn

  23. sadali dit :

    mon cher ami, tu as bien fais de ne pas imposer de taxe pour les pollueurs,et je n ai jamais consideré ceux qui avancent leurs arguments et leurs critiques combien ils sont indispensable au bon fonctionnement d une democratie ,comme pollueurs mais ceux qui invectivent et ceux qui insultent,et je dirais qu il faut leurs accorder le role qu accordent la nature aux predateurs:prelever les charognes,et les betes blessées et ou malades….

  24. algerien dit :

    en algerie en a des jeunes son travail des jeuns ki fais elharga .
    en a un gouvernement de la honte de la salté pure un gouvernement comme la chienne hachaha ki mange sé petits normalement les gouverneur de l’algerie ils vons tous au stade de 5 juillet et se met nu et se rons pondu come sadam car son tous sé la bétte de l’islam et les musulmants algeriens.gouvernement de la honte allez vonssssssssss
    suissidé

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER